Les travaux dans la maison, c’est (presque) parti!

Ca fait un petit moment que je parle régulièrement de déménager. La maison où nous vivons actuellement, nous l’avons achetée avec ses qualités et ses défauts, parce que c’est la moins pire de toutes celles que nous avons visité il y a de ça 4 ans et demi. A l’époque, nous avions certains critères (proche du métro, 3 chambres minimum, un petit extérieur) et un tout petit budget. On a visité les pires horreurs dans des endroits divers et variés de la métropole lilloise avant de tomber sur celle qui est devenue notre maison. Nous n’avons pas eu de coup de coeur mais elle comblait nos critères (à 3 minutes du métro, 4 chambres, une cour de 20 m² et cerise sur le gâteau une crèche et les écoles à moins de 2 minutes). Quand on s’est installés, on pensait y vivre pendant 4-5 ans avant de déménager dans la maison de nos rêves (ou presque). On a donc pas fait de gros travaux. On a quand même refait l’électricité, pas mal de déco, on a créé une entrée et c’est à peu près tout.

Et puis en y vivant, surtout avec des enfants en bas âge, on s’est rendu compte de ses défauts : 3 niveaux, des escaliers pentus (qui nous on joué un mauvais tour), un espace de rez-de-chaussé mal agencé, des pièces à l’étage mal utilisées… J’ai commencé une veille sur les maisons à vendre dans le quartier (car contre toute attente et alors qu’on était arrivés là par hasard, on est tombés amoureux du quartier). Et puis un jour, je suis tombée sur une annonce immo : une maison qui correspondait en tous points à ce qu’on voulait, dans notre quartier et tout et tout. Sauf que…  M. Farfalle était en période d’essai, la maison nous est passée sous le nez. Du coup, on a laissé tomber la vente de la maison et la recherche immo.

Les mois ont passé, M. Farfalle a vu sa période d’essai validée, a eu une augmentation et ont a repris les recherches. Sauf que depuis notre achat, le quartier est devenu recherché, qu’il n’y a pas grand chose à vendre et que les biens à vendre et bien… ce sont des maisons dans le style de la nôtre. Alors on a cherché un peu plus loin, dans la ville d’à côté, en se disant qu’on verrait bien comment on ferait pour la rentrée à l’école de Raoul et la continuité de la scolarité de la Miss. Et puis on est allés à la banque pour voir combien on pourrait emprunter. Et on est un peu tombés de notre chaise. Sur 20 ans, on ne peut pas emprunter de quoi acheter notre maison (et oui, le quartier et donc la maison ont pris de la valeur en 4 ans. Beaucoup!). Et sur 25 ans, pas du tout de quoi acheter une des maisons qu’on a visité loin de notre quartier chéri.

Alors on s’est posés, calmement, et on a fait un point. Sur ce qui ne nous plait pas dans cette maison, sur ce qui nous plait, sur nos aspirations et surtout sur ce qu’on a la possibilité matérielle de faire. Et oui, le nerf de la guerre, l’argent. Nous qui avons tous les deux un salaire, pas foufou mais plutôt pas mal, n’avons pas les moyens de racheter notre propre maison. Alors je me suis transformée l’espace d’un instant en Sophie Ferjani (en moins canon vous dirait M. Farfalle) et j’ai restructuré l’espace sur un coin de feuille. Et magie!!! M. Farfalle a approuvé mes idées. Si on ne trouve pas la maison de nos rêves, pourquoi ne pas améliorer notre maison actuelle?

Et donc, on a fait venir des entrepreneurs, fait faire des devis, on est allés à la banque et magiiiiique!!! Les travaux devraient bientôt commencer dans le séjour et au premier étage. Je vous montre?

plan travaux

(Bon, je ne suis PAS Sophie Ferjani donc je ne suis pas très douée pour évaluer les distances et tout et tout mais disons que ça donne un bon aperçu)

Donc voilà ce qu’on va faire :

  • déplacer l’ouverture de l’entrée et créer une vraie pièce à la place du salon
  • transformer le salon en cuisine
  • virer la cheminée et mettre un poèle à bois
  • casser le passe-plat (en violet) mais par contre on garde le poteau (noir) qui est porteur
  • casser la salle de bain et la cuisine
  • créer une baie vitrée au bout de la pièce pour accéder à la cour
  • monter la salle de bain à l’étage dans l’ancienne chambre de la Miss (qui deviendra une SDB/dressing)
  • remplacer le puits de lumière par un super velux
  • mettre du parquet au sol
  • remplacer la porte qui mène à l’étage par une porte coulissante
  • restructurer l’espace en changeant les meubles de place pour faire des coins bien définis

Les travaux devraient commencer dans les semaines qui viennent. Je vous ferai des points réguliers sur l’avancement des travaux, plusieurs d’entre-vous m’ayant fait part de leur intérêt (et à la fin des travaux, je ferai peut-être une photo nue dans ma nouvelle cuisine poke Marie ^^)

Rendez-vous sur Hellocoton !