Se faire opérer d’un hallux valgus

J’ai eu pas mal de questions ces quatre dernières semaines concernant mon opération du pied pour un hallux valgus. Je me suis dit que ça pourrait être intéressant de faire un billet pour répondre aux questions que l’on m’a posées 🙂

Qu’est-ce qu’un hallux valgus?

L’hallux valgus (HV, du latin hallus, gros orteil et valgus : « tourné en dehors »), souvent accompagné d’un « oignon » (callosité de la peau en regard de la déformation), est une déformation du pied correspondant à la déviation du premier métatarsien en varus (en dedans) et du gros orteil (hallux) en valgus (en dehors). Le plus souvent, ce sont les femmes qui en souffrent mais par exemple, mon papa a été opéré il y a 8 mois donc ça arrive aussi chez les hommes. Il y a plusieurs causes à cela : un mauvais chaussage, une longueur trop important du gros orteil, une surcharge pondérale…

Parfois, une simple correction par orthèse suffit à redresser le pied et/ou à soulager les douleurs.

Mon expérience

Dans mon cas précis, j’ai trop attendu sans corriger mon pied et du coup, la seule solution était l’opération. Mon pied me faisait très mal, notamment la nuit où la douleur me réveillait et je commençais à avoir du mal à me chausser, je ne rentrais plus dans certaines chaussures…

Dans un premier temps, j’ai vu une podologue qui après avoir vu mon pied m’a dit qu’il valait mieux que je vois un chirurgien et qu’attendre ne servirait à rien de plus que souffrir des années. J’ai attendu de courir la Parisienne et je suis allée voir un chirurgien qui a programmé l’opération assez rapidement. En effet, pour des raisons pratiques et pour l’organisation au boulot, j’ai souhaité que cela se fasse rapidement (pour remarcher normalement à Noël mais aussi parce que l’activité de mon service est au max en début d’année).

J’ai donc été opérée le 6 octobre en fin de journée et je suis sortie deux jours plus tard.

Côté technique, ça varie énormément en fonction de chaque cas et de chaque chirurgien. Pour mon cas précis, j’ai désormais deux vis dans le gros orteil et une autre dans le métatarse qui a été cassé pour le remettre droit. Et pour refermer tout ça, des agrafes et des fils résorbables.

Côté douleur, je m’attendais à bien pire que ça. Je ne vais pas dire que c’était un moment de plaisir mais pour autant qu’on réussisse à rester allongé/assis au maximum, c’est très supportable. Les premiers jours, j’ai plus eu mal au ventre à cause des anti-inflammatoires qui me vrillaient le ventre qu’au pied. Un comble! Au bout d’une semaine, j’ai eu pas mal de douleurs pendant quelques jours, je pense que ça devait travailler et que mon pied se rendait compte qu’il y avait des trucs chelous à l’intérieur 🙂

J’ai eu la chance de ne pas avoir à sortir, l’homme gérant les conduites et récupération d’enfants à l’école ainsi que la logistique/organisation de la maison. Pendant 3 semaines, je n’ai RIEN fait et mine de rien, ça a vachement joué.

Au bout de deux bonnes semaines, j’ai réussi à marcher avec ma chaussure Sober. Évidemment pas énormément, juste dans la maison pour commencer mais mine de rien, pouvoir marcher ça change la vie! Hier, j’ai accompagné les enfants au parc et ce matin je les ai conduits à l’école. Je suis ensuite allée faire une radio de contrôle, tout va bien, mon pied est droit (ouf!). En revanche, la fracture est toujours là et c’est elle qui me fait mal quand je marche trop ou que je ne mets pas ma chaussure spéciale. Genre là, tandis que j’écris et après avoir fait maison/école/maison puis maison/clinique/maison, je douille un chouïa.

Côté soins, un infirmier est venu chaque jour les 10 premiers jours pour me faire des piqûres anti-phlébites (un weekend où on était chez mes parents c’est l’homme qui me l’a faite et je n’ai même pas eu de bleu!). Il a refait mon pansement tous les deux jours, un moment pas super agréable, surtout au début quand j’avais les agrafes, que mon pied était gonflé et que la plaie était douloureuse. C’est lui qui a retiré les agrafes et… Bon, là j’ai douillé… Ça fera quatre semaines dimanche que j’ai été opérée et ma cicatrice est désormais bien refermée. J’ai encore quelques fils non résorbés et le trou des agrafes mais la cicatrice en tant que telle est « belle » (j’ai toujours du mal avec le fait de dire qu’une cicatrice est belle ^^). Mon pied n’est plus bandé, je dois aller à la pharmacie acheter des longs pansements pour protéger la cicatrice encore quelques temps. En revanche, mon pied est toujours gonflé et ne rentre dans aucune chaussure.

Je dois revoir le chirurgien demain en fin d’après-midi pour faire un point. Mon arrêt s’arrête dimanche et je pense que je vais être prolongée (je ne peux pas marcher longtemps donc impossible pour moi de reprendre la course du matin).

J’ai hâte de pouvoir trotter à nouveau et déjà pour commencer remettre des chaussures 🙂

hallux valgus

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 Comments

  1. Djahann

    3 novembre 2016 at 13 h 35 min

    ça varie vraiment : ma mère n’est restée qu’une nuit. Et elle a eu très très mal (pourtant elle n’est pas douillette !). Elle n’a pas eu de piqure. Il a fallut bcp de temps pour qu’elle puisse marcher normalement (elle est bcp plus vieille que toi, donc ça doit jouer là dessus !). Et ne peux plus mettre n’importe quelle chaussures car la cicatrice est toujours sensible presque 2 ans plus tard.

  2. Alicia

    3 novembre 2016 at 20 h 53 min

    Des bisous copine ! J’espère que ca va vite dégonfler et arrêter de te faire souffrir
    (Ton logo et les couleurs sont tops !)

  3. maman est occupée

    4 novembre 2016 at 15 h 43 min

    Je connais quelqu’un qui s’est fait opérer également d’un Hallux Valgus et qui a été en arrêt pas mal de temps. On ne s’imagine pas qu’il faut autant de temps pour se remettre de l’opération. Beaucoup de courage à toi.

  4. La liste de mes envies pour 2017 - Mademoiselle Farfalle

    4 janvier 2017 at 7 h 20 min

    […] un arrêt forcé dû à mon opération du pied, j’ai très envie de reprendre le sport. Je vais me réinscrire au cours de boxe, essayer le […]

  5. La fée Biscotte

    8 janvier 2017 at 15 h 52 min

    Merci pour ton article, avec ça je vois un peu mieux ce qui m’attend. Je pense que je devrais pouvoir gérer, il faut juste que je passe au-dessus de mes craintes. Par contre au début tu ne marchais pas du tout alors??? Je pensais pouvoir me déplacer au minimum dans la maison pour préparer les enfants le matin, faire à manger…? Non?

Leave a Reply