Mon bébé est devenu un petit garçon

Je suis H24 avec Raoul depuis bientôt deux semaines. Et j’ai pu l’observer à loisir, voir son évolution au jour le jour. Et il faut me rendre à l’évidence : ce n’est plus un bébé que j’ai mais un petit garçon.

Désormais, je peux le dire. Il parle. Il construit des phrases, avec des verbes conjugués, il différencie les personnes, les « Monsieur », « Madame », les « petit garçon », « petite fille ». Il utilise des expressions et répète ce qu’on dit. Il exprime ses besoins, ses sentiments. Et parfois (souvent) il nous fait rire. Il met des « caleçons » dans son jus pour le rafraichir, il mange du « Tonton » à la plancha et dès qu’il voit une bougie, il entonne « Joyeux anniversaire ».

Lorsque nous étions au camping, j’avais pris son pot et pendant trois jours, il l’a utilisé sans souci. Et puis arrivés dans le Var, il a été un peu malade et dérangé des intestins. Il a fait caca dans son (feu) beau slip Cars et ça l’a énormément perturbé. Depuis, il refuse obstinément le pot alors qu’il sait nous dire qu’il va faire. Du coup, je suis preneur d’expériences du même genre. J’espère pouvoir dire bye bye aux couches en rentrant.

Je ne suis pas encore allée faire la visite des deux ans donc je ne connais pas sa taille mais niveau vêtements, il est entre le 2 et le 3 ans. Et concernant les chaussures, j’ai eu la surprise de découvrir qu’il avait pris deux pointures d’un coup! Il avait eu des chaussures en 22 pour son anniversaire en juin et elles étaient un peu grandes. Et depuis quelques jours, il se plaignait d’avoir mal quand je lui mettais. Je voyais bien qu’elles étaient serrées donc en allant dans un magasin de Sainte-Maxime où on va tous les ans, j’ai demandé à ce que son pied soit mesuré : verdict, il fait du 24! Il est donc réparti avec de nouvelles sandales et moi je vais en racheter pour la rentrée!

Niveau nourriture, il est toujours aussi compliqué. Il a ses humeurs : un jour il va dévorer et le lendemain (et les jours suivants) il aura l’appétit d’un oisillon. La seule chose qu’il avale en quantité ce sont les produits laitiers. Lait de croissance (ou non), fromage, yaourts… Ce sont des classiques de son alimentation. Et puis parfois, il nous surprend. Comme ce soir où il a dévoré des calamars et du thon (enfin du « Tonton ») à la plancha!

Voilà, je n’ai plus de bébé à la maison mais bien un bambin et une petite fille. Et ça n’est pas pour me déplaire!

image

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. Laura & Cie

    9 août 2014 at 11 h 25 min

    ça fait toujours un drôle d’effet quand on réalise que nos enfants passent certaines étapes…J’aime reprendre les photos de mes bébés pour voir le chemin parcouru, les changements. Mais comme toi je savoure aussi le fait de les voir grandir, de voir s’installer leur caractère, nos relations ou échanges, leurs réactions. Mon grand avait eu le même incident que Raoul. Alors qu’il en avait fini avec les couches (du moins c’est ce que je pensais) il a fallu reprendre à la case départ. J’ai entendu un tas de théories sur le sujet, mais pour ma part ce que j’ai retenu, c’est que quand ils sont réellement et définitivement prêts, ça fonctionne. Mais pour mes deux garçons ça a été plus long que pour mes deux filles, avec régulièrement des incidents. Alors pour ne pas les gêner, je leur disais « viens, on va te faire un lit tout propre et te changer ». Rien de plus…Aucun de mes enfants n’a voulu du pot. Ils sont passés directement sur les WC avec le réducteur…Et je me suis dit, après tout, quitte à faire les choses comme les grands, autant ne pas faire semblant…ils ont raison…En tout cas, je me dis souvent que j’aurais dû noter dans un cahier toutes leurs expressions ou quelques anecdotes, comme celle de Raoul avec ses « caleçons » ou les bougies…après ils grandissent et on oublie…Bonnes vacances avec ta petite famille 🙂

Leave a Reply