[Carnet de voyage – été 2017] Dix activités à faire avec les enfants à San Francisco

San Francisco compte le moins d’enfants par habitant que la plupart des villes américaines. Pour autant, c’est une ville plutôt kids friendly et les activités à faire en famille ne manquent pas.

Je vous en ai listé dix qui me semblent incontournables… ou presque!

Passer par le mythique Golden Gate Bridge

C’est un passage obligé pour entrer dans la ville et c’est un peu magique d’être sur ce pont qu’on a tous vous en photo où dans les films. En arrivant dans SF, le pont est payant. Il faut soit le payer à l’avance soit dans les 48h soit en ligne via le site Bay area FasTrak soit sur une borne physique. Lorsque l’on loue une voiture, il est possible que le loueur inclue le péage dans la location, il suffit de voir avec lui.

Après, il faut juste espérer que le brouillard je vous empêche pas de voir la ville…

golden gate bridge

Alcatraz

Mon tout premier conseil : RÉSERVEZ. Les réservations ne sont ouvertes que quelques semaines à l’avance mais sont vite prises d’assaut. Donc si vous voulez ne faire qu’Alcatraz, mettez-vous un rappel. Sinon vous serez comme nous et vous devrez acheter le billet combiné avec Angel Island, bien plus cher.

Rien que la traversée est chouette et la vue est splendide sur la baie. Sur Angel Islande, le tour en petit train est plutôt sympa mais tout à fait accessoire.

Dès votre arrivée sur Alcatraz, allez chercher les audio-guides, disponibles en français et vraiment bien faits. Le tour est commenté par d’anciens prisonniers et les bruitages rendent la visite plus vraie que nature. Même Raoul du haut de ses 5 ans à apprécié et a (presque) tout écouté.

Pour réserver, c’est par ici.

alcatraz vue de la mer

Le Children Creativity Muséum

Si vos enfants (comme les nôtres) finissent par en avoir marre d’arpenter les rues pentues de SF, je vous conseille cette arrêt entre créativité et technologie. Avec la Miss et Raoul, on a fabriqué des personnages en pâte à modeler que l’on a fait vivre en stop motion. Ils ont aussi fabriqué une maisonnette grâce à des Kapla géants, ont joué avec une matière (presque) magique ou encore se sont initiés à la programmation de robots.

Et pour terminer la visite en beauté, un carrousel vous attend à la sortie. Et avec les entrées au musée, les deux tours ne sont qu’à 3$ par enfant.

children creativity museum

children creativity museum SF

Traquer les fresques murales dans Mission

Après s’être baladés dans Castro, vous pouvez pousser jusque Mission, pique-niquer dans Mission Dolores Park et admirer les belles maisons colorées. Ensuite, partez à la recherche des fresques colorées, certaines sont de véritables œuvres d’art!
Les principaux endroits où les voir sont Balmy Alley, Clarion Alley et Women’s Building.

(À noter aussi pour les plus vieux que la fameuse maison bleue de Maxime Le Forestier se situe au 3841 18th Street, tout près de Mission Dolores Park. Il y a même une plaque commémorative.)

Chinatown

Notre hôtel se trouvait à deux pas de l’entrée de Chinatown, avec sa grande porte flanquée de dragons. Ce quartier est une des plus grandes communautés chinoises hors Asie et on a envie de rentrer dans toutes les boutiques le long de Grant Street. Je vous conseille d’aller dans la fabrique de fortune cookies où vous verrez comment sont insérés les vœux dans les biscuits. Pour quelques dollars, vous pourrez même repartir avec quelques biscuits (et pour quelques dollars de plus, les faire personnaliser).

Faire des pauses dans les parcs

Si la Miss est désormais une bonne marcheuse, avec Raoul c’est plus compliqué. Il a passé beaucoup de temps à nous demander de le porter. Bizarrement, à l’approche des aires de jeux, sa fatigue disparaissait miraculeusement. Il y a énormément de parcs disséminés dans la ville et à l’intérieur de chacun un playground très chouette. Mention spéciale à ceux du Golden Gate Park et du Mission Dolores Park.

Monter dans un Cable Car

C’est une image d’Epinal mais quand on parle de SF on imagine les vieux cable car et les passagers qui s’accrochent à l’extérieur. À vrai dire, il n’y a guère que les touristes pour monter dedans car c’est cher (7$ par personne) pour au final pas grand chose. Mais c’est rigolo. Attention si vous montez dedans avec de jeunes enfants, on vous demandera sans doute d’aller à l’intérieur. Il n’y a en effet aucune protection et le conducteur n’a pas trop envie de perdre un enfant dans la montée.
Il existe aussi un musée dédié aux câble cars et en plus il est gratuit 🙂

L’Exploratorium

Je vous en parle car tout au long de notre séjour, on nous en a parlé et on nous a dit que c’était top. Mais c’est aussi très cher et du coup nous n’y sommes pas allés.
L’Exploratorium est composé de 6 galeries qui couvrent chacune un domaine scientifique particulier : le corps humain, le monde, la nature, les sens…
Adultes : 29$95 – Ados et étudiants : 24$95
Enfants : 19$95 – Gratuit pour les 3 ans et moins

Se balader sur le Pier 39

Tous les guides le disent : le Pier 39 c’est moche et c’est blindé de touristes. Certes. Mais c’est aussi un endroit très chouette où observer les lions de mer et voir des spectacles de rue très sympas. Nous y avons passé un bon moment à regarder un artiste anglais très drôle. Évidemment, qui dit endroit à touristes dit moultes tentations pour les enfants. Vous risquez de devoir casser votre PEL pour offrir une glace à vos enfants :p
C’est aussi ici que vous trouverez l’Aquarium de la ville.

pier 39 sf

Le Wells Fargo History Museum

Nous sommes tombés par hasard sur ce musée situé dans le Financial District. Et pour cause : Wells Fargo est une banque! Situé au siège de la banque, le musée (gratuit) montre comment WF à aidé les pionniers en étant leur première banque. L’exposition est interactive et vous pourrez monter dans une diligence, apprendre à la conduire, écouter des histoires sur le passé ou encore utiliser de vieilles machines utilisées dans la banque.

À noter qu’il existe un City Pass qui donne un accès illimité aux transports en commun MUNI pendant 7 jours ainsi que l’entrée à quatre attractions. Nous ne l’avons pas pris car nous n’avions pas l’intention d’utiliser les transports. En effet, nous avons tout fait à pied ou en Uber. De plus, si l’entrée aux musées est bien souvent payante, il est parfois possible d’accéder à certaines activités gratuitement. Par exemple, au musée De Young, les enfants ont fait des activités créatives sur le thème du Summer of love.

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !