Mes dernières lectures #18

Voilà presque un mois que je ne vous ai pas partagé mes lectures. Il faut dire que j’ai moins lu qu’à mon habitude.

Si quand on est à la maison il m’arrive souvent d’aller au lit avec un bouquin, entre la maison de nos amis et l’appartement de belle-maman, je n’ai presque pas eu l’occasion de le faire.

Mais rassurez-vous, j’ai quand même lu ou écouté plusieurs livres!

Pour commencer, j’ai terminé trois romans écoutés grâce à des crédits Audible reçus dans le cadre de #LaValiseAudible

L’horizon à envers de Marc Lévy, lu par Audrey D’Hulstère
Catégorie 4 : Un livre qui se déroule dans le milieu médical

L’histoire : Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en oeuvre leur incroyable projet.

Mon avis : Avant tout, j’ai beaucoup aimé la narration d’Audrey D’Hulstère. En revanche, côté histoire, je me suis ennuyée. On y croit pas une seconde et il faut attendre la dernière partie du roman pour trouver un intérêt à l’histoire. Qui par ailleurs ne tient absolument pas la route…

L’été, tous les chats s’ennuient de Philippe Georget, lu par Julien Bocher
Catégorie 20 : Un livre dont le titre comprend un mot en lien avec l’été

L’histoire : C’est l’été, il fait chaud, les touristes sont arrivés et au commissariat de Perpignan, Sebag et Molina, flics désabusés rongés par la routine, gèrent les affaires courantes sans grand enthousiasme. Mais bientôt une jeune Hollandaise est sauvagement assassinée sur une plage d’Argelès et une autre disparaît sans laisser de traces dans les ruelles de la ville. Sérial killer ou pas, la presse se déchaîne aussitôt ! Placé bien malgré lui au centre d’un jeu diabolique, Sebag, à la merci d’un psychopathe, va mettre de côté soucis, problèmes de cœur et questions existentielles, pour sauver ce qui peut l’être encore !

Mon avis : J’ai bien aimé ce roman policier sans prétention et la narration de Julien Bocher. On suit le déroulement de l’intrigue avec intérêt et une petite note d’humour rend l’histoire encore plus sympa.


Entre mes doigts coule le sable de Sophie Tal Men, lu par Mathias Casartelli et Aurélie Le Roc’h

L’histoire : Marie-Lou, qui a quitté sa Savoie natale pour Brest, et Matthieu, le ténébreux surfeur, sont tombés amoureux au premier regard. Mais entre leurs stages en psychiatrie et en neurochirurgie, les nombreuses gardes à effectuer, les apéros au « Gobe-mouches » et les fêtes carabines, leur histoire d’amour n’est pas un long fleuve tranquille. C’est plutôt la valse des sentiments… Surtout quand leurs proches deviennent leurs patients. Matthieu parviendra-t-il à vaincre ses peurs et à laisser Marie-Lou entrer dans sa vie ? Marie-Lou apprendra-t-elle à laisser glisser le sable entre ses doigts ?

Mon avis : Ce roman est la suite du livre « Les yeux couleur de pluie » que je n’ai pas lu mais qui, semble-t-il, a été un beau succès. Et… Ben j’ai pas aimé… Déjà, je n’ai pas du tout aimé la narration de Mathias Casartelli que j’ai trouvée hyper surjouée. Ça m’a vite soulée… Et puis, hormis les histoires médicales qui sont sympas et bien documentées (l’auteure est elle-même médecin), le reste n’est pas très intéressant. Je dirais même qu’à un moment, on finit par s’en foutre totalement de savoir ce que Marie-Jo et Matthieu vont devenir… J’aurais presque préféré que le roman se centre sur Josick, un des personnages mille fois plus intéressants que les personnages principaux…


Et un seul livre sur mon fidèle Kobo !

Un café maison de Keigo Higashino

L’histoire : Ayané Mashiba a décidé de tuer son mari, qui meurt bientôt empoisonné. La police fait d’elle la principale suspecte, mais comment a-t-elle pu empoisonner son mari en se trouvant à plus de mille kilomètres de lui ?

Mon avis : Si vous lisez souvent mes billets lecture, vous connaissez sans doute mon amour pour Keigo Higashino. Ce roman est le deuxième de la série « Physicien Yukawa » qui compte aussi « Le dévouement du suspect X » et « L’équation de plein été » dont je vous ai déjà parlé. Comme d’habitude c’est très bien écrit et on se creuse la tête pour comprendre comment le meurtre a bien pu être commis. Et comme d’habitude, j’ai adoré!


Avez-vous lu l’un de ces romans ?
Que lisez-vous en ce moment ?

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !