Son papa d’amour

Il y a quelques jours, je racontais sur Twitter une anecdote qui m’a rendue triste. Mam’zelle Bouclette m’a rejetée. C’est bête, ça arrive mais ça m’a fait mal au coeur.

Il faut dire qu’avec ma miss, on est du genre fusionnelles. J’ai du mal à la laisser, à sortir sans elle. Elle n’a jamais connu de baby-sitter, je l’emmène partout et même si elle fait plus d’un mètre, c’est mon bébé.Elle a toujours été plus proche de moi que de son père. Attention, elle l’adore et tous les deux c’est l’amour, mais entre nous c’est spécial. Mais depuis que l’amoureux est au chômage et donc à la maison, il a plus de temps pour elle. Il la conduit à la crèche le matin, la garde avec lui, le soir, il prend le temps de jouer avec elle, ce qu’il n’avait pas le temps de faire avant.
Et donc, la miss, trop heureuse d’avoir l’attention de son papa, ça plus Mister Oedipe qui commence à poindre, ben y’en a plus que pour son père. Elle va tout le temps lui faire des câlins, réclame son attention et lundi soir, elle m’a rejetée.

Comme tous les soirs, je m’apprêtais à la prendre avec moi pour monter raconter une histoire et elle n’a pas voulu. Je l’ai prise dans mes bras pour monter dans sa chambre et elle s’est mise à pleurer, à hurler et à me taper en réclamant son père. Arrivées en haut, elle s’est mise derrière sa barrière en pleurant et hurlant et en disant « Je ne veux pas maman, je veux papa ». J’ai du appeler l’amoureux qui est venu lui prendre la main pendant que je racontais l’histoire. Ensuite, elle m’a fait un câlin de deux secondes puis a voulu son père. C’est bête mais ça m’a fait mal au coeur.

Après ça, l’amoureux m’a dit que je me faisais des films, qu’elle n’était pas plus que ça « papa » et que lui s’était senti plus d’une fois mis à l’écart voire rejeté, surtout quand je l’allaitais. Je le comprends mais il va falloir que je me fasse à l’idée que mon bébé est une petite fille qui aime aussi son papa.

Et je ne vous parle pas du jour où elle m’annoncera qu’elle a un copain…

Rendez-vous sur Hellocoton !