L’amour est dans le pré – S08E03

Hier, nous retrouvions quatre nouveaux agriculteurs pour le speed-dating et les premiers pas à la ferme.

Fifi, 52 ans, éleveur et DJ à ses heures perdues, sort d’une longue relation qui a mal fini. Huit prétendantes sont venues à sa rencontre. C’est tout d’abord Maryvonne qui a une fort jolie robe. Non j’déconne, elle est affreuse (la robe, parce que Maryvonne, bon on avait dit pas le physique). On dirait bien que le courant passe entre ces deux-là. Ensuite il rencontre la corse Christelle et ça passe encore très bien. Il enchaîne ensuite plusieurs rencontres qui ne le mettent pas vraiment à l’aise. Et surtout pas celle dont le fantasme n’est pas les pompiers mais les agriculteurs (moi perso ce sont les vampires suédois nus, chacun son truc). Il choisit Christelle et Maryvonne.
Dans le Morbihan (hiiiiiii), Fifi a préparé des roses pour ses prétendantes. Christelle a fait 1200 bornes pour se geler les miches. Ils commencent déjà à parler de mariage au bout de 5 minutes. Ça promet. A Brest, Maryvonne se prépare. Elle se lisse les cheveux, va se ressourcer au bord de la mer et chante Si Maman Si. TOUT VA BIEN. Elle part direction le Morbihan (hiiiiii). Christelle a dit qu’elle aimait le lambris et heureusement car dans la chambre de Fifi, il y en a du sol au plafond.

Thomas, 29 ans, éleveur de chevaux, est passionné et très exigeant, comme on a pu le voir lors de la lecture des courriers. Et oui, c’est lui qui avait dit « Y’a des filles qui n’ont pas conscience de leur carrure ! ». Huit ravissantes prétendantes sont là pour se jeter dans la gueule du loup. C’est pas moi qui le dit c’est Karine. La première prétendante lui offre un ballon de horse-ball et elle est plutôt jolie (en même temps dans le cas contraire elle ne serait pas là). Ça se passe bien et il lui offre une spécialité picarde (une flamiche aux poireaux?). Ensuite, l’agriculteur reçoit la très jolie Pauline. Et la spécialité picarde qu’il donne est le gâteau battu (ce qui est bien meilleur que la flamiche si vous voulez mon avis). Il fait craquer toutes les prétendantes et j’avoue que je cherche un peu. Pour moi, son seul point positif est d’être picard (je suis chauvine un peu). Il choisit Marie et Pauline.
Retour à la ferme où Thomas est au chevet (si on peut dire) d’un cheval malade. Il privilégie ce dernier à ses prétendantes. A tel point qu’il arrive super à la bourre pour venir chercher Marie à la gare. Alors qu’ils préparent la liste des courses, Thomas enchaine les coups de fil. Très classe. Ensuite Pauline arrive avant la traditionnelle séance des courses. Mais en fait, pour une fois, pas de drame.

Didier, 41 ans, éleveur, est réservé et touchant. Il n’a pas eu d’histoire depuis 4 ans et 4 prétendantes sont là pour lui. La première est Nadine, très timide mais avec qui le contact passe très bien. Ensuite il rencontre plusieurs prétendantes dont une… qui chante… Je ne peux pas vous le raconter… Il faut voir le replay, c’est trop… Et une autre qui ose la question « Pourquoi tu m’as invitée ? » – « J’ai essayé de ne pas m’arrêté aux questions de physique ». Voilà voilà. Pour finir, il rencontre Stéphanie, une jeune maman de 35 ans. Il lui plait physiquement. Comme quoi il en faut pour tous les goûts. Il choisit Stéphanie et Nadine.
Il a acheté des chocolats pour ses prétendantes. Et il a une très grande maison (rien à voir mais je suis jalouse des grandes maisons). Et pour l’occasion, il s’est rasé la moustache de front qu’il arborait au speed-dating. Il va chercher Nadine et les blancs se multiplient dans la voiture. Ensuite on voit Stéphanie qui est axonaise (donc quelqu’un de très bien) se faire coiffer avant de partir. L’agriculteur profite d’être dans une grande ville pour emmener ses prétendantes au restaurant car dans son village, il y a aucun commerce.

