Carnet de voyage au Japon #7 – Kyoto : La promenade de la philosophie

Après une journée à buller à la plage, nous avons parcouru le lendemain la promenade de la philosophie.

Ce sentier de deux kilomètres environ permet de relier le Ginkaku-ji (pavillon d’argent) au temple Eikan-do Zenrin-ji. Sur le chemin, il permet de découvrir d’autres merveilles tels que Nanzen-ji. Cette balade tire son nom du philosophe zen Kitaro Nishida qui aimait y méditer. C’est un endroit très touristique, surtout au moment de la floraison des cerisiers. Lorsque nous y étions, nous avons croisé quelques touristes mais bien moins que dans la plupart des endroits que nous avons visités.

Ginkaku-ji : le pavillon d’argent

Datant du XVe siècle, il s’agit d’un temple bouddhiste dont le nom veut dire “pavillon d’argent”. Raoul serait très fier de vous expliquer pourquoi, contrairement à son nom, le Ginkakuji n’a jamais été recouvert de feuilles d’argent. La guerre, ça coûte cher et on doit parfois choisir entre ça et recouvrir son palais de feuilles d’argent. Le point d’orgue de la visite se situe atour d’un jardin sec zen considéré comme parfait. Un peu plus loin, un jardin de mousse donne sur une vue à ne pas rater sur Kyoto.

Nanzen-ji : le temple zen

Nanzen-ji est un temple important dans une branche du bouddhisme japonais. La visite commence par la gigantesque porte San-mon qui symbolise l’entrée dans l’édifice sacrée. Ensuite on emprunte le chemin de pierre qui traverse les jardins pour arriver au hall Dharma Hatto dont la construction est plutôt récente. Comme beaucoup d’endroits au Japon, une grande partie des bâtiments a été détruite dans des incendies et reconstruite au début du siècle.

Tout au long de la balade, de petits temples sont accessibles et invitent à la méditation. Nous en avons visité certains au hasard avec de belles surprises comme une bibliothèque en plein air. Au final, je dirais même qu’il vaut mieux s’écarter de ceux conseillés par les guides pour faire un peu ce qu’il vous plait!

Nous nous sommes arrêtés pour manger dans un tout petit restaurant tenu par une dame âgée. Je dois vous avouer qu’à aujourd’hui, je ne sais toujours pas ce que j’y ai mangé mais c’était très bon! Tout au long du chemin, il y a plein de petites boutiques et autres restaurants typiques et comme l’endroit est assez ombragé, nous n’avons pas eu trop chaud!

Prochaine étape : le chateau Nijo-Jo et le musée du manga

Rendez-vous sur Hellocoton !