Le cahier oublié

Cette semaine, je suis en vacances, seule, sans enfant, sans Monsieur Farfalle. Alors j’ai décidé de faire un gros rangement dans nos placards. Je range, je trie, je jette, je monte au grenier… J’ai retrouvé des tas de choses, des photos, des vieux jouets, des vêtements… et puis un cahier…

Ce cahier, ça n’est pas n’importe lequel. C’est le journal intime que je partageais avec ma meilleure amie lors de nos premières années de fac. Notre amitié, j’en ai déjà parlé ici, c’est une période à la fois fantastique et difficile. Fantastique car je n’ai jamais été si proche de quelqu’un et difficile car elle était basée sur un mauvais terreau.

Dans ce journal intime, il y a le contenu de mes deux premières années de fac. Nos sorties, nos rencontres, nos expériences, nos relations amoureuses… Une bonne partie de ce qui fait ce que je suis aujourd’hui. Mes premières années de vie d’adulte, à vivre seule et à me débrouiller.

Malgré le temps et les multiples déménagements, je n’avais jamais jeté ce cahier. Je n’ai plus rien qui me lie à cette fille, plus aucune photo, plus rien. Il ne me restait que ce cahier. Un cahier tout bête, à spirales et avec Charlotte aux Fraises sur la couverture. D’ailleurs, on commençait nos récits par « Chère Charlotte ». Ce journal, je l’ai continué des années après notre dispute et puis j’ai arrêté et je me suis contentée de le trimballer d’appartement en appartement et finalement dans cette maison.

Hier, j’ai pris un moment pour relire ce que nous avions écrit. Des moments fort de ma vie. Et puis j’ai décidé qu’il était temps de dire adieu à ce souvenir. Alors Charlotte a rejoint tout un tas de trucs oubliés dans un sac poubelle.

J’ai tourné la page, pour de bon.

Rendez-vous sur Hellocoton !