J’ai lu les trois tomes de « 50 nuances de Grey » (le M de SM c’est maso)

Quand 50 nuances de Grey est sorti, je n’ai pas eu particulièrement envie de le lire. Mais après quelques temps, ça m’a intrigué. Tout d’abord le terme de porno pour mamans. Je suis une maman. Je ne suis pas particulièrement friande de porno. Est-ce que ça allait me plaire? Ensuite, cette propension à ne pas se cacher de lire un bouquin érotique m’a interpellée. Non pas que ça me choque qu’on puisse lire ça mais surtout le fait que tout le monde autour de moi se racontait qu’elle était en train de le lire. Mes copines annonçait leur avancée sur Facebook, ma belle-soeur le lisait dans mon salon.

En bref, ça m’a intrigué et j’ai succombé.

Premier livre, je commence à le lire et rapidement je m’ennuie. Les scènes olé olé tardent à venir, je trouve l’héroïne complètement tarte et le héros chiant. Pour ne pas me faciliter les choses, j’ai une version Kobo pour mon Kindle et je le convertis avec un logiciel bidon. Du coup, j’ai une mention « VERSION NON ACTIVÉE » au beau milieu de la page. Ce qui fait que quand les fameuses scènes arrivent ça donne :

Elle sent son érection contre son dos.
VERSION NON ACTIVÉE
Ils jouissent ensemble dans une parfaite harmonie tandis que des licornes à paillettes tombent du ciel.

Flûte.

Au bout d’un moment, j’ai hâte que le livre se termine. Le simple fait de lire les mots « déesse intérieure » me file des boutons. Je finis donc le bouquin en me posant cette question : mais POURQUOI cet engouement??

Comme je suis un peu une dingue, j’enchaîne avec le deuxième tome. 50 nuances plus sombres. On nous promet du dark, du violent. Et en fait c’est juste chiant. C’est le pire des trois. On a juste l’impression de lire un Harlequin dans lequel l’auteur a régulièrement inséré des scènes de sexe. Ça me donne l’impression que la nana avait un rappel toutes les X pages [Insérer ici une scène salace]. Un peu comme ces mails avec cher [nom du blogueur]… Le bouquin est super creux, il ne se passe pas grand chose. Et entre la déesse intérieure et la conscience et ses lunettes demi-lunes c’en est trop.

Du coup, je n’ai pas trop envie de lire le troisième tome. Ça tombe bien, impossible de remettre la main dessus.

Les mois passent et je finis par récupérer un dossier géant de ebooks. Parmi lesquels « 50 nuances plus claires« . Le troisième tome donc. Comme je dois être un peu maso, j’en commence la lecture. C’est toujours aussi gnangnan, les scènes de sexe arrivent toujours comme un cheveu sur la soupe et en plus on découvre un Christian Grey ridiculement jaloux de sa jeune épousée. Elle sort boire un verre avec une amie? Malheur! Le riche dominateur n’apprécie pas. Tout ça en est presque risible. Vous transposez l’histoire à Lens entre Samantha, esthéticienne et Sullivan, garagiste spécialisé en tuning et vous avez un épisode parfait de Confessions Intimes.

Je finis donc avec difficulté cette trilogie qui a tant fait parler. Des bouquins mal écrits, bourrés de clichés, des scènes de sexe sur commande, des personnages agaçants…

Et dire qu’ils nous préparent le film…

C’était ma participation au mardi sexy de Mamananonyme icon smile Charlie Hunnam renonce à être Christian Grey ! mais qui alors ?

Si vous aimez mon blog, n’hésitez pas à voter pour moi au concours Blog Parents Famili

Rendez-vous sur Hellocoton !