Mars : mon mois « No Buy »

On a définitivement attrapé le virus du voyage. New York en avril et un autre très beau projet en famille pour l’été dont je vous parlerai très bientôt.

Mais voilà, si on veut bien profiter des joies de la vie new-yorkaise, il faut faire un peu gaffe aux dépenses. Et je l’avoue bien volontiers, je suis un vrai panier percé. Je crois qu’il ne se passe pas une journée sans que je n’achète quelque chose. Une nouvelle vente privée qui m’accroche, une virée à Euralille pendant la pause, une newsletter remplie de promos et je craque.

J’ai des tonnes de chaussures, de fringues, les enfants aussi, j’achète, j’achète, j’achète.

Surconsommation et dépenses inutiles, en ce mois de mars qui commence, je dis STOP.

keep calm and save money

Voici mes bonnes résolutions pour ce mois no buy :

  1. Pas de nouvelles fringues pour moi : j’ai de quoi habiller 30 personnes (ne parlons pas des chaussures)
  2. Pas de nouvelles fringues pour les enfants : idem, ils ont de quoi faire (sauf besoin spécifique inopiné)
  3. Pas de maquillage ou de produits de beauté : on va déjà essayer de finir ce qu’on a dans les placards
  4. Essayer de cuisiner au max pour les repas du midi et prendre des tupper : acheter des plats préparés ou aller au resto c’est facile mais ça coûte cher
  5. Pas de nouveaux bouquins : j’ai 8 livres dans ma PAL de mars, je devrais survivre
  6. Je mets les box en pause : pas de Little Cigogne ni de Degustabox ni de Gambettes Box
  7. J’emprunte les magazines plutôt que les acheter (ou je lis ceux que j’ai achetés et jamais lus, hum…)
  8. Côté loisirs : ma carte Domyos est pleine donc je n’aurai pas à la recharger, pas de ciné (de toute façon je n’y vais jamais, bon sauf si je trouve enfin un créneau pour voir Danish Girl), pas de nouvelle laine ou de dépenses pour We Love Prema (j’ai de quoi faire)
  9. C’est l’anniversaire de ma maman en mars mais j’ai déjà son cadeau 🙂
  10. Je m’autorise 3 craquages dans le mois (faut pas déconner ^^)

J’ai conscience d’avoir beaucoup de chance que ce no buy soit dans un but précis et pas parce qu’on galère. On a connu cette situation il y a quelques années quand Monsieur Farfalle n’avait pas de salaire et je sais que c’est très compliqué. Alors, j’ai une pensée pour les copines qui galèrent et je pense à elles en espérant que le ciel va s’éclaircir…

Rendez-vous sur Hellocoton !