Des enfants avec quatre ou cinq ans d’écart, bonheur ou malheur?

C’est clair, nous ne ferons pas de deuxième enfant tout de suite.

L’amoureux n’a pas eu son concours et va très probablement se retrouver au chômage d’ici à la fin du mois d’août. Donc forcément, l’opération BB2 est suspendue faute de financement.

Mais en y réfléchissant, je me dis que je veux un deuxième enfant, que je le veux même très fort. Sauf que… Sauf que l’on va devoir attendre pour le faire, attendre que l’amoureux retrouve un boulot, attendre qu’il s’y stabilise et donc ça nous amène à dans un moment tout ça… Soit un écart de quatre et demi à cinq ans entre nos deux enfants…

Et pour moi, ça fait beaucoup…

Je suis fille unique. Car mes parents n’ont pas réussi à me faire un petit frère rapidement et qu’au bout d’un moment, ma mère a vu sa carrière décoller et que l’écart devenant trop grand, ils ont décidé de ne pas faire de deuxième enfant.

L’amoureux lui, a une sœur qui a 5 ans de moins. Quand je l’ai connue, elle avait 16 ans et on a mis du temps avant d’avoir des choses en commun. Aujourd’hui, elle a presque 24 ans et on commence tout juste à faire des trucs ensemble…

Mon père lui, a carrément 8 ans d’écart avec son frère et ils sont comme chien et chat.

Tout ça me fait très peur, je veux que mes enfants s’entendent, je veux qu’ils aient des choses en commun, je veux qu’ils puissent jouer ensemble… Et tout ça me parait impossible si on attend trop longtemps…

En ce moment, le moral n’est pas au top, j’ai l’impression que seul l’amoureux a le droit d’être attristé par la situation, que moi, je dois juste être forte pour lui… Mais ça n’est pas évident, j’ai peur de plein de choses, de manquer d’argent, qu’il se trompe dans ses choix, j’ai l’impression qu’il a des idées en tête et que ces idées ne sont pas si bonnes qu’il le pense…

J’avais besoin de mettre des mots sur mes peurs, merci de me lire et si vous avez des expériences d’écart de 4/5 ans entre frères et soeurs, je suis preneuse :-/

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 Comments

  1. Ophélie

    6 juillet 2011 at 11 h 20 min

    Coucou ma belle,
    Alors oui moi je peux t’en parler : j’ai 6 ans d’écart avec mon petit frère !
    Bien sûr, il y a une légère différence de points en commun mais mes parents ont toujours joué sur notre proximité ! actuellement et depuis 10 ans, nous sommes encore plus complices, il vient passer des semaines entières à la maison, on s’envoie des sms tous les jours et j’irais lui décrocher la lune !
    je ne pense pas qu’une différence d’âge soit un frein si important à l’entête de deux enfants, je pense juste que les parents doivent essayer au maximum de les lier 🙂
    Mon marie a 2 ans d’écart avec sa soeur et ils n’ont rien en commun, au point de se téléphoner 1 fois par trimestre…
    Courage ma jolie et des tas de bisous
    ps : dire que j’ai essayé de faire court !

  2. Maman sur Terre

    6 juillet 2011 at 11 h 39 min

    J’ai 7 ans d’écart avec ma soeur aînée et depuis que j’ai 15 ans on s’entend comme des jumelles. Je l’aime de tout mon coeur.

  3. Leanne

    6 juillet 2011 at 11 h 47 min

    Je pense qu’il ne faut pas se focaliser sur les années d’écart. On peut très bien s’entendre avec un frère ou une soeur de 5 ans plus vieux/plus jeune, tout comme il est possible que 2 enfants proches en âge n’aient rien en commun et face « chacun leur vie » . C’est aléatoire et imprévisible puisque lié au caractère de chacun. Bref, ne te fais pas de noeud à l’esprit pour ça. Si ton 2ème arrive dans un environnement serein et aimant, tout ira bien 🙂

  4. Evelyne

    6 juillet 2011 at 11 h 57 min

    J’ en ai 3 enfants, les deux premiers avec 28 mois d’écart et la 3ème 15 et 12 ans avec les premiers ! C’est quelque part la nature qui a choisi et c’est très bien comme ça ! Je ne te connais pas mais si tu veux à tout prix un deuxième enfant je ne vois pas pourquoi tu ne le fais pas de suite. Quelquefois on a pas besoin de tout ce dont on nous submerge… c’est ce que je crois et quelquefois à trop réfléchir…

    Voilà si cela peut t’aider, moi je suis Mamie maintenant, mes petites filles (soeurs) ont 18 mois d’écart, elles sont géniales et je t’assure que leurs parents n’étaient pas des plus nantis quand elles sont nées, très très loin de là…

    J’ai répondu ^^ je t’embrasse !

