NaNoWriMo 2017 : point d’étape à mi-parcours


Mes blablas / vendredi, novembre 17th, 2017

Contrairement à l’an dernier où j’avais tout le temps pour écrire, cette année c’est plus compliqué.

Entre le boulot, le blog, les enfants… Il m’arrive d’avoir du mal à trouver du temps pour écrire. Pour autant, à mi parcours (à deux jours près :p ) je suis assez fière de pouvoir dire que j’ai atteint les 25000 mots.

25000 mots Nanowrimo

Contrairement à l’an passé, j’ai essayé de structurer mon roman en amont avec un plan global et une idée de là où j’ai envie d’emmener mon héroïne. Vous le savez peut-être si vous me suivez régulièrement, mon roman découle de la nouvelle que j’ai publié pour participer au concours Au Féminin. J’ai décortiqué cette dernière pour en faire le postulat de base du roman et ensuite, j’ai laissé mon imagination faire le reste.

J’essaie de me trouver du temps pour écrire à plusieurs moments de la journée : le midi au boulot, le soir si l’homme squatte le videoprojecteur et même à la main pendant le cours d’équitation de la Miss. C’est aussi à cette occasion que je fais mes corrections. J’imprime (sur du papier brouillon ^^) ce que j’ai écrit et je corrige les fautes, je réécris certaines parties ou je modifie les incohérences.

Et puis je me suis remise à lire des romances pour me mettre dans le bain. C’est bête mais à force de lire des romans pas forcément très drôles, j’ai eu énormément de mal à me mettre dans l’écriture. Et de manière assez dingue, en me plongeant dans un roman totalement à l’eau de rose, j’ai trouvé une idée pour dynamiser mon histoire.

Et quand j’ai du mal à m’y mettre, je me fais des petits défis. J’écris 10 minutes une scène qui aura lieu plus tard, je me chronomètre pour ne pas lever la tête de mon fichier Word pendant 20 minutes, je fais le portrait de personnages qui apparaitront plus tard… Tant que j’écris, tout va bien!

Parfois, je me dis encore que j’écris du caca et puis d’autres fois, j’aime bien ce que je relis. Je sais que la partie la plus difficile est à venir mais je ne lâche rien!

Rendez-vous sur Hellocoton !