L’amour est dans le pré : les portraits 1/2

Ce soir on peut trouver l’amour dans une botte de foin sur M6 nous a dit la voix off.  Et oui, hier, c’était la présentation des agriculteurs de cette huitième saison de l’amour est dans le pré.

Cette année, ce sont 14 agriculteurs qui rechercheront l’âme soeur : 10 hommes et 4 femmes (un record!) venant des quatre coins de la France.

Chrystèle, 41 ans élève des Bouviers Bernois (gniiiii)(sont chous). Avant, elle était ambulancière et avait un Bouvier Bernois avec lequel elle faisait des concours canins. Passionnée, elle a fini par ouvrir un élevage. Chrystèle ne vit que pour ses chiens et ne s’accorde pas de temps pour elle et donc encore moins pour trouver l’amour. Elle recherche un homme qui pourra l’accompagner dans sa passion. Par contre, elle a du caractère et est plutôt dominante et il faudra la suivre. Elle aime les blonds mais ne voudrait pas passer à côté d’un beau brun. Elle préférerait qu’il soit plus grand qu’elle et plutôt jeune. Elle serait prête à déménager (avec ses chiens) si elle tombait amoureuse.

Caroline a 40 ans et elle élève des poneys. Installée depuis deux ans seulement, elle a à la base une formation commerciale. Elle est heureuse et veut faire partager son bonheur. Elle donne des cours d’équitation aux enfants qui l’appellent Tata Caca. C’est meugnon. Elle a vécu 3/4 histoires d’amour et a même failli se marier mais les préparatifs du mariage (et notamment la belle-mère) ont mis le rêve en pièces. Elle recherche un homme orphelin de mère pour éviter tout problème (huhu). Elle n’est pas une femme d’intérieur et elle aime danser. Elle en a assez de danser avec le mari des autre. Elle ne cherche pas quelqu’un qui travaillerait avec elle. Ses critères de recherche sont précis : musclé (avec plaquettes de chocolat), sportif, entre 35 et 45 ans, tendre et qui assure au lit (bon elle ne l’a pas dit comme ça mais je résume). Elle préférerait recevoir des lettres manuscrites (et des photos récentes).

 

François, 50 ans, élève des vaches et des chevaux Comtois en Franche-Comté (logique). Dans la famille, on est agriculteurs depuis 6 générations. D’après son cousin, il n’a pas de défauts (euh… On a dit pas le physique). Il est très timide et réservé mais sa passion pour le rock le débride. C’est un fan de Johnny à qui il ressemble un peu (et dont il fait une jolie imitation). Il a vécu un drame : son fils est mort quelques jours après sa naissance et ça a brisé le couple qu’il formait avec la maman. Depuis, c’est le calme plat dans sa vie. Il cherche une femme avec qui il pourra sortir et voyager. Il voudrait être papa et recherche une femme mignonne et plutôt mince.

Denis, 47 ans élève des vaches limousines dans le Limousin. Jusque-là c’est normal. Et des chevaux aussi. Par passion. Et il a un chien très mignon qui lui tient compagnie. « En attendant l’âme soeur… le chien est très câlin » donc il est soit zoophile soit attendrissant. Au choix. Il a deux filles dont une trisomique dont il parle avec beaucoup de tendresse. Il est divorcé depuis 11 ans mais n’a pas trouvé depuis la femme de sa vie. Il recherche une femme attentive et qui aime prendre soin des autres. Il manque de confiance en lui et se pose beaucoup de questions sur sa séduction. Il cherche une femme solaire, souriante et gaie. Plutôt grande et élancée de préférence. S’il accepte les enfants d’une autre, il n’est pas très chaud à l’idée d’en avoir d’autres.

Bertrand, céréalier 32 ans, aime passionnément les voitures anciennes. Après une carrière de saisonnier dans l’hôtellerie, il a repris l’exploitation familière et souhaite se poser avec une amoureuse. Plutôt petit (1m63), il recherche une femme de sa taille et qui aime la campagne. Par contre, il ne recherche pas quelqu’un pour l’aider à la ferme. Sinon il met de l’alcool de prune dans sa pâte à crêpes. Je valide. Il n’a connu qu’une histoire de 6 mois et quelques amourettes sans lendemain. Il rêve de partir en deudeuche en Belgique avec les sièges-auto à l’arrière. Il vend du rêve. Il recherche une femme de 25-35 ans et veut des enfants (et accepterait les enfants d’une autre). « Si t’as pas peur d’une ferme prop’ et d’une balade en deudeuche ce s’ra impeccab ». Voilà. Tout est dit.

Christophe a 45 ans et il est céréalier et éleveur de volailles. Passionné par ses poulets, il l’est aussi par le théâtre. Directeur de sa troupe, il joue deux à trois femmes par semaine. Ayant perdu son papa très tôt, il est proche de sa maman et n’a jamais pris le temps de trouver l’amour. Il ressent un manque dans sa vie pourtant bien remplie. C’est aussi un passionné de jardinage. Et léger détail : il est vierge. Voilà voilà. C’est en tout cas courageux de sa part de le dire à la télé. Il recherche une femme de 35-40 ans « pas moche » mais jugera sur pièce. Il voudrait un enfant mais vu son âge n’en espère pas plus. Il veut juste vivre quelque chose de merveilleux. Tout simplement.

Marc était un peu mon coup de coeur en voyant la bande annonce. Grand, brun, voix grave, j’aurais presque écrit à la production (si je n’avais pas été une fidèle épouse pacsée).  Il a 28 ans et même quand il parle de caca il est beau. C’est dire. Il a vécu avec trois femmes pendant plusieurs années et n’a pour l’instant pas rencontré LA femme. Son travail lui prend beaucoup de temps et il sait que c’est un défaut. Il vient d’acheter sa première maison (bon plan !). Il recherche une femme entre 24 et 34 ans et souhaite avoir des enfants. Il ne recherche pas une femme qui l’aide à la ferme et ne veut pas d’une femme aussi grande que lui. Il ne veut pas absolument se marier mais si c’est important pour la jeune femme de qui il tombera amoureux il se mariera (poke Monsieur Farfalle).

Saluuuuuut toi 🙂

La semaine prochaine, nous découvrirons les portraits de Gilles, Emeline, Virginie, Thierry, Christophe, Nicolas et Thierry.

****************

Si voulez m’aider à être le blog de janvier au concours Famili clic clic!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply