Mes dernières lectures #33


Ciné - Lecture - Télé - Musique / mercredi, mai 16th, 2018

A un mois du milieu de l’année, j’ai rempli 34 catégories de mon challenge lecture et lu 42 livres sur les 80 de mon challenge Goodreads.

Les Belles (Les Belles #1)Les Belles (Les Belles #1) de Dhonielle Clayton
Catégorie 36 : Un livre young adult – Reçu en service de presse

L’histoire : Dans le monde opulent d’Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.
Or Camélia ne veut pas se contenter d’être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d’Orléans pour s’occuper de la famille royale et d’être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses soeurs Belles arrivées à la cour, il s’avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent…

Mon avis : Je ne m’attendais pas à grand chose en lisant ce roman que j’avais plus choisi pour son public cible que pour l’histoire. Et au final, c’est une bonne surprise. J’ai beaucoup aimé tout l’univers créé par l’auteur et j’ai hâte de découvrir la suite. J’ai apprécié les nombreuses descriptions, que ce soit des personnages, des lieux mais aussi des transformations, sorte de Photoshop “en vrai”. Ce premier tome est vraiment introductif à la série donc on pourrait regretter le manque d’action mais ça n’a pas gêné ma lecture. Dans un univers si complexe, il me parait essentiel!


Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi
Hors challenge – Reçu en service de presse

L’histoire : Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Mon avis : Ce qui est bien maintenant avec Virginie Grimaldi, c’est qu’on sait par avance qu’on va passer un bon moment de lecture. Si ce roman a été un peu moins un coup de coeur que ses deux précédents opus, je ne peux qu’admirer une fois de plus le don de Virginie pour nous faire passer par toutes les émotions en quelques lignes. C’est drôle, c’est triste, on pense comprendre, et puis en fait non. Et voilà comment je me suis retrouvée à m’endormir à 1h du mat pour le terminer!


Bleu, saignant ou à point: En mode séduction au Touquet de James Holin
Catégorie 34 : Un livre avec une couleur dans le titre – Reçu en service de presse
L’histoire : Michèle Scanzoni, avocate parisienne débordée, accepte en rechignant de se rendre au Touquet pour aider Gilbert : l’homme, vétérinaire de profession, vient d’être licencié par Plankaert, un magnat de la viande, magouilleur de première. Craignant les foudres de l’industriel, le malheureux Gilbert s’est installé avec son camping-car au coeur du parc de la baie de Canche. Mais lorsque Michèle se rend à leur rendez-vous, Gilbert a disparu. Fuite ou kidnapping ? Aidée d’un serial dragueur un brin farfelu, l’avocate troque ses talons aiguille pour des baskets et mène l’enquête.
Mon avis : j’avais beaucoup aimé le précédent livre de James Holin et j’ai donc eu la chance de recevoir son dernier roman en service de presse. C’est un roman qui se lit super facilement et dont les personnages sont vraiment attachants (j’ai adoré Dragoljub “mais appelez-moi Drago c’est plus simple”). C’est souvent drôle et de temps en temps un peu dégueu (ça m’a parfois presque donné envie de devenir végétarienne) et puis ça se passe au Touquet, une ville que j’aime beaucoup alors forcément, j’ai aimé ^^


Mémé dans les orties de Aurélie Valogne
Catégorie 31 : Le premier livre d’un auteur connu
L’histoire : Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Mon avis : je n’avais pas trop aimé Minute Papillon mais je voulais lire un autre roman d’Aurélie Valogne pour ne pas rester sur un échec. On ma donc beaucoup conseillé Mémé dans les orties, roman sorti tout d’abord en auto-édition avec un succès retentissant. Et euh… Franchement, je cherche… Encore une fois, j’ai trouvé les personnages caricaturaux, les situations téléphonées et pas crédibles et l’écriture vraiment pas terrible. Je vais en rester là avec cette auteure, ça n’est définitivement pas pour moi…

Désir fatal, Tome 1 : De tout mon être de Abbi Glines
Hors challenge

L’histoire : A dix-neuf ans, suite au décès de sa mère, Blaire quitte son Alabama natale pour trouver asile chez son père en Floride. Arrivée devant la luxueuse demeure, elle apprend que ce dernier est parti à Paris avec sa nouvelle femme, sans même lui avoir laissé le moindre mot. Et quelle n’est pas sa surprise de découvrir que la maison familiale est, en leur absence, devenue le lieu de toutes les soirées huppées du quartier ! A leur tête : Rush, vingt-quatre ans, adulé de tous, terriblement sexy… et son désormais demi-frère ! A l’approche de l’été, qu’elle va devoir passer seule avec lui, Blaire résistera-t-elle à la plus divine des tentations ?

Mon avis : J’avais lu beaucoup de bien de cette saga sur un blog que je suis et je me suis donc laissée tenter. Pendant la croisière, je n’avais pas envie de prise de tête donc j’ai commencé ce premier tome, lu en moins de 24h et j’ai enchainé avec le deuxième, pas encore terminé. C’est distrayant, léger, pas mal écrit mais ça n’est pas non plus incroyable. Disons que ça passe le temps gentiment. Bon, par contre, c’est très américain avec la nana qui se balade avec un flingue et qui sort les santiags pour aller au bar country… 🙂


Enregistrer

Avez-vous lu l’un de ces romans ?
Que lisez-vous en ce moment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !