Deux grossesses, deux accouchements, deux bébés différents

On dit toujours que d’un enfant à l’autre, c’est différent. Que parfois des enfants d’une même fratrie peuvent être le jour et la nuit. Et rien n’est plus vrai pour Raoul et la Miss.

Pour la Miss, j’ai eu une grossesse de rêve. Pas de nausées, pas de contractions, pas de fatigue. J’ai arrêté le soir de mon congé et encore j’aurais pu finir plus tard. J’ai adoré être enceinte.

Pour Raoul, j’ai été crevée dès la seconde où j’ai été enceinte. J’ai eu des contractions à partir du 6e mois et ma tension est descendue à 8. J’ai été mise en arrêt à 6 mois. J’ai détesté être enceinte.

Pour la Miss, j’ai eu un accouchement d’enfer. Elle ne s’était pas retournée, j’ai donc accouché d’un siège en voie basse. La Miss faisait 3kg500 et j’avais fissuré la poche des eaux. J’ai donc du être déclenchée à J+1. Je voulais un accouchement tranquille, je me suis retrouvée avec la moitié de l’hôpital avec moi. Mon col s’est ouvert de 3 à 8 en 15 minutes alors que je n’avais pas eu la péridurale. J’ai cru mourir. J’ai détesté mon accouchement.

Pour Raoul, bien que déclenchée aussi, j’ai eu un accouchement tranquille, paisible. J’étais la seule femme à accoucher ce jour là. J’ai eu la péri bien avant d’avoir mal et l’anesthésiste qui venait régulièrement me voir pour vérifier que j’allais bien. J’ai accouché avec juste mon homme et deux sages-femmes. J’ai pu voir les soins faits à Raoul car les sages-femmes ont l’ont déplacé pour que je le vois. J’ai adoré mon accouchement.

La Miss était un bébé très en demande. Elle ne dormait pas, se réveillait plusieurs fois par nuit jusque très tard. Je l’ai allaitée aussi longtemps que je l’ai voulu (coucou Closer) et sans aucun problème. Elle ne savait pas rester seule, avait tout le temps besoin qu’on soit auprès d’elle.

Raoul était un bébé super cool. Il a très rapidement dormi de longues périodes. On pouvait le laisser avec quelques jouets et il vivait sa vie. Par contre, j’ai eu beaucoup de mal pendant l’allaitement. J’ai persévéré et j’ai réussi à l’allaiter jusque plus de 5 mois non sans peine.

La Miss était un bambin peureux. Je revenais de la crèche avec elle à pied. Je savais qu’elle ne risquait pas de traverser la route. Elle détestait marcher et demandait à être portée sans cesse. Elle restait tranquille, avec un livre ou une poupée. Elle ne prenait pas de risques.

Raoul est un bambin super speed. Je suis obligée de l’attacher dans sa poussette même s’il veut rentrer de la crèche à pied. Mais il court dans tous les sens, il n’a peur de rien. Il adore pourtant marcher. C’est un vrai cascadeur, il escalade le canapé pour monter tout seul dans sa chaise haute. Et la semaine dernière, je l’ai retrouvé assis sur sa commode dans sa chambre. Il ne voit pas le danger.

C’est un peu comme si Monsieur Farfalle et moi avions chacun un enfant à notre image. La fille calme et le garçon sportif. Par contre physiquement, il faut l’avouer, les deux ressemblent à leur père >_<

*********************************

Si vous aimez mon blog, n’hésitez pas à voter pour moi au concours Blog Parents Famili

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Comments

  1. FoxyMama

    12 décembre 2013 at 15 h 44 min

    Sur cette photo Raoul ressemble beaucoup à Mr Farfalle 🙂

  2. Maman Yuki

    13 décembre 2013 at 13 h 51 min

    Ca me rassure ce que tu dis! Peut-être que si j’ai une deuxième grossesse elle ne sera pas aussi horrible que la première (voir ici: http://papapanique.com/2013/10/une-grossesse-presque-parfaite/) et que l’accouchement se passera bien 🙂

  3. Lucky Sophie

    13 décembre 2013 at 14 h 09 min

    Cette différence c’est vache, quand tu penses avoir tout pigé avec le premier, il faut tout réinventer avec le 2nd !

  4. Pomdepin

    13 décembre 2013 at 19 h 06 min

    Complètement d’accord avec toi! Sur mes 5, il n’y en a pas un qui ressemble à l’autre de caractère. Pour les accouchements, les deux premiers en étaient très différents aussi, et ensuite, j’ai eu trois césariennes obligées.

Leave a Reply