Le Cabaret Vert, un éco-festival au coeur des Ardennes

Si vous me suivez sur Twitter, vous savez que jeudi, j’étais de festival. Une première sortie en amoureux depuis au moins, pfiou, tout ça!!

Nous étions à Charleville Mézières pour la première journée du Cabaret Vert, un éco-festival qui se déroule jusque demain.Alors vous allez me dire : un éco-festival kesaco?

A l’origine du Cabaret Vert, il y a l’association FLaP, un groupe d’ardennais qui souhaite contribuer à  la valorisation et au développement du département des Ardennes via l’organisation de manifestations culturelles. Depuis 9 ans, le festival s’est donc inscrit dans une logique d’économie sociale et solidaire, en faisant par exemple appel à des prestataires locaux.

L’Eco-Festival a aussi pour objectif d’être un événement culturel écologiquement vivable avec une gestion des déchets, l’incitation au covoiturage ou encore l’utilisation de toilettes sèches (ma première fois ^^).

Mais le Cabaret Vert souhaite aussi favoriser le lien social et la mixité sociale en appliquant par exemple une politique tarifaire solidaire et en rendant le site du festival accessible à tous.

Et c’était bien?

Nous sommes arrivés vers 16 heures sur place, nous avons bu un verre dans un troquet près du stade Bayard où se déroule le festival en attendant l’ouverture des portes. A l’ouverture, nous nous sommes baladés dans l’enceinte du festival avant d’aller au premier concert. L’ambiance est bonne enfant, dans le respect des autres et de l’environnement. Après le premier concert, nous sommes allés chercher à manger en échangeant quelques Bayards (la monnaie locale qui me faisait irrémédiablement penser à Fort Boyard, j’ai d’ailleurs bien soûlé mon homme en braillant « Félindra tête de tigre » dès qu’on passait près de la cabane où on pouvait échanger l’argent^^). Au menu de la soirée : un kebab au sanglier (ben oui, on était dans les Ardennes) et des bières. Le choix de repas était varié et on a fini avec des brochettes de fruits et des crêpes. J’ai apprécié de ne pas avoir à faire la queue à chaque fois malgré le monde. Autre chose qui m’a marqué : les toilettes sèches. Après avoir du faire pipi dans la forêt sur le chemin pour cause de manque d’aires sur les autoroutes belges, je n’étais pas prête à vivre une expérience traumatisante de plus mais ça a été! 

Et y’a qui?

Après avoir regardé un peu le groupe Carbon, groupe de métal ardennais, on a vu Eels. J’avoue qu’à part Novocaine for the Soul, je ne connaissais pas. Ils ne l’ont pas chantée mais leurs autres chansons sont sympas. J’ai malgré tout regretté leur manque d’interaction avec le public (à part présenter les membres du groupe). A quoi bon faire des concert si c’est pour refaire le CD? Ensuite, on a enchaîné avec Alt-J, gros coup de coeur musical de ces derniers mois. C’était très chouette, le public connaissant les chansons, on a chanté, on a dansé, c’était très sympa ^^ Ensuite on a vu Deftones, que je ne connaissais pas vraiment (j’avais juste écouté quelques chansons avant pour ne pas arriver en terrain inconnu). C’était très chouette, j’ai beaucoup aimé aussi. Après une pause (on est pas allés voir le rappeur berk berk qui se produisait après), on a enchaîné avec Asaf Avidan. C’était sympa mais sans plus.

J’aurais aimé voir Skip the Use et Offspring qui se produisaient hier mais la perspective du camping avec des milliers de gens m’a quelque peu rebuté ^^

Et c’est jusque demain!!

Et juste parce que j’adore cette chanson que tout le monde a repris en coeur :

Matilda – Alt-J

Rendez-vous sur Hellocoton !