  5. Femin'elles

    6 juillet 2011 at 12 h 12 min

    Chaque fraterie est différente tu sais avec 2/5 ou 10 ans d’écart. Après le sexe des enfants compte aussi pour l’entente!

    A ton interrogation d’attendre tu sais quand l’envie d’avoir un enfant est viscéral je crois qu’il faut mettre de côté les ‘On a pas de cdi’ on est pas stables etc
    Tu sais qu’avec un cdi tu n’es pas à l’abri d’un licenciement?

    Attendre , attendre, attendre encore et encore que toutes les conditions soient réunies, des fois à trop attendre tu ne fais plus rien. On a qu’une vie, j’ai toujours fait passer mes enfants avant ma carrière. J’étais enceinte de mon deuxième enfant alors que nous étions ts les deux au chômage. Si j’avais dû attendre d’avoir un cdi et chéri aussi on n’aurait peut être jamais fait de 2ème car on ne sait pas le temps que ça aurait pris d’êtres stables.

    Après bien sur que c’est tout à fait compréhensible d’attendre et de reunir aux mieux toutes les conditions pour accueillir un enfant, il faut être raisonnables des fois …ou pas 😀

  6. Dreiss

    6 juillet 2011 at 13 h 45 min

    Alors pour la petite histoire, j’ai 20 ans d’écart avec ma soeur aînée et 7 ans d’écart avec mon frère. Je ne connais pas du tout ma soeur (normal, elle a quitté le continent et a fait sa vie ailleurs), mais par contre je suis assez proche de mon frère.

    Je pense que cette proximité doit déjà être instaurée par les parents. Certes, il y aura tjs des choses qui ne seront pas partagées, mais entre nous, que ce soit du à l’écart d’âge, la différence de sexe (après tout, Mzelle Bouclette pourrait avoir un petit frère :p ) ou tout simplement de caractère.

    Mon homme a 3 ans d’écart avec son frère, et ils n’ont pas beaucoup de souvenirs en commun, si on met de côté les vacances familiales. Aujourd’hui encore, ils n’ont pas grand chose à partager, mais l’amour fraternelle est tout de même là.

    Je pense sincèrement que l’écart d’âge ne doit pas te tracasser. Faîtes votre 2e petit bout lorsque vous serez tous les 2 ok, que la situation matérielle soit bonne ou pas (bon je ne vous souhaite pas non plus la banque route hein)

  7. Leina

    6 juillet 2011 at 13 h 54 min

    Hum… Ca me fait réagir. Déjà parce que la stabilité de nos jours… Tu sais, mon loupiot il est élévé par une maman pour l’instant au chômage (mais qui espére pas pour longtemps) et un papa qui navigue en intérim. Promis, il ne manque de rien. Donc avec une personne en CDI, si vraiment vous avez envie d’un 2ieme, didijiou, faites le!

    Et la différence d’âge. Comment dire…. J’ai 7 et 11 ans de différence avec mes fréres, qui ont donc eux même 4 ans de différence, Papa pirate a 4 et 9 ans de différence avec ses soeurs, qui ont donc elles 5 ans de différence. Et tout ce petit monde s’entend à merveille, et depuis des années. Tu peux en avoir 2 avec 18 mois de différence qui vont passer leur temps à s’écharper. C’est pas la différence d’âge qui compte, c’est leurs caractéres et la maniére dont on les éléve…

  8. Cécilie

    6 juillet 2011 at 14 h 03 min

    Je crois qu’il n’y a pas de moment idéal pour avoir un enfant. Je suis tombée enceinte 5 mois avant de signer un CDI et, bien sûr, je ne l’ai pas signé. A la place, j’ai signé mon dossier d’inscription à Pôle Emploi. C’est ainsi… ce n’était pas « le bon moment ». Mais dans ma tête, c’était le bon moment ! Est-ce que si j’avais attendu, quelques mois ou quelques années, ça aurait été mieux ? Je ne crois pas.

    L’écart d’âge n’est pas un critère, je trouve. Je m’entends à merveille avec mon frère qui a deux ans de moins que moi, j’ai beaucoup de difficultés à supporter mon frère qui a 10 ans de moins et ma soeur 15 ans de moins. Mais ce n’est pas une règle : mon frère qui a deux ans de moins que moi s’entend à MERVEILLE et depuis toujours avec mon autre frère (pourtant, 8 ans d’écart). Le sexe joue : deux filles auront des choses en commun, deux garçons auront des choses en commun, mais il y a aussi la jalousie qui, à mon avis, est plus présente entre deux enfants du même sexe d’âge rapproché (en tout cas, je le constate chez mes ami(e)s). Mais enfin, tout ça n’est que spéculation et si tes deux enfants sont élevés dans le même foyer, ils auront forcément beaucoup de choses en commun, ne t’en fais pas. Ils partageront ce qu’ils pourront et voudront partager, quel que soit leur écart 😉

