Selfie et Young & Hungry, mes deux séries « feel good » de l’automne

A la maison, nous n’avons plus de télé depuis le mois de février. Du coup, on est devenu « series addicts » au fil du temps. M. Farfalle est plus fan de Breaking Bad, de Sons of Anarchy ou encore de Walking Dead ou Game of Throne mais moi ces séries ne m’attirent pas du tout (même si j’entends partout qu’elles sont top)(et même si le héros de Sons of Anarchy est super miam miam).

Je me suis fait les 3 premières saisons de Revenge (dont certains épisodes en accéléré car j’ai trouvé ça long) et je suis maintenant en même temps que la diffusion US, je suis toujours Grey’s Anatomy, Downton Abbey, Once Upon a Time et j’attends avec impatience la nouvelle saison de Orange is the New Black. Et puis je regarde toujours Pretty Little Liars même si c’est devenu un grand n’importe quoi.

Et puis la semaine dernière, je me suis retrouvée sans rien à me mettre sous la dent. Pif Pouf, le vide.

Et au détour d’un billet mis à la une de Hellocoton, j’ai découvert de nouvelles séries dont 3 m’ont interpellée : Selfie, Young & Hungry et How To Get Away With Murder. Je n’ai pas encore eu l’occasion de regarder la dernière mais j’ai entamé les deux premières et j’ai bien aimé.

Selfie

© ABC

A la suite d’une rupture humiliante qui a été filmée et qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux, Eliza, une jeune femme dans la vingtaine totalement obsédée par son image, devient la risée de ses collègues et de tout internet. Elle a tout à coup plus de « followers » qu’elle ne l’aurait jamais imaginé, mais toujours aucun véritable ami pour la réconforter. Néanmoins pleine de ressources, elle demande de l’aide à l’expert en marketing de sa boîte pour redorer son image. Mais l’opération s’annonce délicate : Eliza vit littéralement dans un monde parallèle…

J’aime bien cette série parce qu’Eliza me rappelle quelqu’un (en pire) : moi!! D’ailleurs, quand j’ai raconté l’histoire à M. Farfalle, il m’a répondu « Ah oui, c’est l’histoire de ta vie en fait!! ». (Sympa). Bon, évidemment c’est exagéré mais il y a deux/trois passages où je me suis reconnue quand même. Toujours à prendre des photos pour mettre sur Instagram, ça c’est bien moi ^^ Après, le personnage d’Eliza est égoïste et super énervant donc la comparaison s’arrête là ^^ La série se suit sans déplaisir, on est vraiment dans une série « feel good », pas de prise de tête, pas de réflexion, on sourit plus qu’on ne rit mais on passe un bon moment. En plus, le format plutôt court des épisodes (25 minutes) permet de regarder l’épisode entre deux autres activités (coucher les enfants et manger par exemple :p). Je vais suivre le reste avec intérêt, même si EVIDEMMENT on voit poindre gros comme une maison l’idylle entre les deux personnages principaux (oui, j’avoue c’est ce que j’attends!!!)

Young & Hungry

© ABC Family

Un riche et jeune entrepreneur de San Francisco, Josh Kaminski, engage une bloggeuse culinaire, Gabi , afin qu’elle devienne sa chef personnelle. Prête à tout pour garder son emploi, Gabi doit montrer ses compétences à Josh ainsi qu’à son bras-droit, Elliot. Gabi est entourée de sa meilleure-amie Sofia mais aussi par Yolanda, l’intendante de Josh.

De prime abord, j’ai eu du mal à rentrer dedans pour deux raisons : je déteste les séries avec des rires préenregistrés (je n’aime pas qu’on me dise quand je dois rire) et j’ai eu du mal avec la façon de (sur)jouer de Emily Osment qui joue Gabi. Et puis au final, on rigole bien, c’est léger, c’est sans prise de tête. Tous les personnages sont drôles et Jonathan Sadowski (Josh) a un petit côté Jude Law très intéressant.

Voilà deux bonnes petites séries à regarder quand on veut de vider la tête et ne pas trop penser ^^ Ca vous tente?

Rendez-vous sur Hellocoton !