Flesh and Bone : la série fascinante et dérangeante

Je suis passionnée par la danse classique. J’en ai fait pendant 6 ans et même si j’étais une piètre ballerine, je suis toujours restée fascinée par le monde du ballet.

Vu que la plupart de mes séries sont en pause hivernale, je me suis mise à la recherche de nouvelles séries et quand on m’a parlé de Flesh and Bone, j’ai tout de suite eu envie de la voir. La thématique, le fait que la série ne compte que 8 épisodes et la chaîne qui produit la série (Starz, la même que Outlander) m’ont totalement convaincue.

Flesh and Bone

Le pitch : Des corps meurtris, une pression insupportable et des jalousies constantes, tel est le quotidien des danseurs de ballet. Un quotidien dont rêve Claire , jeune danseuse de Pittsburg fraîchement débarquée à New York pour intégrer l’American Ballet Company. Là-bas, la jeune fille devient la coqueluche de Paul Grayson, directeur artistique colérique, sadique et manipulateur qui voit en elle une future star, une Etoile. Elle découvre que le prix à payer pour y parvenir n’est pas que celui de la torture de son corps au fil entraînements drastiques et de privations. Cela revient, parfois, à vendre son âme au diable.

J’ai commencé la série avant de partir en vacances, m’arrêtant à l’épisode 5 et j’ai regardé les trois derniers épisodes cette semaine.

La série ne cache rien de ce qu’est le monde de la danse : les corps qu’on malmène, la compétition, le travail acharné, les désillusions mais aussi la magie et la beauté d’un instant, le talent brut qui s’épanouit… Ce sont de vrais danseurs qui interprètent le rôles des membres de la compagnie et c’est magnifique. Les moments dansés sont sublimes et vraiment admirablement interprétés. L’actrice principale, Sarah Hay, est époustouflante, une excellente danseuse bien-sûr mais aussi une très bonne comédienne. Son personnage est très complexe (un peu trop d’ailleurs) et elle l’interprète de façon magistrale. Elle est très torturée, timide, douce et en même temps passionnée et parfois franchement barrée.

Petit bonus : j’adore le générique de la série (comme celui d’Outlander d’ailleurs ^^)

A de nombreuses reprises, j’ai pensé au film Black Swan que pour le coup j’ai adoré.

Sarah Hay

En revanche, plusieurs aspects de la série m’ont chiffonnée. A un moment, je ne savais plus si j’aimais ou si je détestais! Dans chaque épisode, j’ai eu l’impression qu’une nouvelle histoire débutait en parallèle pour finalement n’aboutir à rien (autour du personnage de Kiira notamment), certains personnages un peu trop clichés (la chorégraphe est russe, tout comme le mafieux, les danseurs sont presque tous homos…) et surtout toute l’histoire entre Claire et son frère. Glauquissime et qui n’apporte vraiment rien à l’histoire. Vraiment dommage.

Au final, je vous la conseille quand même car les 8 épisodes sont vites avalés et les scènes de danse valent la peine d’être vues.

• Titre original : Flesh and Bone
• Créateur : Moira Walley-Beckett
• Acteurs principaux : Sarah Hay, Ben Daniels, Emily Tyra, Raychel Diane Weiner…
• Diffusion : novembre – décembre 2015
• Format : 8x60min
• Diffuseur : Starz (U.S.A) / OCS City (France)

Rendez-vous sur Hellocoton !