  9. anaisl57

    6 juillet 2011 at 15 h 13 min

    Mince mon com n’est pas passé. Je disais que je découvre ton blog et que je suis un peu dans ton cas aussi. Mon compagnon débute en septembre une formation qui va durer 3ans minimun sinon 4 ans. Et ca m’inquiete beaucoup car ça veut dire pas de bb2 avant au moins 4ans le temps qu’il trouve un travail.
    Je le trouve un peu egoiste parfois même si je le soutien quand même.
    Ce qui me rassure c’est que mon frere et moi avons 5ans d’ecart et qu’on s’entend bien, mais petits il faut avouer qu’on ne jouait pas trop ensemble…

  10. Luc

    6 juillet 2011 at 15 h 38 min

    Bonjour. Je trouve que l’histoire de « Je veux que mes enfants s’entendent à merveille… » donne un peu trop dans le conte Disney et la vie n’est pas (du tout) un conte Disney (sans appel) Je suis un enfant unique et comme garçon (pardon de m’immiscer, je suis tombé dessus) je ne l’ai pas si mal vécu – tant pis pour les échanges et les souvenirs en commun, vécu avec une maman solo. Je suis père de deux enfants : garçon et fille (un an d’écart) Ce n’est pas du tout la grande entente mais l’aîné aime protéger sa cadette – le principal – 6 ans pour le premier et bientôt 5 pour la cadette. Bon, je peux facilement comprendre que le monsieur et vous désirez attendre que la situation s’améliore mais si le moment de faire un deuxième se fait ressentir, à un moment ou un autre vous vous retrouverez devant une décision à prendre rapidement… Ma situation professionnelle n’est pas des plus enviables, croyez-moi et je fais tout de même l’effort de « gravir l’escalier social » pour parvenir à leur offrir un meilleur avenir. De toute façon, ce sont eux qui font que je me lève le matin. Leurs petites voix, leurs câlins, leurs rires, tout ça n’a pas de prix. je n’échangerai pour rien au monde ces moments-là… Je serais peut-être un peu peiné s’ils ne s’adressaient plus la parole, une fois adultes… Mais une famille reste une famille…Et quelques disputes forgent la personnalité d’un enfant (sans trop laisser les choses se gâter, bien entendu)

  11. snana

    6 juillet 2011 at 18 h 11 min

    oui je crois aussi qu’il n’y a pas grand souci particulier avec la différence d’âge, si ce n’est que les psy nous ont emmerdés pendant des décennies avec ça 🙂
    j’ai grandi avec une mère qui répète encore aujourd’hui que les enfants qui ont un écart de plus de 3 ans ne sont pas vraiment frères et soeurs. Bof.
    Je crois que c’est leur vie qui définira tout ça et que l’écart n’y sera pas pour grand chose.

  12. Val1603

    7 juillet 2011 at 16 h 39 min

    Mes enfants ont 10 ans d’écart, mais entre temps, j’ai changé de mari 😉
    Pour l’instant, ils s’entendent bien… ma grande adore son petit frère, et puis c’est pratique, elle peut faire la baby-sitter pour pas cher !!!
    Mon frère et moi avant 4 ans et demi d’écart, et jusqu’à présent nous nous entendons bien…
    Pas facile-facile de se décider dans ta situation… Courage…

  13. Maman Sioux

    7 juillet 2011 at 17 h 00 min

    Je n’ai pas lu tous les commentaires (pas le temps) mais je suis d’accord avec certains. C’est tout à ton honneur de vouloir accueillir un 2e enfant dans un environnement capable de le gérer financièrement mais… il n’y a pas que ça ! Pourtant, je suis la 1ère à me dire que parfois, il y a des gens irresponsables à ce sujet mais l’envie d’enfants, c’est pas comme l’envie d’un objet dont on pourrait se passer : c’est viscéral comme tu dis et ça change tellement ta vie ! Personnellement, j’ai constaté avec mon fils que pour lui, je serais capable de tout, de me relever du plus bas pour lui offrir le meilleur alors je suis certaine qu’avec 2 enfants, on doit pouvoir en soulever des montagnes !!!
    Et idem, l’écart d’âge compte un peu mais c’est surtout la complicité et le tempérament des enfants qui feront le reste…
    Bonne réflexion à toi et des bisous de soutien 🙂

  14. Marie

    7 juillet 2011 at 19 h 58 min

    En ce qui me concerne, j’ai 2 ans et demi de différence avec la ptite soeure n°1 et 8 ans tout pile avec ptite soeur n°2 (elle est née le jour de mon anniversaire).

