[Cinéma] Zootopie, le policier pour toute la famille

J’avais très envie d’aller voir Zootopie avec la Miss. Et puis elle a eu l’occasion d’y aller avec sa copine et sa maman alors elle y est allée sans moi vendredi.

Du coup, voici leur avis (et moi, ben… j’attendrai la sortie DVD)(ou alors j’irai le voir seule :p)

Zootopie : Affiche

Synopsis

Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !
Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque…

Zootopie : Photo

L’avis de La Miss

C’était vraiment chouette. J’ai beaucoup aimé la scène avec les paresseux, c’était trop drôle! Judy est vraiment trop mignonne, je l’adore! Par contre, j’ai eu peur parfois et il y a des moments où je me suis cachée pour ne pas voir l’écran. Quand les animaux redeviennent sauvages, ça fait vraiment peur. J’ai même fait un cauchemar (note de la mère fatiguée : je confirme). Mais sinon j’ai trouvé bien que ça soit une histoire de policiers, il n’y en a pas beaucoup dans les dessins animés.

L’avis de Ludivine, la maman de la copine
(Attention spoilers)

C’est un film a double lecture comme d’habitude : l’enquête policière des animaux disparus pour les enfants et l’idéologie de la ville utopique pour les adultes.
Cette ville, Zootopie, regroupe donc toutes les espèces d’animaux : prédateurs et proies. La ville est organisée en quartiers selon les besoins de chacun : un désert, un pôle nord, une mini-ville pour les rongeurs…
Le maire veut absolument donner une image formidable du lieu, où tous les rêves sont possibles, et l’harmonie entre les espèces. Ça ne rappelle pas un peu notre monde ? mais il faut la suite… Des animaux disparaissent : que des prédateurs. Le maire, en catimini bien-sûr, fait capturer ces animaux disparus qui sont en fait redevenus sauvages et très dangereux (forcement ce sont des prédateurs) pour comprendre ce qui se passe. Les chercheurs qui travaillent pour lui ne trouvent rien et partent du principe que c’est dans leurs gênes et qu’ils sont dangereux…
Mais en fait que nenni… (c’est là où ça me gêne un peu…) C’est la secrétaire-mouton, du maire-lion, qui a organisé tout ça. Elle empoisonne les prédateurs pour qu’ils soient enfermé et qu’il ne reste plus que des proies pour gouverner le monde.
Elle avance que dans Zootopie (ou leur monde), il y a 90% de proies (de pauvres?) et 10% de prédateurs (de riches?) qui, malgré toutes l’idéologie de la ville, gouvernent quand même plus ou moins sur les proies….
J’ai trouvé ça vraiment bien. La petite lapine qui poursuit ses rêves et devient le premier lapin-flic. Le principe de la ville utopique. Pas d’histoire de princesse et de prince à l’eau de rose. Le côté un peu politique sur la ville utopique et les problématiques…


Zootopie
Zootopie bande-annonce VF

Merci à Ludivine pour son avis (et pour avoir emmené la Miss ^^)

Rendez-vous sur Hellocoton !