Pourquoi j’ai pas de marraine moi?

Je ne suis pas croyante, je vous en ai déjà parlé ici. Monsieur lui, a été élevé dans la religion mais a laissé tomber depuis. Quand on a eu la Miss, je n’ai pas voulu de baptême religieux dans la mesure où je ne voulais pas imposer une religion à ma fille (d’autant que je ne partage pas ces croyances). Elle aura le temps de se faire un avis en grandissant. En revanche, j’ai tenu à ce qu’elle ait une marraine et un parrain. On a donc organisé un parrainage civil à la mairie de Lille.

Si dans certaines familles on a du mal à choisir parmi la masse de parrains/marraines potentiels, nous ça a été plus compliqué. Je suis fille unique, j’ai des tas de cousins et cousines avec qui je ne m’entends pas très bien et M. Farfalle a une soeur. Elle a donc tout naturellement été choisie comme Marraine. Pour le Parrain, nous avons choisi mon oncle, le mari de ma Marraine. J’aurais préféré quelqu’un de plus jeune mais ça nous a semblé normal de le choisir.

Quand Raoul est arrivé, nous avons fait le tour des possibilités. Et il s’est avéré que nous ne voyions personne pour remplir ce rôle. Des cousins trop éloignés, des amis que l’on ne gardera peut-être pas toujours (avec le recul je me dis que c’est un peu bête mais j’ai de mauvais exemples de parrains/marraines amis qui ont disparu au fil des années), on a jamais trouvé. Et donc on a jamais fait le parrainage ni choisi de parrain/marraine.

Tant qu’il était petit, ça n’a pas posé souci. A peine quelques réflexions des proches pour nous demander quand on allait faire le parrainage. On disait qu’on ne savait pas, qu’on n’avait pas de parrain/marraine alors que c’était compliqué, on nous proposait des gens qui ne nous convenaient pas. Bref, au bout d’un moment on a laissé tomber.

Aujourd’hui, Raoul va avoir 3 ans et il aime beaucoup la marraine de la Miss. Parfois, il l’appelle aussi Marraine mais la Miss le reprend. « C’est pas ta Marraine, c’est MA Marraine ». Et la question de Raoul qui revient « Et moi, c’est qui ma Marraine? » Et quand on lui dit qu’il n’en a pas « Pourquoi j’ai pas de Marraine moi? Moi je voudrais avoir une Marraine. »

Bim.

Comment lui expliquer qu’on a trouvé personne. Que j’ai peur de lui trouver des parrains/marraines qui le laisseront tomber au fil des années. Qu’on a fini par abandonner l’idée. Peut-on envisager un parrainage maintenant? En se disant qu’on choisit des amis à défaut de personnes de notre famille? Et qu’on verra bien. Les amitiés passent, est-ce qu’un lien parrain/filleul resterait? Je ne sais pas…

marraine

Rendez-vous sur Hellocoton !