[Avis produit) Presque 6 mois avec la Bugaboo Bee

Ça fait six mois qu’elle est entrée dans ma vie. Offerte par mes parents pour la naissance de Raoul, elle a trôné plusieurs jours dans mon entrée. Et finalement, fin juin, j’ai commencé à l’utiliser. Elle a voyagé en Touraine, puis dans le Var.

Elle c’est la Bugaboo Bee, la poussette que l’on a choisie pour Raoul. Nous l’avons choisie pour une raison en particulier : c’est une poussette canne utilisable dès la naissance. Nous avons une toute petite entrée et une petite voiture, nous ne voulions pas de grosse machine de guerre. En plus, nous ne voulions pas de pack 3-en-1 car nous avions déjà eu la Trio 4 me de Chicco pour la miss.

Jusqu’aux 5 mois de Raoul, on a utilisé le nid d’ange. Il est en fibres de bambou (donc pas trop chaud en été) et comprend un appui-tête amovible et des ouvertures pour attacher facilement le harnais. Il est censé pouvoir s’utiliser jusqu’à 6 mois mais on a du arrêter car mon géant des Flandres était à l’étroit. Le dossier de la Bee peut s’ajuster sur trois positions : assis, incliné et allongé. Du coup, avec le nid d’ange, le bébé même tout petit est dans une position parfaite.

Depuis quelques jours, nous sommes passés à la chancelière qui est censée être utilisée à partir de 6 mois. Raoul faisant presque 70 cm, il a largement le gabarit ad hoc. En plus, la chancelière est bien chaude puisque doublée de polaire. Le harnais se positionne de manière à attacher l’enfant au dessus et au dessous des bras pour qu’il soit correctement maintenu.

Sinon la poussette en elle-même est un vrai bijou. Ultra maniable et légère, elle me convient parfaitement, moi qui ne suis pas douée avec tout ce qui a des roues et qui passe mon temps avec un téléphone à la main :-p Elle est tellement facile à manier que la miss l’a déjà poussée (sous ma surveillance bien sûr!).

Le guidon est réglable en hauteur et ne m’oblige pas à me plier en deux pour pousser la poussette (je ne suis pas géante, 1m73 mais pour la plupart des poussettes, je dois me pencher) et possède une dragonne, chose dont je n’ai pas l’habitude, n’en ayant jamais eu pour la miss.

Le panier est plutôt grand, je m’en sers régulièrement pour faire quelques courses. Le frein se trouve juste devant.

Les points positifs de la Bee :
– Elle est extrêmement pratique : maniable, légère (je la porte avec Raoul dedans pour descendre ou monter des escaliers) et compacte, elle est idéale en ville.
– Le fait de n’avoir qu’une seule poussette de la naissance à 4 ans environ
– Sa qualité est indéniable. Que ce soit les matériaux comme l’assemblage, la Bee est clairement un produit de grande qualité.

Les points négatifs de la Bee :
– Son prix. Il faut bien l’avouer, mes parents n’auraient pas fait cette folie, nous n’aurions pas eu les moyens de nous l’offrir. Le pack que nous avons (poussette + nid d’ange + chancelière + ombrelle) revient à 800€.
– Elle est un poil compliquée à monter que ce soit au début ou pour mettre les accessoires. J’ai même du appeler le site où je l’ai acheté au début pour réussir à la plier.
– La position du frein n’est pas pratique. Il est en plein milieu de l’essieu entre les roues arrières. Du coup, quand on veut prendre appui dessus pour monter un trottoir un peu haut par exemple, on a tendance à mettre le pied sur le frein.

Dans l’ensemble, il faut le dire, cette poussette est presque parfaite!!

Article non-sponsorisé (et c’est dommage :-p)

Rendez-vous sur Hellocoton !