The Good Place : la série feel good de la rentrée

Quand j’ai appris qu’une nouvelle série avec Kristen Bell allait voir le jour j’ai fait hiiii et j’ai compté les jours. J’ADORE cette nana et j’étais une grande fan de Veronica Mars.

Le pitch : Après avoir été percutée et tuée par un semi-remorque, Eleanor se réveille dans ce qui semble être la vie après la mort. Lorsque Michael, l’Architecte des lieux, lui apprend qu’elle est au « Bon endroit » compte tenu ses bonnes actions, elle réalise qu’elle a été confondue avec quelqu’un d’autre. L’arrivée d’Eleanor pourrait bien mettre en péril l’équilibre de ce monde où personne ne jure ou ne boit de l’alcool à outrance. La jeune femme va devoir travailler sur elle-même afin de devenir une meilleure personne si elle souhaite conserver sa place dans l’au-delà. Bien entendu, elle sera épaulée par de nouvelles connaissances à l’instar de Chidi, son « âme soeur » qui voit toujours le bon côté des gens, ses voisins un peu trop parfaits Tahani et Jianyu, et enfin Janet, véritable source de savoir ambulante…

J’ai regardé la série depuis le premier épisode (qui en réalité est un double épisode de 42 minutes) jusqu’au dernier diffusé pour me faire une idée. En effet, le premier épisode était sympa mais je ne voyais pas trop où tout ça pouvait nous mener. Dès le quatrième, on voit bien où les scénaristes veulent aller et c’est vraiment pas mal.

Photo Kristen Bell, Ted Danson © Justin Lubin/NBC

Déjà, le principal atout de cette série c’est son humour absurde. Des coccinelles géantes débarquent en ville, des détritus tombent du ciel et les héros ne peuvent pas dire de gros mots. Au milieu de tout ça, Kristen Bell est parfaite (bon, je l’avoue, je suis un peu amoureuse d’elle alors je suis partiale) et Ted Danson est vraiment très drôle en grand manitou de l’endroit, pince sans rire et un peu allumé. Kristen Bell porte vraiment le show sur ses épaules et je vous assure qu’elle les a assez large pour que ça fonctionne. Parce qu’il faut dire que son personnage est une sacrée connasse qui n’a vraiment rien à faire au paradis (par exemple, son boulot c’est de vendre des contrefaçons de médicaments à des petits vieux).

Les personnages secondaires sont plutôt rigolos (j’aime beaucoup la tête à claques Tahani) , l’environnement coloré et girly (c’est censé être le paradis mais visiblement les gens qui vont au paradis sont des tout mignons cute qui aiment les frozen yogurts) et les situations sont bien trouvées. En plus, le format court de 22 minutes permet de regarder un épisode vite fait.

Photo Kristen Bell, William Jackson Harper © Justin Lubin/NBC

Après à voir comment les scénaristes vont réussir à surfer sur l’idée tout au long de la saison (et encore plus pendant plusieurs saisons). J’espère qu’il ne tomberont pas dans l’écueil d’une série que j’aimais bien, Young and Hungry qui a fini par tourner en rond.

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. Ma semaine 41/52 en 2016 - Mademoiselle Farfalle

    17 octobre 2016 at 10 h 34 min

    […] semaine, je vous ai parlé de la série The Good Place, je vous ai fait gagner un squelette interactif (vous pouvez encore jouer), je vous ai parlé de la […]

Leave a Reply