Ces moments où on ne sait plus quoi faire…

J’aime ma fille. Passionnément. Mais en ce moment, je n’en peux plus. Je la trouve invivable. Et c’est très dur.

Depuis la rentrée des classes, son comportement a changé du tout au tout. Elle n’en fait qu’à sa tête, n’obéit plus, devient même violente avec nous… Et moi je ne sais plus quoi faire, je la regarde et je me dis « Mais qu’est-ce qui est arrivé à ma petite fille? »

A l’école, ça se passe bien. Elle ne pleure presque plus le matin, à la cantine, on va dire que ça va, elle adore l’école et sa maîtresse, tout comme la garderie. Oui mais voilà, dès le moment où on rentre à la maison, c’est la bérézina…

Elle n’obéis pas, elle hurle à la moindre contrariété (et comme on est en maison mitoyenne, elle sait que ça nous embête quand elle fait ça), ne veut pas manger… Elle est même parfois violente avec nous, elle nous tape, nous griffe, nous mord… On essaie de la calmer, de lui parler doucement, de la câliner mais ça ne dure pas longtemps…

Et quand on revient du boulot, qu’on est déjà fatigués, on a du mal à garder notre calme avec ce comportement…

Mais ça n’est pas fini. Je dirais même que le pire est à venir…

Lorsque arrive le moment du coucher, je commence désormais à stresser… Il y a encore quelques temps, on montait vers 20h15-30, une histoire, un câlin de maman, un câlin de papa et c’était bouclé… A 21h, elle dormait, parfois plus tôt si elle était fatiguée. Depuis la rentrée, on essaie de la monter à cette heure là voire plus tôt car on sait qu’on va mettre 3 plombes à la coucher. Le rituel est le même, ou en tout cas le début. Je raconte une histoire puis je tente de lui faire un câlin. Sauf que soit elle ne veut pas faire de câlin (je dois juste rester près d’elle) soit elle essaie de se faire la malle, soit elle saute sur son lit ou fait des galipettes _ _’ J’ai à peu près tout tenté pour qu’elle reste dans son lit/fasse un câlin… Si je pars, elle me suit et grimpe sur la barrière (qui est en haut d’un escalier hyper pentu, je vous dis pas le stress), si je ferme la porte, elle se met à hurler comme une folle… Donc je reste avec elle, puis j’essaie de la convaincre de faire un câlin (c’est quand même un comble) et finalement soit je reste près d’elle et je finis par la laisser si je vois qu’elle n’essaie pas de fuir, soit j’appelle l’amoureux à la rescousse… Mais il est aussi désarmé que moi…

Au final, hier, il m’a dit qu’il avait du se retenir, qu’il avait failli la frapper, tellement elle était insupportable. Ca l’a miné toute la soirée, penser qu’il aurait pu lui faire mal… Penser qu’elle le met tellement à bout qu’il aurait pu en arriver là.

Résultat, tous les soirs elle s’endort dans les pleurs, entre 22h30 et 23h… Et nous on est perdus… Alors si vous avez des retours d’expérience, je suis preneuse…

Ce midi, je suis allée dans une pharmacie et j’ai expliqué mon problème. Je suis repartie avec des fleurs de Bach Complexe de Secours pour enfant et du Calmophytum… En espérant que ça la calme un peu…

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Comments

  1. Setjay

    28 septembre 2011 at 18 h 40 min

    Mon fils a la moitié de son âge, mais c’est arrivé qu’on lui bloque tout le corps quand il ne voulait pas dormir (genre câlin forcé). C’est un peu barbare, mais c’est une prof (directrice) qui m’avait montré ça un jour que je faisais le dortoir avec une petite hyper-dynamique. On avait dû se mettre à deux sur elle tellement elle était hystérique ! Trois secondes après, elle était tombée dans un sommeil profond. Hallucinant !
    Quant au fait qu’elle soit différente depuis la rentrée… Je ne sais pas, peut-être qu’elle décharge chez vous toute la frustration qu’engendre la discipline de l’école ? Je me rappelle de petites qui avaient éhontément dit à leurs parents : « je vais le dire à la maîtresse ! » comme si on avait plus de pouvoir qu’eux, et surtout qu’on investissait jusqu’à leur domicile lol
    Je crois qu’elle vous teste, et c’est difficile d’être désarmé devant un enfant si jeune, car non seulement elle est en âge de comprendre, mais le pire reste à venir !

  2. Arômes & Gourmandiz (@__Penelope__)

    28 septembre 2011 at 19 h 13 min

    Peut-être que quelque chose cloche à l’école mais que les maitresses ne détectent pas forcément? Un enfant avec lequel ça ne passe pas du tout?

    Est-ce que quelque chose a changé dans sa chambre? Est-ce qu’elle aurait peur?

    Ce n’est pas facile mais peut-être qu’elle teste vos limites? Essayez de la laisser pleurer une soirée pour voir (en prévenant les voisins avant et c’est peut être mieux un vendredi ou samedi soir) et si vous avez peur de l’escalier, enfermez-là en prenant soin d’enlever toutes les choses dangereuses dans sa chambre et rester à côté sans parler? Je n’ai pas d’enfant, je me doute que ça doit être très dur de tenir en entendant hurler ou en enfermant son enfant et ce n’est peut-être pas imaginable pour une maman (ou un papa) ce ne sont que des suggestions.

  3. Pauline

    28 septembre 2011 at 19 h 44 min

    Malheureusement avec les enfants, il y a des phases…. C’est sur que l’école est un vrai changement, que ça doit la fatiguer plus que tu ne le penses: a l’heure du coucher, elle a déjà passe le cap de non-tour, et c’est fichu. Et les phases, il faut les subir et profiter d’un changement de routine (par exemple les vacances chez les grands parents) pour « casser » les mauvaises habitudes. En général, une fois sans les parents, les enfants prennent de nouvelles habitudes, et lorsqu’ils reviennent a la maison dans la routine Ecole / Dodo, ils ont fait table rase de leur mauvaises habitudes du passé ! Courage il te faut patienter jusqu’à la Toussaint ! En tout cas, la méthode marche avec mes deux garçons…. Bonne chance…

  4. Maman Sioux

    28 septembre 2011 at 20 h 10 min

    Moi je détecterai un problème de communication de sa part (des trucs qu’elle arrive pas à exprimer autrement que par la violence et les cris – bon OK, tu t’en doutais sûrement aussi, rien de révolutionnaire dans ce que je dis). Ca me fait penser à un truc que j’ai lu récemment, faut que je retrouve la référence (ah oui, c’était dans Rufo mais faut que je retrouve le contexte)… Et puis même, faut que je réfléchisse et je reviens te laisser un message plus complet demain.
    Bon courage pour ce soir !

  5. Purple Pearl

    28 septembre 2011 at 21 h 33 min

    Tu sais, je crois que c’est un problème classique pour son âge. J’ai écrit un article sur les problèmes récents de couchers de ma fille : http://necriepas.wordpress.com/2011/07/25/dors-quand-le-sommeil-ne-vient-pas/
    Je ne sais pas si ça pourra t’aider.
    Depuis la rentrée, elle a un peu de mal à se coucher le dimanche soir, et il faut qu’on lui rappelle qu’elle n’a pas le droit de se lever, que ça peut être dangereux, qu’elle peut se faire mal et que si elle besoin de quelque chose on reviendra une fois chacun.

Leave a Reply