Parler du handicap aux enfants

Ma miss est une petite fille très peureuse, elle a peur de beaucoup de choses, des camions, du noir, du bruit… Et sa sensibilité nous fait parfois vivre de drôles de choses…

Il y a quelques jours, elle était partie avec mes parents pour faire un tour de manège tandis que je restais avec Raoul.

Mais la promenade tourna court et ils rentrèrent très vite à l’appartement. La miss ne voulut rien me dire mais ma mère me raconta quelques minutes plus tard.

Alors que la miss était installée sur le manège, une jeune fille polyhandicapée est venue s’asseoir à côté d’elle. D’après ma maman, elle était très lourdement handicapée et était « impressionnante », surtout pour une petite fille impressionnable comme ma miss.

Du coup, la miss s’est mise à hurler, à essayer de descendre du manège, une vraie crise de panique… Ma maman l’a prise dans ses bras, s’est assise avec elle sur une chaise et l’a calmée en lui faisant un câlin. Mais la jeune fille et ses parents ont quitté précipitamment le manège et la fête… Après plusieurs minutes, mes parents et la miss s’ont repartis et m’ont rejointe à l’appartement.

Quand ma maman m’a raconté l’incident, je me suis sentie très mal pour la jeune fille et ses parents. La réaction de ma miss n’était bien sûr pas méchante mais elle a sans aucun doute blessé et ça m’a retourné…

Elle est très curieuse et me pose beaucoup de questions sur le handicap en général, les gens qui ne voient pas, ceux qui font de drôles de gestes pour se parler, ceux marchent bizarrement ou sont dans un fauteuil roulant. J’essaie à chaque fois de répondre au mieux à ses questions, d’expliquer mais cette fois ça n’étaient pas des questions mais une vraie peur.

Le jour même je ne lui en ai pas parlé, il était tard, elle est allée se coucher. J’ai essayé de lui en parler le lendemain mais elle n’était pas trop d’humeur à en parler. Elle m’a juste dit qu’elle avait eu peur car la petite fille (qui devait avoir une quinzaine d’années en réalité) était malade. Et que la petite fille était partie car elle devait sûrement aller chez le docteur. Depuis, on en a pas reparlé et je suis repartie avec Raoul en la laissant avec ses grands-parents. Du coup j’hésite, soit je lui en reparle ultérieurement, avec l’aide d’un livre par exemple, soit je laisse courir.

Vous connaissez des livres qui pourraient m’aider? Adaptés à une petite fille de 4 ans qui se pose beaucoup de questions?

Rendez-vous sur Hellocoton !