[Parentalité] Les 5 infos que j’aurais aimé qu’on me donne

(Plutôt que de les découvrir « sur le tas »)

1. Ça ne sert à rien d’essayer d’être parfait

Non. C’est mort.

Oui, de temps en temps vous allez avoir envie de passer votre enfant par la fenêtre (mais ne le faites pas).
Oui, parfois, vous allez crier. Souvent en fait. Et bien-sûr vous allez vous en vouloir après parce que vous allez vous sentir nul(le). Mais en fait, vous êtes un être humain, pas un robot.
Oui, vous allez sans doute faire mal à votre enfant sans le faire exprès (lui couper les ongles trop courts, lui mettre un coup de boule voire le faire tomber)

Mais ça va aller.

 2. Vous allez chérir les moments sans votre enfant

Tout le monde va vous dire la même chose « Profite à 100%, ils grandissent tellement vite ». Mais je vous assure qu’à la fin du congé maternité, on est parfois heureux de retrouver des personnes de plus de 60 cm. Et qu’à la fin des vacances, on a toujours parfois envie de tuer Trotro (ou Tchoupi). Passer du (bon) temps sans vos enfants c’est veiller à votre équilibre mental. Et un parent équilibré est un bon parent. CQFD.

3. Préparez-vous à ce que votre enfant vous mette la honte

Tout petit, il va vous vomir dessus à des endroits auxquels vous n’auriez JAMAIS pensé (toujours prévoir le change de l’enfant et LE VOTRE). Les miens m’ont déjà vomi dans le décolleté mais aussi dans la manche. Oui. C’est possible.
Les petits font aussi des pets énormes. Tellement énormes que les gens de la salle d’attente vont VOUS regarder de travers (ça ne m’est évidemment jamais arrivé).
Un peu plus tard, ils vont adorer vous parler avec moult détails de leur caca. Surtout quand vous êtes au téléphone.
La vérité sort de la bouche des enfants. Oui même quand la dame « a la même moustache que Papy » ou qu’on « dirait le Monsieur a un bébé dans son ventre ».

 4. Les enfants sont fourbes

Vous leur achetez le super train mega génial? Ils vont jouer avec le carton.
Vous évoquez le léger embonpoint de votre belle-mère une minuscule fois? Ils n’oublieront pas et sauront en reparler au bon moment (cf paragraphe précédent)
Ils connaissent vos points faibles et savent en jouer. N’hésitez pas à brouiller les pistes.
Vous aurez beau sécuriser la maison, ils trouveront le moyen de la désécuriser. Et vous donneront le coin de table en plastique qu’ils auront décollé avec toute la force de leurs 11 mois.

5. Même si vous ne le voulez pas, vous allez vous intéressez à des choses… inhabituelles

Vous allez vous passionner pour leur caca. Sisi. Et parfois, vous allez en parler aux gens autour de vous. Avec passion. Et puis quand vous verrez leur tête vous arrêterez.
Vous allez tout faire pour faire rire votre bébé. Même des têtes ou des bruits débiles.
Un jour, vous connaîtrez par coeur « Libérée, Délivrée », le nom de chacune des Winx et vous saurez faire « Annabella, Mozzarella »

Allez, à vous! Vous avez d’autres conseils pour les futurs parents qui vont lire ce billet?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !