Mes dernières lectures #32


Ciné - Lecture - Télé - Musique / mardi, avril 24th, 2018

Je crois bien que j’ai retrouvé mon modjo de la lecture car en ce moment j’enchaîne les bouquins ^^

Nous deux à l’infini de Fleur Hana
Catégorie 53 : Un livre dont le titre comporte un chiffre
Reçu en service de presse

L’histoire : Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande soeur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits. Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.

Mon avis : j’avais déjà lu un roman de cette auteure et j’avais eu un avis mitigé sur ma lecture. Sur ma liseuse m’attend Feeling Good qui s’avère avoir comme personnage principal Sandro, le frère de Dante, chose que j’ignorais avant de lire ce roman. J’ai dévoré ce livre en 24h à peine car la plume de Fleur Hana est extrêmement fluide. J’ai beaucoup aimé les deux personnages que j’ai trouvé attachants et humains (sans doute parce qu’ils sont bourrés de défauts). C’est vraiment une chouette lecture que je vous recommande!


Les orages de l'étéLes orages de l’été de Tamara McKinley
Catégorie 24 : Un livre dont le titre comporte une saison

L’histoire : En 1947, accompagnée de Giles, son ami d’enfance secrètement amoureux d’elle, Olivia Hamilton retourne en Australie, où sa mère Eva vient de décéder.
Avant de mourir, cette dernière lui a transmis des documents qui ont ébranlé les certitudes de la jeune femme concernant ses origines.
Sur place, Olivia retrouve sa sœur aînée Irène, qui cultive à son égard une franche hostilité. Les mystérieuses archives léguées par leur mère seraient-elles à l’origine d’une telle animosité ? Aidée par Maggie, la gérante de la pension où elle loge, Olivia percera un à un les secrets qui enveloppent son enfance. Une fois apaisée, Olivia décidera de rester définitivement en Australie, où se trouve sa vraie famille…

Mon avis : j’avoue que j’ai écouté cette histoire uniquement à cause de son titre dans lequel figurait une saison et qui entrait donc dans une catégorie de mon challenge. J’aime beaucoup ce genre de saga historique dont je me disais que l’écoute serait sans doute agréable. L’Australie offre un cadre agréable à cette histoire de secrets de famille. Mais ce sont justement ces secrets qui m’ont un peu chiffonnées tant l’auteure semble vouloir les préserver jusqu’au bout. Un peu trop à vrai dire. Olivia ne se confie pas vraiment et pendant un moment on est frustré à force d’attendre qu’elle crache le morceau.


Le fiancé des Highlands de Julia London
Hors challenge – Reçu en service de presse

L’histoire : Après une fugue amoureuse qui a mal tourné, Bénédicte a tout perdu : son amant, sa réputation, mais aussi l’espoir de fonder une famille un jour. Quand on n’a plus rien à perdre, on n’a plus rien à craindre ! Et certainement pas le sale caractère de Rabbie Mackenzie, le fiancé de sa jeune et fragile maîtresse, Lady Avaline. Bénédicte a beau n’être qu’une dame de compagnie, elle n’hésite pas à tenir tête au fougueux Écossais. C’est donc tout naturellement qu’elle devient l’intermédiaire entre les deux fiancés, qui n’ont décidément rien en commun – tout en tâchant d’ignorer l’attirance coupable qu’elle ressent pour l’ombrageux Écossais…

Mon avis : je ne sais pas quoi vous dire sur ce roman se ce n’est qu’il a la trame classique d’une romance historique. C’est très prévisible, on sait dès le début comme ça va finir, les personnages ne sont pas particulièrement attachants et il ne se passe pas grand chose à part des petites histoires du quotidien et l’attirance entre Bénédicte et Rabbie au jeu des « je t’aime, moi non plus ». Il faut vraiment que j’arrête de craquer sur des histoires, juste parce qu’il y a « Highlands/er » dans le titre…


Résultat de recherche d'images pour "indéterminés samantha bailly"Indéterminés de Samantha Bailly
Hors challenge – Reçu en service de presse

 

L’histoire : En cinq ans, Ophélie a gravi à toute vitesse les échelons de Pyxis, entreprise pilier du marché du divertissement : la stagiaire fraîchement débarquée de Bretagne s’est muée en parisienne sophistiquée et, à même pas trente ans, a été nommée directrice de la communication.
Alors que la voilà enfin parvenue à la place qu’elle a tant convoitée, Pyxis est rachetée par GameVision, géant de l’industrie des jeux vidéo : adieu l’ambiance familiale et décontractée, Pyxis devra maintenant satisfaire les intérêts financiers d’actionnaires inconnus. Licenciements à la chaîne, changements de stratégie, climat tendu… Ophélie se retrouve en pleine tempête professionnelle, tempête qui ne tarde pas à gagner sa vie personnelle, lorsqu’Arthur Mareuil, ancien stagiaire qu’elle a bien connu, est nommé analyste financier chez Pyxis. La femme accomplie qu’elle est devenue saura-t-elle résister davantage qu’il y a cinq ans au charme du jeune homme ?

Mon avis : gros gros coup de coeur pour ce roman qui clôt la trilogie commencée avec « Les stagiaires« . C’est très intelligemment écrit et Samantha Bailly réussit à intégrer très justement un événement terrible de l’actualité récente. Les personnages que l’ont a connus au fil des tomes ont évolué et (pour certains) se sont bonifiés. J’ai été contente de retrouver les anciens stagiaires que ce soit en quelques lignes ou avec un rôle plus important. Et puis quel plaisir de croiser Lou et Sonia, héroïnes de « Nos âmes jumelles » (et « Nos âmes rebelles » que je n’ai pas encore lu).


Calices (MM)Calices de Victoriane Vadi
Catégorie 28 : Un livre qui se passe dans le futur – Reçu en service de presse

L’histoire : L’hiver éternel a succédé à l’âge lumineux des hommes. Dans leurs forteresses en ruines, les humains mourant de froid ont dû remettre leurs vies entre les mains de leurs antiques ennemis, les vampires, faisant d’eux les gardiens et les protecteurs de l’humanité vacillante. Alcuin, né à l’âge d’or de cette alliance, a grandi dans la servitude et s’apprête à devenir le calice du Seigneur de Sang-Verse, auquel il est offert en gage de paix, à la manière d’un présent politique. Mais la cour de son nouveau maître est le lieu de complots effrayants et d’amours singulières, et parmi les ombres glacées de la Citadelle, s’avance le spectre d’une vieille guerre.

Mon avis : avant toute chose, je dois vous alerter sur cette lecture qui n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il s’agit d’un roman MMM c’est-à-dire avec des scènes érotiques entre (plusieurs) hommes. C’est plutôt bien écrit mais au final, c’est une grosse déception pour moi. Il n’y a pas d’histoire, à peine une vague intrigue qui n’est sans doute là que pour faire passer les (trop) nombreuses scènes érotiques.  C’est bien simple, on en a une par page et ça m’a fatiguée pour le pauvre Alcuin…

1etoile


Avez-vous lu l’un de ces romans ?
Que lisez-vous en ce moment ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !