Pourquoi j’ai pas de marraine moi?

Je ne suis pas croyante, je vous en ai déjà parlé ici. Monsieur lui, a été élevé dans la religion mais a laissé tomber depuis. Quand on a eu la Miss, je n’ai pas voulu de baptême religieux dans la mesure où je ne voulais pas imposer une religion à ma fille (d’autant que je ne partage pas ces croyances). Elle aura le temps de se faire un avis en grandissant. En revanche, j’ai tenu à ce qu’elle ait une marraine et un parrain. On a donc organisé un parrainage civil à la mairie de Lille.

Si dans certaines familles on a du mal à choisir parmi la masse de parrains/marraines potentiels, nous ça a été plus compliqué. Je suis fille unique, j’ai des tas de cousins et cousines avec qui je ne m’entends pas très bien et M. Farfalle a une soeur. Elle a donc tout naturellement été choisie comme Marraine. Pour le Parrain, nous avons choisi mon oncle, le mari de ma Marraine. J’aurais préféré quelqu’un de plus jeune mais ça nous a semblé normal de le choisir.

Quand Raoul est arrivé, nous avons fait le tour des possibilités. Et il s’est avéré que nous ne voyions personne pour remplir ce rôle. Des cousins trop éloignés, des amis que l’on ne gardera peut-être pas toujours (avec le recul je me dis que c’est un peu bête mais j’ai de mauvais exemples de parrains/marraines amis qui ont disparu au fil des années), on a jamais trouvé. Et donc on a jamais fait le parrainage ni choisi de parrain/marraine.

Tant qu’il était petit, ça n’a pas posé souci. A peine quelques réflexions des proches pour nous demander quand on allait faire le parrainage. On disait qu’on ne savait pas, qu’on n’avait pas de parrain/marraine alors que c’était compliqué, on nous proposait des gens qui ne nous convenaient pas. Bref, au bout d’un moment on a laissé tomber.

Aujourd’hui, Raoul va avoir 3 ans et il aime beaucoup la marraine de la Miss. Parfois, il l’appelle aussi Marraine mais la Miss le reprend. « C’est pas ta Marraine, c’est MA Marraine ». Et la question de Raoul qui revient « Et moi, c’est qui ma Marraine? » Et quand on lui dit qu’il n’en a pas « Pourquoi j’ai pas de Marraine moi? Moi je voudrais avoir une Marraine. »

Bim.

Comment lui expliquer qu’on a trouvé personne. Que j’ai peur de lui trouver des parrains/marraines qui le laisseront tomber au fil des années. Qu’on a fini par abandonner l’idée. Peut-on envisager un parrainage maintenant? En se disant qu’on choisit des amis à défaut de personnes de notre famille? Et qu’on verra bien. Les amitiés passent, est-ce qu’un lien parrain/filleul resterait? Je ne sais pas…

marraine

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 Comments

  1. Pilouw_

    4 juin 2015 at 9 h 30 min

    Et pourquoi ne pas choisir la même marraine que pour la miss ?
    Apparemment, pour Raoul, c’est déjà un peu sa marraine, et vous avez l’air d’avoir confiance en elle.

    Le parrainage civil peut avoir de lourdes conséquences dans certains cas, ne choisissez pas quelqu’un par défaut.
    Si vous n’avez pas entièrement confiance en la personne, ou si vous pensez qu’elle se ne serait pas à la hauteur, je pense que vous ne devriez pas la choisir.

    La Miss ne voudrait pas partager un peu sa marraine ? :p

  2. Tata tricot

    4 juin 2015 at 9 h 46 min

    Ton article me parle complétement.
    Mon fils a une marraine mais pas de parrain. Je n’ai trouvé personne pour remplir le rôle même si mon homme a un frère (qui lui est déjà parrain 3 fois et je ne voulais pas de surenchère, être parrain pour être parrain mais pourquoi?)
    Je tiens à ce que le rôle du parrain soit sérieux, un engagement et non pas choisir pour choisir ce qu’on nous dit (ce sont les frères ou les soeurs)
    Bref, il n’a pas de parrain et on ne sait pas non plus si on « doit » lui en trouver un!
    Je suis curieuse de voir les autres commentaires à ce sujet!

