Mes semaines 31 et 32/52 en 2016

Nous sommes rentrés hier de Paris où nous avons passé deux jours après notre retour du Canada. Petit retour en images sur nos deux dernières semaines!

observation de l'ours noir

accrobranches au québec

baleine dans le fjord du saguenay

lac à jim

lac à jim

zoo sauvage de saint-félicien

aéroport Ottawa

Ottawa - Paris avec des enfants

palais de tokyo paris

Lundi 1er, nous sommes allés passer une journée pour observer les ours au Camp Mercier, accompagnés d’un guide naturaliste (je vous en parlais ici).
Mardi 2, nous sommes partis en escapade dans le fjord du Saguenay et les enfants ont fait de l’accrobranche (je vous en parlais ici).
Mercredi 3, nous avons réalisé un rêve : nous avons vu des baleines!
Jeudi 4, nous sommes arrivés dans notre dernier lieu de villégiature, un chalet tout au bord d’un lac, très chouette!
Vendredi 5, nous avons passé la journée au bord du lac. Les enfants se sont baigné et nous, nous avons fait du canoë!
Samedi 6, nous sommes allés au zoo sauvage de Saint-Félicien (je vous en reparle vite… aussi ^^)
Dimanche 7 et Lundi 8 nous avons passé la journée à la plage, encore une fois 🙂
Mardi 9, nous sommes partis direction Ottawa pour prendre l’avion le mercredi
Jeudi 10, nous sommes arrivés à Paris pour passer deux jours avant de rentrer à Lille.
Vendredi, nous sommes allés au Palais de Tokyo et nous avons été super déçus. L’art contemporain, décidément, je n’y comprends rien!
Et depuis hier, nous sommes de retour à Lille!

J’ai été plutôt déconnectée ces derniers jours entre le chalet sans électricité et le manque de Wifi au chalet du lac mais dès que j’en avais, je me suis raccrochée aux nouvelles du monde. Et c’est avec plaisir que j’ai appris les grossesses de Zaza (qui depuis a déjà accouché, donc double félicitations!), Miléna et Ninie, félicitations!!

Par contre, j’ai appris avec tristesse l’annulation de la Braderie de Lille. De la tristesse mais surtout de la colère. Une poignée de connards décérébrés réussit désormais à  régir notre vie. On annule des manifestations festives et populaires, on sursaute au claquement de pétards, on a peur lors de rassemblements de personnes. Et le plus triste, c’est que j’ai du mal à m’imaginer comment en finir avec ça…

J’ai encore quelques souvenirs à vous partager du Québec et le fil du blog reprendra son fil habituel.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply