Les dix livres de la rentrée littéraire 2017 que j’ai envie de lire

La rentrée approche et comme tous les ans à partir de la mi-août, les nouveautés arrivent dans les librairies.

Et comme tous les ans, certains titres se détachent et déchainent les foules, d’autres sont plus discrets mais tout autant plein de promesses. Parmi cette foultitude de nouveautés, j’ai sélectionné dix romans qu’il me tarde de découvrir.


De l’influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles De l’influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles de Jean-Michel Guenassia
Paul est un jeune homme androgyne de 17 ans, élevé par deux femmes, en quête de la mystérieuse identité de son père, et qui fréquente les boîtes lesbiennes parisiennes. Contrairement à ce que tout le monde avait prévu, il préfère les femmes.
Sortie le 24 août chez Albin Michel

 


Frappe-toi le coeur d’Amélie Nothomb
« Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie. » Alfred de Musset
Sortie le 23 août chez Albin Michel


C’est le coeur qui lâche en dernier de Margaret Atwood
Stan et Charmaine ont été touchés de plein fouet par la crise couvertureéconomique qui consume les États-Unis. Tous deux survivent grâce aux maigres pourboires que gagne Charmaine dans un bar sordide et se voient contraints de loger dans leur voiture… Aussi, lorsqu’ils découvrent à la télévision une publicité pour une ville qui leur promet un toit au-dessus de leurs têtes, ils signent sans réfléchir : ils n’ont plus rien à perdre. À Consilience, chacun a un travail, avec la satisfaction d’oeuvrer pour la communauté, et une maison. Un mois sur deux. Le reste du temps, les habitants le passent en prison… où ils sont également logés et nourris ! Le bonheur. Mais le système veut que pendant leur absence, un autre couple s’installe chez eux avant d’être incarcéré à son tour. Et Stan tombe bientôt sur un mot qui va le rendre fou de désir pour celle qui se glisse entre ses draps quand lui n’y est pas : « Je suis affamée de toi.
Sortie le 17 août chez Robert Laffont


Millénium, tome 5 : La fille qui rendait coup pour coup de David Lagercrantz
Suite aux infractions qu’elle a commises en sauvant le petit garçon autiste dans Ce qui ne me tue pas, Lisbeth Salander est incarcérée dans une prison de haute sécurité pour négligence constituant un danger public. Lorsqu’elle reçoit la visite de son ancien tuteur, Holger Palmgren, les ombres d’une enfance qui continuent à la hanter ressurgissent. Avec l’aide de Mikael Blomkvist, elle se lance sur la piste de crimes d’honneur et d’abus d’État, exhumant de sombres secrets liés à la recherche génétique.
Sortie le 7 septembre chez Actes Sud


«La chambre des époux» d’Eric Reinhardt
Nicolas, une quarantaine d’années, est compositeur de musique. Un jour, sa femme Mathilde apprend qu’elle est atteinte d’un grave cancer du sein qui nécessite une intense chimiothérapie. Alors que Nicolas s’apprête à laisser son travail en plan pour s’occuper d’elle, Mathilde l’exhorte à terminer la symphonie qu’il a commencée. Elle lui dit qu’elle a besoin d’inscrire ses forces dans un combat conjoint. Nicolas, transfiguré par cet enjeu vital, joue chaque soir à Mathilde, au piano, dans leur chambre à coucher, la chambre des époux, la symphonie qu’il écrit pour l’aider à guérir.
Sortie le 17 août chez Gallimard


Le jour d'avantLe jour d’avant de Sorj Chalandon
«  Venge-nous de la mine  », avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J’allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n’avaient jamais payé pour leurs crimes.
Sortie le 16 août chez Grasset


La serpe de Philippe Jaenada
Un matin d’octobre 1941, dans un château sinistre au fin fond du la_serpe_&100&9782260029397.htmlPérigord, Henri Girard appelle au secours : dans la nuit, son père, sa tante et la bonne ont été massacrés à coups de serpe. Il est le seul survivant. Toutes les portes étaient fermées, aucune effraction n’est constatée. Dépensier, arrogant, violent, le jeune homme est l’unique héritier des victimes. Deux jours plus tôt, il a emprunté l’arme du crime aux voisins. Pourtant, au terme d’un procès retentissant (et trouble par certains aspects), il est acquitté et l’enquête abandonnée. Alors que l’opinion publique reste convaincue de sa culpabilité, Henri s’exile au Venezuela. Il rentre en France en 1950 avec le manuscrit du Salaire de la peur, écrit sous le pseudonyme de Georges Arnaud. Jamais le mystère du triple assassinat du château d’Escoire ne sera élucidé…
Sortie le 17 août chez Julliard


La beauté des jours de Claudie Gallay
Jeanne a tout pour connaître un bonheur tranquille : deux filles étudiantes, un mari attentionné, une amie fidèle, un boulot stable. Passionnée par Marina Abramovic, l’artiste-performeuse célèbre pour avoir, dans son travail, mis en jeu son existence et ses amours, Jeanne n’aime pas moins les surprises, l’inattendu. Cet été-là, le hasard se glisse — et elle-même l’invite — dans son quotidien…
Sortie le 16 août chez Actes Sud


Tu seras ma beauté de Gwenaële ROBERT
Lisa, une professeure de sport au physique parfait, ne perd pas de couverturetemps en grands discours. C’est une femme directe. Mais lorsqu’elle rencontre, lors d’un salon du livre, Philippe Mermoz, séduisant auteur à succès, elle pressent que sa seule beauté ne suffira pas. Elle demande à Irène, une collègue de français à l’apparence ordinaire, éprise de littérature, d’écrire à sa place quelques lettres destinées à le charmer. Irène accepte, se prend au jeu, et voilà que ses jours monotones, un peu tristes – un mari notaire, un enfant qu’elle n’arrive pas à avoir –, s’en trouvent profondément bouleversés. La correspondance s’intensifie, devient intime, se prolonge. Jusqu’à ce que Lisa, perdant patience, décide de retrouver l’écrivain pour une nuit… Irène sombre dans le désarroi. Peut-elle continuer à vivre comme avant ?
Sortie le 25 août chez Robert Laffont


SummerSummer de Monica Sabolo
Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image  : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs  ?Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences.Comment vit-on avec les fantômes  ?
Sortie le 28 août chez Lattès


Que ce soit des auteurs dont j’ai déjà lu certains romans et dont j’avais aimé la plume, des résumés qui me donnent envie ou un rendez-vous que je ne manque jamais, il y a là de quoi faire!

Et vous, quelques romans de la rentrée littéraire vous inspirent? Certains de ma sélection? D’autres?

Rendez-vous sur Hellocoton !