Mais pourquoi tu imagines toujours le pire?

C’est la question que m’a posée ma maman quand je me suis étonnée que la maman d’un copain de la miss m’annonce sa grossesse d’à peine un mois et demi. Et si elle fait une fausse couche, elle va devoir le dire à tout le monde, c’est dur.

Quand je suis tombée aïe enceinte de la miss, je l’ai annoncé à 3 mois révolus, cette fois un peu plus tôt car l’alcool, ou plutôt l’absence d’alcool m’avait dénoncée ^^ mais la peur était toujours là.

Maintenant à presque 18 SA, je suis contente de le sentir bouger pour être sûre que tout va bien, mais je continue de stresser, de penser au pire, tout le temps.

Parfois, je me persuade que ça va aller, que tout va bien se passer et puis c’est autre chose qui me fait stresser. Je pense à mon avenir professionnel, à celui de l’amoureux. Je pense à notre vie si on se retrouvait au chômage et je stresse encore.

Je vois toujours le côté négatif, le « au cas où ça foire, on sera préparé ». Mais ça m’empêche de profiter à fond des choses…

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

  1. Julie B.

    4 janvier 2012 at 16 h 44 min

    ça dépend comment on voit les choses. faut pas appliquer a tout le monde ce que nous on ressent, tu dis « elle va devoir le dire a tout le monde, c’est dur » … si pour toi oui, peut être pas pour elle.
    Les fausses couches durant les premières semaines se font souvent naturellement, la nature sait ce qu’elle fait.

  2. Chocophile

    4 janvier 2012 at 17 h 24 min

    Ah je ne suis pas la seule alors… je te comprends, je suis pareille, voire certainement pire ^^

  3. anaisl57

    4 janvier 2012 at 17 h 43 min

    je suis comme toi je te comprends, et c’est dur de changer…

Leave a Reply