Les envies de grossesse

Non, je vous rassure tout de suite, je ne suis pas enceinte ^^ C’est juste qu’il y a deux jours, en live-twittant l’émission Le Meilleur Pâtissier, la discussion a commencé à dévier vers les envies de grossesse.

La première épreuve était consacrée au fraisier et comme on dit souvent que les femmes enceintes ont envie de fraise (et que Faustine Bollaert, présentatrice de l’émission, est enceinte) on a partagé nos envies, plus farfelues les unes que les autres.

Pour ma première grossesse, je me rappelle avoir fait une fixette sur la Vache qui Rit. Moi qui suis plutôt du genre à manger de la Boulette d’Avesnes et du Bleu bien puissants, je ne suis pas vraiment fan de ce genre de « fromage » que je réserve aux enfants et à la soupe. Je me souviens pourtant à l’époque avoir acheté des boîtes et des boîtes de Vache qui Rit en format familial, boîtes qui ne duraient pas plus de quelques jours.

Pour Raoul, ce sont mes goûts qui ont totalement changé. Ma principale envie de grossesse, c’était les escargots (et leur beurre persillé BIEN-SÛR). Comme je suis tombée enceinte en septembre, je crois que mes envies ont commencé vers le mois de novembre, quand les supermarchés ont commencé à installer les plats de fêtes. En l’occurrence, nous faisions nos courses à la Ferme du Sart et c’est pas kilos que Monsieur Farfalle (qui fait les courses) devait acheter les escargots. J’ai aussi développé un amour inconditionnel pour l’anchoïade alors que je détestais ça avant. Tout comme les escargots, j’ai du en manger des kilos.

Mais le plus bizarre, c’est que la grossesse m’a dégoûtée d’un mets dont je raffolais avant : les macarons. Avant, j’étais incapable de résister aux macarons, mes préférés étant ceux au chocolat et à la pistache. Et puis au fil de la grossesse, ça a commencé à me dégoûter. Tant et di bien que j’ai totalement arrêté d’en manger. Et le plus drôle, c’est que comme j’adorais ça avant, tout le monde m’a ramené des macarons à la maternité. Autant vous dire que le personnel de Jeanne de Flandres m’a adorée, moi la patiente aux macarons 🙂

Dans les différentes envies de grossesse qu’on m’a fait partager j’ai eu : pâté en croûte et cornichons, sardine et tomate, maquereau, bourguignon et bolognaise, Mac Do, tartiflette ou encore melon… Et je me souviens que ma maman me dit toujours que quand elle était enceinte de moi, elle avait des envies folles de pommes de terre au lard 🙂 #teamgras

Et vous, c’était quoi vos envies de grossesse?

fillette et femme enceinte

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Comments

  1. Perthuisot Christel

    6 novembre 2015 at 9 h 16 min

    Pour moi c’était des camemberts bien puants que je faisais chauffer au micro-ondes par moitié… J’ai eu aussi de grosses envies de sandwich, pour le gouter j’allais à la boulangerie me prendre un bon sandwich 😀

  2. Natacha

    6 novembre 2015 at 13 h 56 min

    Tout comme toi au début de ma grossesse j’étais à fond sur la vache qui rit ! J’avais plus goût à rien à part ça. AU SECOURS lol 😀
    Et plus tard j’ai eu une passion pour le piquant, le très très piquant. J’ai l’habitude de manger épicé déjà mais là fallait que ça se sente bien. Et allons-y les pommes de terre à l’indienne bien relevées, les sauces qui déchirent à tout va ou encore le wasabi en très grande quantités ^^

  3. Muriel

    6 novembre 2015 at 14 h 24 min

    He oui, on a parfois des envies bizarres… Pour ma 1ere grossesse, je mangeais du boudin au moins une fois par semaine, pour la 2eme c’était du cassoulet et pour la 3eme du fromage souw toutes ses formes…

  4. Lorelei

    6 novembre 2015 at 15 h 39 min

    j’ai eu ma période Mars, celle des biscuits apéritifs au fromage aussi…
    et puis souvent, rien de redondant, juste une envie qui me passait dans la tête jusqu’à l’obsession…. un soir mon homme est allé en urgence m’acheter des tomates farcies au supermarché à 10 min de la fermeture car j’en avais trop envie d’un coup lol

  5. Despe

    6 novembre 2015 at 21 h 40 min

    Les fruits, aux deux. Par contre au deuxième j’ai commencé à vomir le lendemain du jour où j’ai fait ce gâteau au beurre de cacahuètes. Je l’ai jeté direct, pas moyen d’être dans la même pièce. L’odeur des cacahuètes c’était fini. Et c’est encore limite parfois avec le beurre de cacahuète même un an après avoir accouché !! Le pot est caché dans le fond du placard pour éviter les hauts le coeur… Bonne soirée !

  6. elisa

    6 novembre 2015 at 22 h 24 min

    et ben !!! moi aussi la vache qui rit un peu mais sinon ben pas trop de trucs finalement :s disons que par contre quand j’ai envie d’un truc j’y cède plus facilement

Leave a Reply