Crédit : DR
Gilles, 45 ans, éleveur, est divorcé et a un enfant. Cinq prétendantes sont venues pour lui et il rencontre tout d’abord Karine. Soit elle a une voix très bizarre, soit elle stresse comme une dingue. Bon, sinon elle est est agréablement surprise par le physique de l’agriculteur qu’elle trouve mieux en vrai. Elle est totalement séduite. Ensuite il rencontre Katia (et donc je pense au Père Noël est une ordure) et selon Gilles, c’est 4 étoiles luxe. Donc ça doit vouloir dire qu’il est séduit. Ensuite, il rencontre Carmen et quand il s’assoit, il est paf de bonheur. Et selon Carmen, il a eu des réactions physiologiques, type sueur qui lui font penser qu’un coup de foudre a eu lieu. C’est beau. Il choisit Katia et Carmen.
A la ferme, Gilles fait du feu. Et il aime la chasse. Trop. Du coup son intérieur est décoré autour de ce thème. C’est de toute bôôôté. Katia arrive alors que l’agriculteur est sous la douche. Du coup, elle a tout le temps pour admirer la déco. Personnellement, je serais partie en courant. Vite. Carmen arrive un peu tard et malade. Les deux prétendantes sont super différentes, Katia est super enjouée, contrairement à Carmen qui est aimable comme une porte de prison.
Audrey – Crédit : DR

Audrey, 29 ans, éleveuse, recherche un homme entier, droit et sincère. Elle reçoit dix prétendants et pour ne rien oublier, elle a fait des fiches. Chacun lui a ramené une spécialité de chez eux. Elle reçoit plusieurs garçons très bizarres et n’a pas vraiment de coup de coeur. Arrive ensuite le très roots (c’est elle qui le dit) François qui connait le monde de l’agriculture car ses oncles sont agriculteurs bio. Le dernier prétendant est Julien, 28 ans, paysagiste et super stressé. Et pour la première fois, Audrey sourit. Elle rigole même plutôt bêtement ce qui semble être bon signe. Elle choisit François et Julien.
Chez Audrey, les garçons vont dormir dans la même chambre. SUPER. C’est Julien qui arrive le premier car François travaille encore. Il va acheter des boucles d’oreilles en bois pour Audrey avec son ex. Normal. Sitôt arrivé, ils vont faire les courses. Et François fait son relou car il ne mange que du bio et du local (attention je fais gaffe aussi à manger le plus local possible mais bon). Au retour des courses, Julien range et François fait le tour de la maison. Ça commence fort. L’autre a fait c… son monde et ils mangent des pâtes au jambon. GENIAL. François offre le cadeau acheté avant de partir : un collier hyper voyant en bois coloré.

Et comme d’hab, mes tweets préférés de la soirée :

Retrouvez l’épisode 1 ici et le 2 .

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Comments

  1. Milky

    2 juillet 2013 at 9 h 25 min

    HéHé, Merci encore pour ce joli résumé 😉

  2. FoxyMama

    2 juillet 2013 at 10 h 05 min

    l’adp c’est bien mais avec le live tweet et ton résumé du lendemain c’est bien mieux !

    1. mademoisellefarfalle

      2 juillet 2013 at 10 h 31 min

      :-*

  3. Poppy

    2 juillet 2013 at 10 h 25 min

    Je découvre tes résumés et je suis morte de rire devant mon écran!!! merci 😉

    1. mademoisellefarfalle

      2 juillet 2013 at 15 h 27 min

      🙂

  4. MissBrownie

    2 juillet 2013 at 14 h 51 min

    Toujours fan des tweets puisque c’est la seule chose que je ne suis pas 😉
    Par contre, je saoule beaucoup mon homme en donnant mes impressions en live 😛

    1. mademoisellefarfalle

      2 juillet 2013 at 15 h 27 min

      Moi je le saoule parce que je live-tweete ET que je commente ^^ Mais depuis la semaine dernière il commente aussi (tout en critiquant bien-sûr!)

      1. MissBrownie

        2 juillet 2013 at 20 h 11 min

        J’y pense, tu aurais du écrire l’anecdote du shampoing avec Thomas dans l’hypermarché 😉
        J’étais mdr quand les filles lui ont dit « Mais c’est TON shampoing, on ne va pas aller le chercher pour toi, nan mais allo quoi !?  » (enfin un truc du genre)

        1. mademoisellefarfalle

          3 juillet 2013 at 10 h 53 min

          Ah oui c’est vrai, j’ai zappé ^^

  5. Emilie Clairétoile

    2 juillet 2013 at 18 h 54 min

    Excellent ! merci pour ce résumé !!

Leave a Reply