De l’intérêt pour les restaurants de bien accueillir les familles

Hier, nous fêtions en famille l’anniversaire de mon oncle. Ma tante m’avait appelée pour me dire qu’il faudrait peut-être prévoir une chaise haute car elle n’était pas sûre que le restaurant en ait une. Ça m’avait étonnée car je connais ce restaurant et vu le nombre de couverts, qu’il n’ait pas de chaise haute serait idiot. Au final, elle m’a rappelée pour me dire que c’était ok. Elle avait prévenu que nous serions sept adultes et deux enfants dont un bébé.

Arrivés à notre table, on se rend compte que si la chaise haute est bien en place, il n’y a que sept couverts à table. Le serveur nous dit alors qu’il n’avait pas prévu que le bébé en chaise haute soit à la table avec nous. Genre on allait le caser derrière dans un coin !

L’heure de la sieste arrivant, on installe Raoul dans sa poussette et ma maman commence à le promener dans le restaurant pour l’endormir (petite précision suite à une remarque sur Twitter : on l’a promené dans le hall d’entrée, là où il n’y avait personne, pas au milieu des tables). Voyant la table d’à côté, avec une petite fille d’environ 18 mois loucher vers la chaise haute, on se rend compte que ce restaurant d’une centaine de couverts, où les gens vont manger le dimanche midi en famille, n’a qu’une seule chaise haute !!! Alors bien-sûr on leur a prêté la chaise le temps que Raoul fasse sa sieste mais ça m’a vraiment choqué.

Pour moi, un restaurant avec une clientèle familiale (on fêtait trois anniversaires hier en même temps que nous) doit proposer un minimum pour accueillir des enfants. Plusieurs chaises hautes, la possibilité de faire chauffer des petits pots/biberons, un menu enfant un peu sympa… Des choses qui ne coûtent pas très cher mais qui font plaisir aux parents et leur donne envie de revenir.

Je n’ai jamais renoncé à aller au restaurant parce que j’ai des enfants. Si j’aime ma faire un dîner en tête à tête avec mon amoureux, j’aime aussi partager des bons repas avec mes enfants. Raoul a fait son premier restaurant à un mois, la Miss à deux. Nous avons été accueillis très bien ou très mal. Et quand c’est très mal, les restaurants ne nous ont jamais revus. Car mal accueillir mes enfants c’est mal m’accueillir moi. Et mal accueillir mes enfants, ça ne me donne pas envie de revenir sans eux. Mal accueillir les enfants, c’est le meilleur moyen de se retrouver avec des gamins braillant, courant partout et mettant le bazar dans le restaurant. Et si je suis une maman, je suis aussi une cliente que ça dérange d’avoir des gamins qui mettent le dawa dans un restaurant.

Et vous, vous avez déjà eu des mauvaises expériences au restaurant avec des enfants ? Ou au contraire de bonnes surprises ?

Rendez-vous sur Hellocoton !