Le casse-tête de la valise d’avril

Dans moins d’un mois, les vacances de printemps seront déjà bien entamées. Et une fois n’est pas coutume, nous avons déjà organisé depuis un moment les vacances avec les enfants.

Sauf que cette fois, c’est un peu particulier : la Miss part en classe de mer juste avant les vacances. Du 3 au 7 avril, elle part avec sa classe à Ambleteuse. Et à peine rentrée, nous nous envolons le 8 au matin à Rome pour un séjour en famille. De retour le 12, les enfants repartiront le 15 pour une semaine chez mes parents (bon, là j’aurai un peu de temps pour faire des lessives).

Autant vous dire qu’il va falloir la jouer serré côté vêtements pour la Miss car je n’aurai évidemment pas le temps de laver ses vêtements avant de partir à Rome.

Du coup, moi qui suis plutôt du genre à tout faire à l’arrache, je vais devoir m’organiser. Je ne connais pas trop la météo à Rome en avril mais a priori, nous devrions avoir du relatif beau temps (entre 18 et 20°). Je vais donc privilégier les tenues que j’appelle « en oignon » c’est-à-dire à plusieurs couches. Nous partons 5 jours, je vais prévoir 6 tenues et une seule paire de chaussures (des baskets en toile, on va pas mal marcher). Comme en plus nous partons avec Easyjet sans bagages en soute, on va essayer de voyager léger.

Pour Ambleteuse, l’école nous a fourni une liste : 3 jeans, 2 joggings, 5 t-shirts, 2 sweats ou pulls, 8 culottes et paires de chaussettes, 2 pyjamas, une paire de baskets, une paire de bottes, un maillot de bain et je crois que c’est tout.

Le point le plus ennuyeux étant les sous-vêtements. La Miss ayant grandi (encore!) d’un coup, elle n’a plus grand chose à sa taille. Du coup, je vais devoir aller me ravitailler chez Zeeman pour avoir assez.

Pour Rome, j’ai déjà prévu une petite liste : 4 robes, 2 shorts, 3 t-shirts, 5 leggings, un sweat, 3 gilets, 6 culottes et autant de paires de chaussettes et un chapeau. Je vais lui prévoir une seule paire de chaussures (et je sais qu’elle va pousser des grands cris ma Paris Hilton mais bon) mais comme on va sans doute pas mal marcher, je vais prendre une simple paire de baskets en toile.

En ce moment, j’ai l’impression d’être à flux tendu côté fringues car avec le temps qui s’adoucit et les centimètres qu’elle a pris depuis l’an dernier, il y a un paquet de trucs en 10 ans qui sont partis sur notre vide-dressing.

Moi je vous le dis, j’ai pas fini de stresser avec ces histoires de fringues! (Bon, au pire, il y a des magasins à Rome ^^)

Rendez-vous sur Hellocoton !