Test du bracelet connecté Fitbit Flex

Il y a quelques semaines, j’ai reçu le bracelet connecté Fitbit Flex. Je dois vous avouer que de prime abord, je n’étais pas super tenté par les bracelets connectés. Je voyais fleurir sur les réseaux sociaux des captures d’écran et autres photos de milliers de pas parcourus, de temps de course et de comptes de sommeil mais ça ne m’attirais pas trop.

Mais comme je suis curieuse, j’ai décidé malgré tout de tester ce bracelet.

Présentation du Fitbit Flex

  • Prix : 99€
  • Mesures prises en charge automatiquement : nombre de pas effectués, distance parcourue et calories brûlées, qualité du sommeil.
  • Mesures prises manuellement : nombres de calories absorbées, eau absorbée, suivi de poids, activité sportive

Ses points forts

  • Design discret (et bracelet interchangeable)
  • Son prix (par rapport aux autres bracelets)
  • L’interface web et l’appli sont faciles d’utilisation
  • Son autonomie (une semaine environ)
  • Le système d’alerte quand il faut recharger la batterie (par mail) et les récompenses de motivation
  • La possibilité de se connecter à d’autres utilisateurs et de leur lancer des défis (ça rend le truc plus ludique)
  • Il se connecte automatiquement à l’appli Weight Watchers pour ajouter des points d’activité (c’est une nouveauté PersoPlus)
  • La fonction réveil est très pratique
  • Le Flex est vendu avec deux bracelets pour s’adapter à la taille du poignet de l’utilisateur

Ses points faibles

  • La plupart des fonctions doivent être mises en route manuellement (pour l’analyse du sommeil par exemple) et doivent obligatoirement passer par l’application sur smartphone)
  • Le système d’accroche ne tient pas toujours très bien
  • Le petit module doit être retiré du bracelet pour être chargé (et est un casse-tête à remettre)
  • Il est possible de suivre son alimentation via l’application mais tout est manuel. A l’utilisateur d’estimer le nombre de calories qu’il ingère avant de le rentrer dans l’application.

Mon utilisation

Je le porte non-stop depuis que je l’ai reçu (à part dans la douche, je sais qu’il peut être utilisé sous la douche mais sait-on jamais). Je trouve le podomètre super intéressant. Je ne réalisait pas avant de l’avoir combien je peux être sédentaire. Il est conseillé de marcher 10000 pas par jour et pour peu que je prenne le bus entre ma station de métro et mon bureau et je n’atteins pas ce chiffre. De même, le weekend (notamment le dimanche), sauf si je vais me balader, je suis bien en dessous des 10000 pas. J’ai déjà utilisé quelques fois la fonction de suivi du sommeil qui m’a permis de voir que je dors plutôt très bien (pour peu que les enfants dorment aussi). J’ai plusieurs fois utilisé le calcul des calories mais le fait de devoir tout rentrer manuellement m’a vite dissuadée. Il faut vraiment que je retourne à la BodyBoxe donc je n’ai pas testé le suivi d’activité (que je n’ai pas pu utilisé la semaine dernière lors de mon cours d’aquazumba -dont je dois vous parler d’ailleurs).

 Conclusion : pas mal mais pas parfait. Pour qui veut un suivi précis, il vaut mieux investir un peu plus. Pour une utilisation comme la mienne, c’est largement suffisant.

Rendez-vous sur Hellocoton !