[Carnet de voyage – été 2017] A la découverte des parcs de l’Ouest Américain – conseils et astuces

Attention Mesdames, Messieurs, fait assez rare pour être souligné : cette série de billets sur les parcs américains a été écrite en collaboration avec l’homme.

Je le remercie donc car j’avoue que je bloquais totalement sur la rédaction et il m’a bien aidée. Nous commençons donc cette série sur les parcs américains par un billet plutôt côté pratique.

Si les États-Unis comptent presque 60 parcs nationaux, nous en avons visité cinq pendant notre séjour. Des parcs mythiques qui laissent place à l’imaginaire et ont très largement marqué l’histoire des États-Unis.

Au départ, nous voulions en faire plus mais nous avons été raisonnables et nous avons fait des choix. Nous avons déjà fait plus de 7000 km pendant ce séjour, ce qui représente beaucoup dans un pays où la vitesse est souvent limitée à bien moins de 120 km/h.

La plupart des parcs sont payants (30$ par voiture), mais il existe un Pass donnant accès à tous les parcs nationaux pendant un an pour 80$. A partir de 3 parcs, l’investissement devient donc rentable. Et puis, qui sait, si une envie soudaine nous prend d’y retourner cette année, on sera équipé :).

A votre arrivée dans les parcs, au moment de passer la barrière d’accès, un Ranger vous remet une carte du parc, avec les principales attractions et les randonnées qu’il est possible de faire. Il est d’ailleurs conseillé de se rendre dans le Visitor Center dès votre arrivée dans un parc. Certains gros parcs en comptent d’ailleurs plusieurs.

Quelques conseils pratiques

1. Vous rendre dès votre arrivée dans le Visitor Center du parc pour recueillir de l’info

Les rangers sont bien souvent super accessibles et vraiment sympas et sauront vous guider en fonction de ce que vous souhaitez faire. Ils sont bien évidemment de bon conseil pour trouver des randonnées adaptées (notamment si vous voyagez en famille). C’est aussi au Visitor Center que vous pourrez récupérer le guide du Junior Ranger que vos enfants (souvent les 6-12 ans mais dans certains parcs des guides pour les plus jeunes existent) pourront remplir pendant leur visite. Ces guides sont souvent super intéressants et permettent de rendre la visite plus ludique. De retour de balade, les enfants ramènent leur guide rempli et après avoir prêté serment, un badge de Junior Ranger leur est remis. Bien souvent, je traduisais en français ce que le Ranger disait et les enfants répétaient le serment.

découverte de l'Ouest américain

2. Avoir sur soi de quoi se ravitailler lors des randonnées

Dans une majorité des parcs, il y a des points d’eau gratuits accessibles à tous à proximité du VC. En revanche, côté nourriture, c’est souvent plus compliqué. Il y a parfois un resto (bien souvent plein à craquer et très cher) ou rien du tout. La seule exception est dans Zion National Park où on a très bien mangé dans le resto du parc (où en plus sont brassées plusieurs bières plutôt sympas).

3. Vérifier en arrivant les risques d’incendie, souvent au maximum dans les parcs du Sud en été

A l’entrée de chaque parc, des panneaux indiquent le risque d’incendie. Évidemment en été il est énorme mais il peut être élevé à d’autres moments de l’année. C’est le moment d’être attentif au comportements des autres.

découverte de l'Ouest américain

4. Arriver tôt sur le parc pour pouvoir se garer sans trop se galérer à proximité du VC

On a clairement failli ne pas pouvoir aller à Yosemite en y arrivant comme des fleurs à 10h. Les parkings étaient surblindés et on a eu un coup de bol de dingue car un couple de Français qui partait nous a laissé leur place.

5. Ne pas oublier que ces écosystèmes sont fragiles et qu’il incombe de les respecter pour les préserver

Quand je voyais des canettes et des papiers par terre, ça me hérissait le poil. D’ailleurs à Yosemite, je me suis retrouvée à me balader pendant une heure avec une canette que j’avais ramassée par terre parce qu’il n’y avait pas de poubelle. Je trouve ça tellement hallucinant de voir que les gens ne prennent pas soin de ces merveilles. Lors de vos balades, prévoyez un sac poubelle car il n’y a bien souvent pas de poubelles, à part près des Visitor Centers.

découverte de l'Ouest américain

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous seront utiles. Rendez-vous demain pour la première partie de notre découverte des parcs!

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !