L’habit, le moine et la cravate

Hier soir, c’était le débat des présidentielles. Un second débat qui avait le mérite de regrouper tous les candidats et pas seulement les gros.

Je ne rentrerai pas dans les détails de mes opinions politiques, là n’est pas le propos et si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous devez avoir une petite idée de ce que je pense de tout ça.

Je n’ai pas regardé le débat, j’avais barbecue. Et visiblement, je n’ai pas raté grand chose dans la mesure où le temps de chacun était minuté, laissant peu de place à la spontanéité. En revanche, j’ai vu l’extrait où Philippe Poutou dézingue François Fillon. Je ne vous dirai pas qu’il a eu bien raison (ah ben si, zut je l’ai dit) mais en tout cas ça fait du bien que quelqu’un dise tout haut ce que beaucoup de monde dit tout bas, son propre camp inclus.

Et puis j’ai aussi regardé les commentaires des uns et des autres sur le débat. Et sur la tenue de Philippe Poutou. Qui était en t-shirt.

Et donc ben visiblement c’est très grave d’être en t-shirt à la télé quand on veut être président. Il vaut mieux un beau costume sur-mesure offert par un bon ami.

Alors non, désolée mais je n’ai pas plus confiance en quelqu’un qui est bien habillé. J’ai plus confiance en quelqu’un qui paie lui-même ses vêtements et qui reste simple. Je n’ai jamais compris ce truc de faire chier les gens avec leur apparence. Comme cet instituteur tatoué qui ne plaisait pas à certains parents. Ou ces gens qui font des réflexions parce que untel ou unetelle a des piercings ou des tatouages visibles. Genre mon homme qui s’est pris des remarques parce qu’il a embauché un mec très tatoué. Mais on s’en fout!

A quel moment le talent et la compétence seront plus importants que le look ou le sexe?

ZUT ALORS

Rendez-vous sur Hellocoton !