Comment se débarrasser des additifs et autres colorants?

J’avais parlé de ce sujet sur mon ancien blog et comme je le trouve vraiment intéressant, j’en reparle ici…

Voici donc quelques astuces pour éliminer certaines molécules chimiques de notre vie…

E-bidule et E-truc, sus aux mauvais additifs !!!

Même si on aimerait tout faire nous même, du pain aux yaourts, en passant par les bonbons des enfants et les glaces de l’été, il faut bien dire qu’à moins d’avoir des journées de 48h et 3 nounous à plein temps, on est bien obligé d’acheter des choses… Et dès qu’on s’intéresse un peu à la composition, on voit apparaître toute une gamme de Exxx qui correspond aux additifs.

Certains sont à éviter… Les colorants E104 (colorant jaune interdit aux Etats-Unis) et E120-E124 (colorant rouge) pourraient être cancérigènes. Certains sont même soupconnés de développer l’hyperactivité chez les enfants. L’épaississant E1201 pourrait causer des fausses-couches et être cancérigène. On peut aussi parler des différents édulcorants que plusieurs études accusent d’être cancérigène. Les conservateurs sont parfois aussi nocifs, sans parler des parabènes que tout le monde connaît maintenant, on peut aussi citer les sulfites (E220 à E228) que l’on trouve dans la moutarde ou les fruits secs et qui peuvent provoquer des réactions allergiques. Les nitrites (E249 à E252) sont très souvent utilisées dans les charcuteries industrielles et sont potentiellement cancérigènes. Le mieux est de privilégier les aliments « sans conservateurs » et le bio. Et si vraiment on ne peut pas faire autrement, on se contente de trois E maximum.

Le plastique, c’est pas si fantastique…

Si comme moi, vous êtes accro aux petites boites en plastique trop trop choux, attention à vous !! Si on a déjà banni de nos cuisines les biberons plein de bisphénol, sachez quand même qu’on en trouve toujours à l’intérieur des boites de conserve ou dans les canettes… Du coup, on fait attention : on privilégie les plats en verre pour réchauffer les aliments et les plats préparés en bocaux. Et pour finir, on retourne ses jolies petites boites en plastique et on regarde le numéro inscrit dans le triangle. Si c’est un 7, alerte bisphénol ; si c’est un 3, alerte phtalates. En revanche, si c’est un 1 ou un 5, pas de souci !!!

Alerte aux pesticides !!

Une étude a montré que dans l’Union Européenne, un végétal sur deux montre des traces de pesticides. La plupart du temps, ce sont des traces infimes mais comment savoir ? Alors bien sûr le conseil n°1 c’est privilégier le bio mais aussi privilégier le local car les pesticides sont souvent utilisés pour conserver les fruits et légumes avant le transport. Et pour éliminer les pesticides, on frotte les végétaux avec une brosse et on enlève la peau.

Et pour en savoir plus, on peut regarder le documentaire « Notre poison quotidien », sorti en DVD le 16 mars dernier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. Marmouzets.com

    3 juillet 2011 at 16 h 04 min

    Punaise, quand tu crois que tout est fait pour proteger les bébés, tu te dis qu’ils font pareil pour nous :/
    Bon, je vais aller verifier tout ça dans mes placards 😉

  2. carolacheche

    4 juillet 2011 at 13 h 43 min

    Ca fait flipper toutes ces cochonneries

Leave a Reply