    Quand j’étais petite, je jouais énormément avec la n°1 mais quand j’ai eu 15-16 ans, c’était assez tendu avec elle et je m’entendais mieux avec la n°2. Aujourd’hui (j’ai 23 ans, la n°1 21 ans et la n°2 15 ans), on s’entend toute les trois très bien et on est très soudées.

    La n°2 est née alors que mon père venait de perdre son emploi et est resté au chômage pendant plusieurs années. Le contexte était plutôt difficile financièrement mais moi et mes soeurs n’en avons pas souffert.

    Je pense que ce qui est important c’est d’être élevée en fratrie . Et franchement, je me suis toujours sentie entourée et je sais qu’elles sont toujours là pour moi et elles savent qu’elles pourront toujours compter sur moi.

  15. boudch0u

    7 juillet 2011 at 23 h 11 min

    Coucou!
    Je viens t’apporter mon expérience 🙂 je suis l’ainée de 3 enfants, 2 ans et demi d’écart avec mon frère et 7 ans avec ma soeur. Sincèrement, quand elle est née j’étais contente et tout, elle était toute mignonne jusqu’à ce qu’elle rentre au collège. Jusque là j’allais la chercher à l’école, on rigolait bien, etc etc j’étais un peu comme sa mère (chose qu’elle m’a souvent reprochée). Et depuis, c’est rien de dire qu’on s’entend comme chien et chat. Je suis prête à faire des efforts pour elle, mais c’est surtout elle qui a changé quand elle est entrée au collège. Elle n’a plus eu les mêmes fréquentations, son caractère a fortement changé.
    A l’heure actuelle, elle a toujours le même caractère pourri mais dès qu’on la prend à part, elle est gentille et on s’entend bien (on a d’ailleurs été faire les magasins pas plus tard que la semaine dernière). Y’a des hauts et des bas, comme partout, mais les bas ne durent jamais longtemps 🙂
    La relation entre ma soeur et mon frère (5 ans d’écart) est différente, ma soeur partage probablement moins avec mon frère qui ne comprend pas toujours les problèmes de filles 🙂
    Je ne sais pas de quoi ton avenir sera fait, mais je te souhaite bon courage dans la décision que tu as à prendre. Dans tous les cas, je ne suis pas sure qu’une différence d’age importante influe directement sur les relations entre les différents enfants (je pourrais te citer pas mal d’exemples mais j’ai déja assez raconté ma vie comme ca lol), certains avec une grande différence d’age s’entendent, comme d’autres qui sont proches ne s’entendent pas….
    Bon courage à toi!

  16. LMO

    8 juillet 2011 at 10 h 12 min

    Je suis fille unique, comme toi, et avoir un frère ou une soeur m’a beaucoup manqué…

    Mes filles ont 9 ans d’écart. Tout le monde me disait que c’était beaucoup trop. Et moi j’étais persuadée que l’écart n’a rien à voir dans l’amour que se porte des enfants. Mes deux filles s’adorent. Pour le moment la petite n’a qu’un an mais l’admiration qu’elle porte à sa soeur est évidente! Et La grande s’en occupe à merveille. On sent cette immense complicité entre elles deux…

    Mon mari a 7 et 9 ans d’écart avec ses frères et ne les connait quasiment pas. Mais ses deux frère (qui ont 2 ans d’écart donc) ne se connaissent pas non plus. C’est dû à la famille et non à l’écart, à mon avis.

    De part mon expérience, je pense qu’il faut faire « comme on veut ». Comme on peut aussi… A mon avis ce n’est pas l’écart d’âge qui pose problème mais comment les relations sont « encouragées » au sein de la famille. Et les tempéraments des enfants bien sur…

    Je pense qu’il ait dommage de ne pas faire un deuxième enfant pour cette unique raison. Surtout si ça vous rend malheureux!!

    (En effet, y’a pas débat et c’est très bien comme ça! 🙂

  17. PetitBonheur

    3 septembre 2014 at 16 h 29 min

    Moi j’ai 8 ans d’écart avec mon ainé, 3 avec le second de la fratrie et 1 avec le dernier. Je me place en position 3. Je peux te dire que nous sommes tous les 4 fusionnels. Certes la période d’adolescente de l’aîné avait du mal à supporter nos jeux d’enfants mais ça s’est vite tassé et nous avions quand même une grande complicité. En plus l’écart d’âge peut erre enrichissant pour les deux. Je pense que tu as eu ton enfants depuis mais vu qu’ il ne doit pas être bien grand je me permets quand même de poster ce petit commentaire qui ne mange pas de pain. En tout cas je ne changerai ni mes frères et soeurs ni nos écarts d’âge si on me le demandait.

Leave a Reply