L’amour est dans le pré : les portraits 2/2

La deuxième partie les portraits, diffusée hier promettait d’être moins intéressante. Bah oui, plus de Marc ^^ Par contre, j’attendais avec impatience, l’émergence d’un personnage. Du genre de Thierry ou de Gilles…

L’émission commence avec un petit récap des saisons précédentes (et Gillou et son bâtooooon !!).

La première agricultrice s’appelle Emeline et elle est cunicultrice. Elle fait un métier adorable.  Non, pas spécialiste des cunnilingus. Elle élève des lapins. On y apprend plein de choses : les messieurs lapins tombent comme des mouches après avoir fait crac-crac (un peu comme les hommes quoi ^^), les lapines peuvent mettre bas le matin et se faire remettre enceintes l’après-midi, les lapines n’allaitent leurs petits qu’une fois par jour. Voilà. Sinon Emeline est aussi fan de chevaux, la passion qu’elle partage avec sa cousine. Elle recherche une épaule sur laquelle se reposer. Et s’il y a un homme autour c’est mieux. Un homme avec des valeurs  de  famille, de travail et de responsabilités. Elle recherche un homme tactile, câlin (comme un lapinou) entre 30 et 37 ans. Elle ne préfère pas que l’homme qu’elle choisira ait d’enfant et pour l’instant elle n’a pas de désir d’en avoir. Physiquement, elle préfère les hommes grands et baraqués et plutôt bruns.

Emeline

Ensuite, nous rencontrons Carmen, la maman de Thierry, agriculteur de 47 ans. Elle se désespère que son fils soit célibataire et espère qu’il trouvera l’amour dans l’émission. Il élève 160 chèvres dans le Centre. Passionné de cuisine, c’est aussi un voyageur qui aime s’envoler vers des destinations lointaines plusieurs fois par an. Il aime faire les magasins de bricolage et de vêtements. Il aime aussi les films mais ne va jamais au cinéma car il n’aime pas y aller seul. D’ailleurs, il en a marre d’être seul. Il est déjà tombé amoureux. Il y a 25 ans. Et depuis il travaille. Et en voyant l’émission et les belles femmes (hum, non rien) il a eu envie de participer. Il aimerait une femme aux cheveux longs, gentille et qui aime cuisiner. Il donnerait tout son amour à une femme avec enfant mais n’en veut pas car il se trouve trop vieux. Il attend des lettres courtes et une petite photo keumême.

En Lorraine, Karine rencontre Nicolas, céréalier de 35 ans. Il y a douze ans, il a acheté son exploitation avec son frère. Il s’est marié il y a une dizaine d’années et a divorcé il y a trois ans. Il aime la mécanique et la chasse au petit gibier. Sa grande passion est l’équitation dont il a transmis la passion à ses deux filles. Il fait du horse ball à haut niveau. Il recherche une femme plutôt grande avec de la personnalité, blonde ou brune. Il ne souhaite pas travailler avec elle dont il faudrait qu’elle ait son travail.

Nicolas

Virginie produit du champagne dans l’exploitation familiale. Elle se décrit elle-même comme insupportable. Ça promet. Elle recherche un homme qui saurait faire partager ses passions. Elle est partie vivre 6 mois à Londres l’an passé pour travailler dans un restaurant français. Virginie vit avec sa fille de 8 ans avec qui elle n’est pas une maman poule. Elle n’est pas câline et n’aime pas être collée à la glue avec son homme. Elle ne veut pas forcément se marier mais elle n’est pas fermée à l’idée. Et ne voudrait pas d’un papa ayant la garde exclusive de ses enfants car elle ne veut pas les élever. J’avoue que si elle ne m’était pas forcément sympathique, là elle devient antipathique. Bref. Elle recherche un homme entre 30 et 40 ans, plutôt grand et brun mais sans se limiter.

Dans les Alpes Maritimes, Thierry élève des vaches charolaises. Il se définit comme gentil et speed. Il ne reste jamais en place et a besoin que ça bouge. Il aime la vie mais pas les embrouilles. Il aime se balader, aller aux champignons et découvrir des vieux bâtiments. Il aime faire la fête avec ses amis et faire la cuisine. Le plus gros frein à sa vie amoureuse selon lui est son cadre de vie. C’est magnifique. Mais c’est mort, désert, y’a personne quoi. Il voudrait fonder une famille, c’est un sujet qui lui tient à cœur. Il accepterait les enfants de celle qu’il accueillerait. Il voudrait une brune, svelte, plutôt de sa taille (1m71). Comme il y a deux Thierry, il faut préciser que c’est « Thierry le montagnard ».

Gilles 52 ans, est céréalier bio en Midi-Pyrénées. Il a changé de vie il y a 4 ans après la rupture avec sa femme. Il voue un amour sans borne à son moulin car il est aussi guide meunier. Question de Karine : « Ta farine elle se mange? »… J’aurais adoré qu’il lui réponde « Non je la sniffe » mais il a été poli. Divorcé depuis 4 ans après 22 ans de mariage, il vit actuellement dans un mobile-home sur son terrain. Ca fait pas trop rêver mais bon. Il aime danser, jouer au foot et faire la fête avec ses amis. Il recherche une femme plutôt mince et sportive, en bonne santé (sic) et non-fumeuse. Il a un rêve : faire le tour du monde dans un voilier.

Gilles

Christophe a 37 ans et il élève des vaches allaitantes en Auvergne. Plein d’humour, il raconte que quand les veaux naissent, il les envoie en Italie non pas pour voir le pape mais pour être transformés en ravioli. Depuis la mort de son père en 2007, il s’est jeté à corps perdu dans le travail. Il souhaite fonder une famille et recherche une femme simple. Il vit avec sa mère mais déménagera quand il aura rencontré la femme de sa vie. Il n’a jamais vécu en couple et après une grande déception il y a 15 ans, sa vie amoureuse est inexistante. Il souhaite des enfants et accepterait les enfants d’un autre. Il recherche une femme de 30 à 38 ans, avec des rondeurs, juste ce qu’il faut (genre pas comme Karine qu’il trouve trop maigre). Il aime les méditerranéennes mais pas trop maquillées. Si on veut lui écrire, il faut préciser « Christophe l’Auvergnat ».

L’émission se termine, rendez-vous dans quelques mois pour découvrir de belles histoires… Ou pas !!

Et comme on s’est un peu ennuyé, je vous remet Gillou et son bâton, juste comme ça :

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. Lauréa

    14 janvier 2014 at 11 h 13 min

    Heureusement que tu mets le résumé, j’ai regardé la moitié et après j’ai été me coucher x)

Leave a Reply