Carnet de voyage au Japon #9 – Nara, la ville aux cerfs

Lors de notre séjour à Kyoto, nous avions prévu de passer une journée à Nara mais le typhon qui est passé tout près nous en a empêchés.

Pour autant, nous voulions absolument aller voir cette ville dont on avait parlé aux enfants. On leur avait montré des photos et ils avaient super hâte d’aller nourrir et caresser les cerfs.

C’est donc finalement le premier jour de notre séjour à Osaka que nous avons pris le train pour Nara. Il y a deux lignes qui relient Osaka à Nara : la ligne JR Yamatoji (utilisable avec le JR Pass) et la ligne Kintetsu (qui ne l’est pas). La station d’arrivée de cette dernière est plus centrale que la station JR mais franchement ça n’est que quelques dizaines de minutes en plus. Entre Osaka et Nara, il y a moins d’une heure et si vous n’avez pas de JR Pass, vous en aurez pour environ 800¥ depuis Osaka Station et un peu moins de 600¥ depuis la station JR Namba. Avec la ligne Kintetsu, ça ne met qu’une trentaine de minutes mais c’est plus cher.

Pour visiter Nara, une journée est bien suffisante et c’est pour cela que c’est une escapade tout à fait envisageable si vous êtes à Kyoto ou Osaka.

Nous sommes arrivés en début de matinée et nous nous sommes arrêtés au Café de Crié pour boire un café et un jus de fruit. L’endroit est sympa, tout comme l’accueil et les enfants ont adoré pouvoir piocher un petit cerf en origami dans le panier prévu à cet effet.

Nara fut la capitale du Japon pendant 74 ans au VIIIe siècle et possède donc un magnifique héritage à visiter. D’ailleurs, pour la petite histoire, sachez qu’elle est jumelée avec Versailles.

Comme les enfants commençaient à en avoir marre de visiter des temples, on a plus axé notre visite sur les cerfs shika. Nous avons commencé notre visite par Kofukuji, un temple bouddhiste qui regroupe en réalité plusieurs pavillons dont certains comme la pagode à cinq étages sont classés Trésor National du Japon. Cette dernière culmine à un peu plus de cinquante mètres en faisant la seconde plus haute du Japon.

Une journée à Nara
Une journée à Nara

Nous nous sommes un peu éloignés ensuite pour aller manger. Nous sommes allés chez Tendon Makino, un restaurant de tempuras (17-1 Higashimuki Nakamachi) où nous avons extrêmement bien mangé. Nous avons pris des menus de tempuras avec du poisson et des fruits de mer et on s’est vraiment régalés pour pas très cher.

Une journée à Nara

Juste derrière, nous nous sommes ensuite dirigés vers le parc de Nara qui compte pas moins de 1.400 cerfs shika qui évoluent en liberté autour des temples. Nous y avons passé un bon moment à caresser et nourrir les cerfs qui ont l’habitude des touristes et n’hésitent à venir vérifier dans votre sac si vous avez à manger. Pour quelques centaines de yens, vous pourrez acheter des galettes de riz pour les nourrir.

Après cette longue pause, nous nous sommes dirigés vers le Todai-ji, un temple qui abrite le Daibutsu-den, connu pour être la plus grande construction en bois du monde et hébergeant un monumental Grand Bouddha assis en bronze. Ce qui est assez marrant, c’est que l’on trouve des cerfs jusque là, certains n’hésitant pas à entrer dans les petites boutiques proches du temple. D’autres sont carrément dans l’enceinte du temple! Nous nous sommes d’ailleurs contentés de rester dans le parc du temple car les enfants n’avaient pas envie de visiter un énième temple (et qu’on aurait encore largement l’occasion d’en faire d’autres!)

Une journée à Nara
Une journée à Nara

Cette visite reste un super souvenir pour les enfants, peut-être le plus marquant du séjour.

Prochaine étape : Osaka!

Rendez-vous sur Hellocoton !