  3. hurier

    4 juin 2015 at 10 h 00 min

    Pourquoi le parrainage civique pourrait avoir de lourd dégâts ? Il n’a aucune valeur ^^ sauf pour nous qui le faisons ^^

  4. Carole

    4 juin 2015 at 11 h 18 min

    Bonjour,
    Je suis marraine d’un enfant de maintenant 15 ans, je travaillais avec sa mère lorsque j’avais 20 ans, cela faisait un an ou 2 que l’on se connaissait.
    Je lui ai dit que je ne lui ferais pas des cadeaux à tout bout de champ, elle m’a dit que c’était pour garder un lien avec moi justement
    pas d’église pas de baptême civil non plus, juste un contrat moral et amical (alors que ma meilleure amie me l’a jamais demandé)
    sa soeur n’a ni parrain ni marraine non plus (car pareil, ils ne voyaient pas qui dans leurs autres amis, leurs frères et soeurs étant déjà les oncles et tantes), quand je fais des cadeaux de Noël, je lui fait aussi un cadeau, je leur fais des petits cadeaux
    J’ai emmené mon filleul à Disneyland une journée et lui ai payé la marche des dinosaures il y a 2 ans, mon amie était contente que je partage des moments privilégiés avec lui
    mon frère a eu son second enfant et j’espère être marraine car ma soeur l’est du premier et cela me ferait vraiment de la peine de ne pas l’être
    je ne sais pas si je fais avancer le débat mais en tout cas, pas besoin de cérémonie et le parrainage peut justement être l’occasion de se lier à jamais avec un(e) ami(e), ce qui est mon cas

  5. Charlotte à lunettes

    4 juin 2015 at 11 h 55 min

    Je trouve que le rôle du parrain/marraine est important. Lui en trouver juste pour qu’il en ait, je ne trouve pas ça judicieux. Pourquoi ne pas demander à la marraine de la Miss de remplir aussi ce rôle pour Raoul étant donné qu’ils ont l’air proches ?
    De mon côté, je ne suis pas encore marraine (j’espère l’être un jour !), et parfois cela m’a un peu vexé… Mais cela ne m’empêche pas d’être proches des derniers petits bouts de ma famille, de leur faire des petits cadeaux quand j’en ai envie, et surtout d’être là pour eux quand ils en ont besoin (même si pour le moment, ça consiste surtout à jouer avec eux à la dînette ou à les suivre quand ils font du vélo ou encore les pousser à la balançoire 😉 )
    Mon parrain est mon cousin, et les rapports que j’entretiens avec lui sont plus particuliers qu’avec le reste de mes cousins. Pour ma marraine, c’est ma tante. Mais comme de ce côté de ma famille, je n’ai que deux tantes, notre relation est moins particulière.
    L’important selon moi c’est surtout d’avoir confiance dans les personnes choisies. En choisir par défaut, ce n’est pas une bonne idée…

  6. Lulu

    4 juin 2015 at 12 h 12 min

    Coucou,

    Comme toi, on a choisi des parrains/marraines pour Mini (nos meilleurs amis de toute la vie : + de 20 ans d’amitié) mais on a pas fait de cérémonie officielle. Pour Chaton, on ne sait pas qui choisir, mais nos ami(e)s proches sont tous appelés tata / tonton alors les mectons ne font pas de différences entre les « grades » : oncles/tantes, parrains/marraines, juste proches 😀
    Pour ma part, j’ai des parrain/marraine (religieux) qui m’ont « abandonné » alors qu’ils sont pourtant les frères et soeurs de mes parents, alors tu sais, famille ou pas, c’est un statut étrange que d’être parrain

    Bises

  7. Lulu

    4 juin 2015 at 12 h 14 min

    Coucou,

    Comme toi, on a choisi des parrains/marraines pour Mini (nos meilleurs amis de toute la vie : + de 20 ans d’amitié) mais on a pas fait de cérémonie officielle. Pour Chaton, on ne sait pas qui choisir, mais nos ami(e)s proches sont tous appelés tata / tonton alors les mectons ne font pas de différences entre les « grades » : oncles/tantes, parrains/marraines, juste proches 😀
    Pour ma part, j’ai des parrain/marraine (religieux) qui m’ont « abandonné » alors qu’ils sont pourtant les frères et soeurs de mes parents, alors tu sais, famille ou pas, c’est un statut étrange que d’être parrain

