Fini le déménagement lors des sorties avec Raoul !

Quand on a un petit bébé, chaque déplacement est une expédition. En tout cas c’est comme ça que je l’ai vécu. Je stressais d’oublier quelque chose, je prenais 50 couches, 2 paquets de lingettes, de quoi faire 10 biberons et 12 gourdes de compote. Quand on allait chez mes parents, je ne stressais pas trop car je savais qu’il y avait tout le nécessaire. Quand on allait chez ma belle-mère, je savais qu’il y avait le minimum mais parfois on arrivait et bam ! Pas de couches. Du coup la fois d’après, je débarquais avec 50 couches. Chez mon beau-père, c’est bien simple, il n’y a rien du tout. Mais comme on y passe toujours peu de temps, ça n’est pas trop grave.

Tatyana Tomsickova Photography

Je préparais le sac à langer à l’avance, avec tout ce qu’il fallait à l’intérieur pour ne pas être prise de cours. Je me compliquais la vie car j’ai plusieurs sacs à langer à la maison (j’adore les sacs à langer, j’en trouve toujours des jolis et j’ai envie de les acheter, il y a quelques sacs à langer ici que je trouve plutôt chouettes).

Raoul a maintenant 19 mois et il mange presque comme nous. Il a toujours besoin de couches mais je stresse beaucoup moins et je n’en prends que 3 ou 4. Je garde toujours un repas tout prêt et des compotes dans le sac, ainsi que des yaourts longue conservation. Je prends aussi un change de vêtements car comme il mange seul désormais, il a tendance à se salir pas mal. Mais ça nous arrive désormais de partir de la maison sans sac à langer, avec juste une couche et des lingettes. S’il a faim on trouve toujours un petit truc à lui donner (voire je partage mon assiette avec lui) et il faut juste lui changer la couche. Mon bébé devient un petit garçon et je trouve ça vraiment pratique (et du coup, j’ai encore moins envie d’un petit troisième ^^).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !