L’amour est dans le pré – Prime #5

Pour ce cinquième prime, nous avons rendez-vous avec Benjamin,  Céline, Benoît, Alexis et Jean-Michel.

Chez Benoit, la journée commence avec des cadeaux. L’agriculteur offre un panier garni à ses prétendantes dans lesquels elles pourront trouver des gratte-culs… Sympa… Sexy… Comme ils n’ont pas fait les courses et que rien n’est prêt, Benoit appelle sa mère pour qu’elle lui prépare un repas pour les filles. Ça commence bien! Ensuite, direction l’étable où les filles voient des vaches pour la première fois.

C’est ensuite la traditionnelle scène des courses (chaque trio y a droit) et Géraldine prend les choses en main au grand désespoir de Sabrina qui n’arrive pas à se faire entendre. Benoit fait même une grosse gaffe et vexe Sabrina en lui disant qu’il n’aime pas le fromage de chèvre alors qu’elle lui en a offert. Sabrina sort en faisant la tête et ensuite, une grande discussion s’ensuit durant laquelle Sabrina se plaint de ne pas avoir été écoutée. Elle est déçue et Benoit semble l’être aussi en voyant qu’elle se prend la tête pour si peu.

Le lendemain matin, la nuit a plus que porté conseil puisque Sabrina et Benoit sont « en couple ». Et oui, ça n’a pas trainé dans les Vosges!!!
Benoit emmène les filles se faire peur sur une tyrolienne de plus d’un km de long puis sur un pont suspendu et enfin du saut à l’élastique. Hé ben, ça fait pas un peu beaucoup là??

Le soir, c’est diner en famille et Sabrina aurait préféré que Géraldine s’en aille mais celle-ci veut profiter de son séjour.

Chez Jean-Michel, les filles découvrent les fleurs que l’agriculteur a laissé sur leur lit. Elles sont ravies. Il leur montre sa collection de vache avant de les emmener voir les vraies vaches.

Jean-Michel a ses habitudes et laisse les filles de côté quand il s’occupe de ses vaches. Il ne les laisse même pas s’approcher et agit sans rien expliquer. Du coup, les filles s’en vont pour se préparer car ce soir, ils vont au restaurant. Jean-Michel « ne sait pas trop s’y prendre avec les femmes », oui c’est le moins qu’on puisse dire. Il n’ose parler de rien, ne pose pas de questions.

Le lendemain, l’agriculteur et ses prétendantes vont visiter le château de Chenonceaux. Jean-Michel en profite pour passer un peu de temps avec Alexandra et s’inquiète qu’elle ne pense qu’il a une préférence pour Nathalie. C’est ensuite au tour de cette dernière d’avoir son moment à elle grâce à une visite à des chèvres. La jeune femme est heureuse, tout simplement.

Ça devient un peu la bagarre entre les filles et Alexandra lâche l’affaire en voyant Nathalie et Jean-Michel se rapprocher.

Chez Céline, l’agricultrice a planifié toute la semaine. Elle les emmène découvrir sa région lors d’une visite virtuelle en petit train. Laurent, visiblement sous le charme (comme dirait Karine) est quand même super flippant à la dévisager comme ça…

Céline montre aux garçons comment traire les brebis et Laurent pose plein de questions pour montrer qu’il s’intéresse. Antonio lui, reste silencieux.

Le lendemain, Céline part s’occuper de ses brebis suivie des garçons. Antonio reste encore et toujours dans son coin tandis que Laurent essaie de se faire remarquer de Céline. Et ça marche, elle part avec Laurent faire du fromage tandis que le pauvre Antonio est relégué au rang d’ouvrier et doit nettoyer… Le pauvre, il est tout triste… Laurent a donné un petit mot à Céline et veut savoir si ça lui a plu. Céline a été touchée mais ne veut pas trop en parler. Peut-être qu’elle a peur aussi!!

Chez Benjamin, Élodie est la première a faire un tour de tracteur. Il semble avoir une petite préférence pour elle mais il s’occupe bien aussi de la ch’ti Virginie. Il lui fait le coup du tracteur, plan drague infaillible selon lui. Le soir, autour d’un verre, la discussion porte sur l’envie d’enfants.

Le lendemain, au petit déjeuner, Benjamin annonce aux filles qu’il organise le soir un diner avec ses amis dont les deux amies qui l’ont inscrit. Les trois partent ensuite visiter l’exploitation et les filles ont droit à un cours sur l’agriculture raisonnée. Ensuite, chacune a droit à son moment en tête à tête avec l’agriculteur. Virginie prend un cours de tracteur et ça lui plaît beaucoup. C’est ensuite avec Élodie que Benjamin passe du temps. Et elle a le droit aussi à son cours.

Le soir, les filles rencontrent les amis de Benjamin. La soirée se passe bien et l’agriculteur semble avoir un petit faible pour Élodie.

Chez Alexis, les filles logent dans une maison prêtée par un ami du viticulteur. Sympa! Il leur donne ensuite un cours d’œnologie. Joëlle veut goûter du champagne. Dans le Var, bien-sûr. Bref…

Le lendemain, Carole part faire son jogging et Joëlle et Alexis partent faire de la mise en bouteille. Du coup, Alexis invite Carole à partager un repas juste tous les deux. Lors du repas, il lui demande si elle pourrait se projeter à Porquerolles. PUTAIN MAIS ALEXIS, ARRETE DE TE POSER DES QUESTIONS SUR PORQUEROLLES!!!! C’EST TROP BEAU, SI ELLE AIME PAS, ELLE EST NULLE!!!

Le soir, il emmène les filles au restaurant et leur annonce une mauvaise nouvelle : ils quittent Porquerolles dès le lendemain car il a une course de trial. Ca jette un froid entre eux. Alexis qui craignait qu’on ne lui écrive que parce qu’il habite Porquerolles a eu raison.

La semaine prochaine, rendez-vous avec Raymond, Fabien, Sylvain, Philippe et Karine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply