Road trip en famille : côté pratique

Ce premier billet consacré à notre road trip en Espagne sera dédié au côté pratique. C’était la première fois que nous partions ainsi en itinérant et qui plus est avec les enfants. Et malgré mes craintes, ça s’est très bien passé!

Le parcours

Nous avions défini le parcours bien en amont, il y a plusieurs mois déjà. Je vous en avais d’ailleurs parlé ici. Nous voulions faire le tour de l’Espagne, avec des temps de route inférieurs à 4h entre chaque ville. La plus grande étape était entre Lille et le Pays Basque Français. Nous sommes partis à 4h du matin et les enfants ont dormi jusque 9h dans la voiture, ce qui nous a franchement facilité la vie. Nous voulions passer par Bilbao pour voir le musée Guggenheim et revoir Salamanque où nous avons passé 6 mois d’Erasmus. Avec le recul, nous aurions du partir un jour plus tôt de Séville pour aller à Nerja dès le dimanche. Et oui, nous n’y avions pas fait attention en réservant mais le dimanche en Espagne (et encore plus dans le sud) c’est sacré et rien n’est ouvert, même dans les villes touristiques. Au moins à Nerja, nous aurions pu aller à la plage! L’arrêt à Valence ne nous a pas permis de voir la ville mais le trajet Grenade/Barcelone faisant au mieux 7h30, on a pas voulu tenter le diable. Au final, nous avons eu le temps de nous baigner dans la piscine de l’hôtel et de nous balader un peu. Après réflexion (et pour faire un peu d’économies), nous ne nous sommes pas arrêtés à Montpellier comme prévu. Notre réservation permettait une annulation tardive et nous avons finalement fait le trajet en une fois avec une petite pause café/coca/croissants chez Milie.

Le logement

Nous avons essayé d’alterner hôtels/appartements/pension tout au long de notre parcours. Pour être le plus exhaustive possible, je vais vous détailler les différents logements que nous avons eu.

Le Logis Andreina à Esterencuby : c’est un logis de France qui dispose d’une piscine, d’un spa et d’une salle de sport. Après la longue route, je savais que notre seule envie serait d’aller à la piscine. Malgré le temps maussade, nous sommes allés nous baigner lors de les deux jours de notre séjour. Le premier soir nous avons mangé au restaurant de l’hôtel et nous avons pris les petits déjeuners sur place car le prix n’était pas excessif (8€ par adulte et 2€ par enfant). Le dernier soir, nous avons grignoté dans la chambre.

Le Novotel Bilbao Exhibition Center : plutôt excentré (on peut atteindre Bilbao en métro mais c’est franchement long), on avait surtout privilégié le confort et l’accueil des enfants. La piscine est très bien et la pataugeoire a fait le bonheur de Raoul. Nous n’avons pris aucun petit déjeuner sur place (15€!!), nous avons préféré acheter de quoi déjeuner en chambre. En revanche, nous avons mangé au restaurant de l’hôtel pour un repas et c’était très bon et pas cher. Autre point positif : la salle de jeux où les enfants ont passé pas mal de temps à cause de la pluie.

La pension Sweet Home Salamanca : la pension c’est LA solution petit prix en Espagne. Ici pas de déception : une localisation en plein centre, une pension refaite avec goût… Nous avions choisi la chambre familiale qui contrairement aux autres possède sa propre salle de bain. Pour 128€, nous sommes restés deux nuits avec les petits déjeuners inclus. Une cuisine commune et un frigo à disposition nous ont permis de préparer nos repas. Seul bémol : les chambres ne sont pas climatisées, pas même un ventilateur et nous avons eu chaud.

Life Apartments San Vicente à Séville : nous avions un apartement en duplex avec terrasse dans un immeuble qui n’est loué qu’à des touristes. Un charmant jeune homme est venu nous accueillir à notre arrivée. Nous étions en plein centre de Séville, à deux pas de la cathédrale. L’appartement, très propre et climatisé était pratique et bien agencé. Seul hic : une invasion de fourmis!!

Hostal la Hermita à Nerja : la grosse déception de notre séjour. L’hôtel est vieillot et mériterait un bon coup de neuf. Nous avions réservé une chambre familiale et nous avons eu deux chambres accolées, pas très pratiques avec de jeunes enfants. En plus une seule des clims marchait et on a eu très chaud. Le petit déjeuner était inclus dans le prix de la chambre en tant que « Petit déjeuner continental ». Quelle ne fut pas notre surprise en récupérant les cartons à donner au restaurant : thé/café, un verre de jus et une tartine! Au final, les enfants ont eu un chocolat malgré tout et nous avons eu des tartines avec beurre et confiture.