    Bises

  8. Muriel

    4 juin 2015 at 13 h 18 min

    Je suis la troisième et dernière de la fratrie. Et j’ai la chance d’avoir été choisi par mes parrain et marraine. En effet ils ont tous les deux demandé à mes parents ce rôle pendant la grossesse de ma mère.
    Ma marraine est la soeur de ma maman, elle est également la marraine de mon plus grand frère. ( et du coup le second l’appellai aussi marraine)
    Mon parrain est le mari d’une amie à ma maman. Et pourtant mon père a 3 frères. Mais voilà ils étaient déjà plusieurs fois parents et mes parents n’en voyaient pas un qui pourrait remplir ce rôle.
    Ma marraine esr comme une seconde maman et mon parrain ( malheureusement décédé) a été un repère pour moi et un confident.
    J’ai eu les deux cas du coup : la personne qui a déjà ce role pouf un enfant de la même fratrie, et l’ami de la famille.
    Mon fils lui n’est pas baptisé, on ne fait pas de baptême républicain dans mon village.
    Et à 16 ans ça ne lui pose pas plus de soucis. Il se demandait, plus petit, plus pourquoi il n’avait pas de religion (en moselle les cours de religions sont dispensé à l’école, une heure par semaine).

  9. Alicia

    4 juin 2015 at 13 h 36 min

    Et pourquoi la marraine de la Miss ne pourrait pas aussi être celle de Raoul ? 😉

  10. Chezkuzca

    4 juin 2015 at 14 h 27 min

    Vaste sujet… C’est un problème qu’on a rencontré nous aussi. Pour mon deuxième, j’avais une marraine, mais pas de parrain… On a longuement réfléchi, mais on n’a jamais trouvé. Du coup, on lui a choisi une deuxième marraine. On s’est dit que c’était bête de se sentir obligés de choisir un garçon.
    Donc mon premier a un parrain et une marraine et mon second deux marraines…

    Bonne fin de journée !

  11. danslapeaudunefille

    5 juin 2015 at 9 h 49 min

    Pas de baptêmes ici pour les enfants mais j’ai décidé que ma meilleure amie était la marraine de ma fille. Pour mon fils, nada comme vous.

  12. Maricé

    5 juin 2015 at 16 h 35 min

    Ma fille ainée sort ce soir avec sa marraine, une amie de fac, que je ne vois pas souvent, mais qui est toujours disponible pour parler au téléphone avec elle ou l’emmener faire des virées shopping entre filles. Quand nous l’avons choisie, ça a grincé des dents dans la famille, mais nous avions la même conception de la marraine : pas celle qui fait des gros cadeaux à noël et anniversaire et basta, mais une présence, un soutien si besoin, autre que moi. D’ailleurs, on s’aime beaucoup mais on n’a pas la même personnalité, elle offre une autre référence féminine à notre fille. Bref elle remplit tout à fait son rôle.
    La petite a aujourd’hui 7 ans, sans marraine et elle aussi nous en réclame une depuis longtemps, mais on n’a trouvé personne (pas dans la famille non plus). La grande ne veut pas partager sa marraine, et je la comprends, elle partage déjà ses parents, là elle a quelqu’un pour elle seulement. Du coup, la petite a jeté son dévolu sur une ancienne collègue, elle lui a écrit pour savoir si elle voulait être sa marraine…Suspense, on attend la réponse….

  13. Anne

    8 juin 2015 at 21 h 21 min

    Nous avons aussi ce problème de parrain/marraine pour nos troisième et quatrième (ça avait déjà été difficile pour les premiers, mais nous avions trouvé) pour les baptêmes religieux.

    Je ne comprends pas ce que pilouw veut dire en parlant de « lourdes conséquences » de parrainage, il n’y a pas de « valeur » légale, ni dans le baptême civil ni religieux. ?

Leave a Reply