Sercotel Gran Hotel Luna de Granada : nous avions réservé un appartement en plein centre de Grenade mais avec la chaleur et après un (trop) court séjour en bord de mer et un séjour dans les terres, nous avons changé d’avis et annulé l’appartement au profit d’un hôtel. Et nous n’avons pas regretté une minute!! L’hôtel est un 4 étoiles et nous avions une belle chambre familiale avec une chambre et un canapé convertible dans le séjour. Nous avons profité à fond des deux piscines et je suis même allée courir sur un tapis de course de la salle de sport pendant le temps calme des enfants. Nous avons réservé le petit déjeuner à notre arrivée et nous l’avons donc payé 8€ au lieu de 10€ (4€ pour les enfants, nous n’en avons pris qu’un seul pour la Miss) et ouah!! Je n’ai jamais vu un petit déjeuner aussi complet! Je pense que sans enfants (où s’ils se lèvent tard), il est tout à fait possible de faire un brunch! Autre point positif : la ludothèque qui est en fait une salle de jeux où on peut laisser les enfants aux bons soins d’une animatrice. Nous en avons profité un soir pour aller boire un verre en amoureux.

Casual Valencia de las Artes à Valence : hôtel plutôt sympa mais qui pour moi ne mérite pas ses étoiles. Nous n’y sommes restés qu’une nuit donc ça ne nous a pas posé problème mais je ne l’ai pas trouvé super. La piscine intérieure est bien en hiver mais je me suis sentie à l’étroit et le sauna ne marchait pas. Et la Miss et Raoul ont dormi avec moi dans le grand lit car nous n’avons pas voulu que la Miss ne dorme dans le lit superposé du haut : la barrière était basse et ne tenait pas bien.

Suites4days Eixample Terrace à Barcelone : après un accueil téléphonique très froid, nous avons été accueillis sur place par un jeune homme (bien moins charmant que celui de Séville ^^). L’appartement que nous avions était très grand et disposait de 2 chambres et 6 couchages. Comme la maman de M. Farfalle nous a rejoint, elle a dormi avec les enfants. L’appartement est très bien situé, à quelques minutes de la Rambla. Nous avions une petite terrasse où il faisait un peu trop chaud en journée mais qui était très bien pour le soir. Nous avons particulièrement apprécié les équipements : lave-linge (hyper pratique après 3 semaines!), lave-vaisselle, Nespresso… Malheureusement pour nous, des italiens trèèèèèèès bruyants et sans gêne (qui ont joué au foot dans l’appart toute la nuit et on fait un raffut du diable) nous ont empêché de dormir deux nuits sur quatre…

A noter : encore une astuce! Pour faire les réservations, je suis passée à chaque fois par Igraal (puis Booking, Promovacances et hotels.com) et j’ai ainsi pu récupérer plus de 100€!

La voiture

Nous avions fait réviser la voiture avant de partir et nous n’avons pas eu de problème technique, ouf! Concernant le parking, nous avons eu beaucoup de chance, à part à Bilbao, nous avons toujours trouvé une place gratuite. Nous n’avons donc presque rien dépensé en parking! Petite astuce qui m’a été soufflée par Victoria : à Barcelone, nous avons garé notre voiture dans le quartier Zona Universitaria/Palau Reial qui est gratuit. La veille de notre départ, nous sommes allés la récupérer car il y avait un match au Camp Nou et nous l’avons garée sur une place bleue tout près (gratuite de 20h à 9h).

Les repas

Comme je l’ai dit précédemment, nous avons essayé d’alterner les types de logement pour ne pas être toujours à l’hôtel. Lorsque nous avions une cuisine, nous faisions les repas. Sinon nous avons mangé pas mal de tapas et ça cale vite ^^ Côté petit déj, à part lorsque c’était compris et à Grenade, nous nous sommes débrouillés : Colacao pour les enfants, petits gâteaux et briques de jus!

jambon iberico

Le sommeil (des enfants)

Le fait de changer de lieu de vie assez souvent est un peu perturbant et à part lorsque nous étions à 4 dans la chambre, les enfants ont voulu dormir avec nous. Raoul a dormi avec M. Farfalle et la Miss avec moi à Séville, Nerja et Barcelone. Côté sieste, Raoul les a toutes faites dans la poussette ou la voiture!

La santé

Nous avions pris avec nous un stock de médicaments et nous avions fait des cartes européennes d’assurance maladie pour éviter d’avoir à payer si jamais nous étions amenés à aller chez le médecin.

Les vêtements

C’est bien simple, j’ai pris toutes nos affaires d’été! Nous n’avions pas de machine à laver avant Barcelone donc j’avais pris de la lessive à la main et j’ai lavé pas mal de choses à Séville. Une heure sur la terrasse à 45° et c’était sec!

Je reviens très vite vous parler de notre séjour!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !