Voyage au Japon en famille
Voyage

La préparation de notre voyage au Japon – côté pratique

Je vais clore aujourd’hui la série de billets sur notre voyage au Japon en vous parlant du côté pratique.

Les billets d’avion

Il n’était pas du tout prévu que nous partions en famille au Japon et encore moins que l’on parte pendant l’été. Pour tout vous dire, à la base, nous avions prévu de faire un road-trip en Suède voir de retourner au Québec.

Je vous expliquais ici comment nous avons finalement décidé presque sur un coup de tête de partir au Japon.

Nous sommes partis avec la compagnie Qatar Airways avec une escale à Doha. Le premier vol a duré 6h et le deuxième 10h. Le voyage a été très compliqué car la Miss a été malade tout le premier vol. Je tiens à saluer le professionnalisme et la gentillesse du personnel navigant et au sol de Qatar Airways mais aussi de l’aéroport de Doha. Tout le monde a été aux petits soins pour la Miss qui a été prise en charge à la clinique de l’aéroport. Nous avons passé toute l’escale dans cette clinique et avons été escortés pour passer rapidement les contrôles pour ne pas être en retard. Grâce au médicament qu’elle a pris, la Miss a dormi tout le deuxième vol.

On nous avait dit que la compagnie qatarie était vraiment bien et je ne peux qu’acquiescer. Les enfants ont eu des jeux et des repas adaptés, nous avions de la place pour nos jambes (et oui 1m73 et 1m83, ça a son importance) et des petites attentions tout au long du vol.

Les hôtels

Contrairement à l’année précédente, nous n’avons pas multiplié les étapes. Nous ne voulions pas trop bouger et n’avons donc eu “que” cinq points de chute.

Nous étions censés aller à Hiroshima mais nous avons du renoncer au dernier moment.

Tokyo – 1ère étape : nous avons séjourné cinq nuits dans un Airbnb du quartier résidentiel de Bunkyō. Je ne peux pas vous mettre le lien car visiblement, les propriétaires ne louent plus cet appartement. Le quartier est accessible par la ligne Yamanote, en revanche si vous souhaitez sortir le soir, il est un peu excentré.

Kanazawa : nous avons passé deux nuits dans l’hôtel MYSTAYS Kanazawa Castle et nous avons vraiment apprécié notre séjour. L’hôtel se trouve à deux pas de la gare et de tout ce qu’il y a à voir à Kanazawa. Les chambres sont bien équipées avec un grand écran, une bouilloire et un réfrigérateur.

Photo de cet établissement dans la galerie

Kyoto : dans un premier temps, nous avons séjourné dans une résidence de tourisme : RESI STAY OWAN Amaterrace. La chambre était super pratique avec deux lits doubles et une petite kitchenette. Les enfants ont adoré l’Apple TV 😉
Comme nous avions du annuler notre séjour à Hiroshima, Airbnb nous a fait bénéficier d’un bon d’achat et nous sommes restés deux nuits de plus dans un autre quartier, dans un chouette Airbnb.

Osaka : nous avons séjourné au Centrage Ark Ueshio, dans un petit appartement très bien situé et bien équipé.

Tokyo – dernière étape : nous étions au Khaosan Tokyo Laboratory, un mix entre auberge de jeunesse et hôtel à petit prix situé dans le quartier de Asakusa. Nous avons adoré l’emplacement et la gentillesse des équipes.

https://i0.wp.com/thumbnails.trvl-media.com/YHt2MUiGLPZHXa5WZ2a9yDfiGTw=/773x530/smart/filters:quality(60)/images.trvl-media.com/hotels/6000000/5990000/5982200/5982186/d6cba252_z.jpg?w=960&ssl=1

Les repas

Pour beaucoup, les repas au Japon peuvent être une source d’inquiétude. Et bien rassurez-vous, on a eu aucun problème! On est allés assez peu au restaurant (je vous ai indiqué les adresses dans les différents billets sur notre voyage). Pendant notre séjour, nous nous sommes levés très tard et avons pris notre petit-déjeuner vers 10h. Du coup, le midi nous grignotions plus que ne faisions de vrais repas. Et le soir, on achetait bien souvent de quoi manger pour diner dans notre logement.

manger au Japon

Les konbinis, ces supérettes ouvertes 24h/24 proposent un large choix de repas à petits prix. Nous nous sommes régulièrement régalés de sushis, de makis, d’onigiris ou encore de ramens.

Lorsque nous prenions le train, nous achetions des bentos en gare pour les manger dans le train. Super bons et souvent pas chers!

Les fast-food à la japonaise peuvent être une solution. Point de Mac Do ici mais des restaurants de ramens où on commande à une borne avant d’aller récupérer son repas au comptoir. Et bien souvent, les menus sont traduits en anglais!

Les transports

Nous avons choisi de nous déplacer en train grâce au JR Pass. Il s’agit d’un forfait de transport qui permet de voyager sur les lignes de la compagnie nationale Japan Railways. Il est uniquement réservé aux étrangers qui doivent la commander avant de partir. D’une durée d’une, deux ou trois semaines, le JR Pass permet de voyager de façon illimitée dans les trains, bus et ferrys des lignes JR.

JR Pass

Nous avions choisi de prendre un pass de deux semaines. Lorsque nous étions à Tokyo au début du séjour, nous avons pris des cartes de métro et avons échangé notre voucher avant de quitter la ville. Avant de partir, j’avais commandé des billets pour relier l’aéroport de Narita à New York avec des tickets de métro de 72h. Ensuite, nous avons payé en fonction de nos déplacements. J’avais téléchargé l’application du métro de Tokyo qui permet de se repérer facilement.

Pour aller de ville en ville, nous avons donc pris le train et je peux vous dire que la réputation du train japonais n’est pas usurpée. A l’heure, propre, spacieux, c’est un vrai plaisir de l’utiliser! Pour plus d’infos sur le JR Pass, je vous conseille d’aller voir par ici, c’est très bien expliqué.

Dans les différentes villes, nous avons pas mal marché mais aussi pris le métro et le bus à Kyoto. Les enfants avaient leurs trottinettes (qu’on avait enregistré comme du matériel de sport) et on a pu faire des kilomètres à pied.

Bus Osaka

Divers

  • En été, il fait très chaud au Japon. Vraiment très chaud. Si vous avez du mal à supporter, il vaut mieux éviter car ça peut être impossible à vivre. L’homme a eu du mal à supporter les plus de 40° ambiants…
  • Côté vêtements, on a pris du pratique et du léger. On a pris deux sacs de voyage pour quatre, tout compris.
  • On avait changé de l’argent en passant par Travelex. Il est souvent arrivé que nous nous retrouvions dans des endroits qui ne prenaient pas la carte bancaire (notamment dans les temples et certains restos).
  • Il y a le wifi partout ou presque et dans plusieurs locations, on avait même un Wifi portable qu’on pouvait embarquer avec nous (très pratique pour le retrouver sur Maps ^^).
  • On avait pris des adaptateurs car le courant n’est pas le même.
  • J’avais préparé une trousse à pharmacie mais on a aussi du aller acheter un médicament contre le mal de l’air et ce fut un grand moment!
  • Il ne faut pas de visa si le séjour est inférieur à 90 jours lorsque que l’on est ressortissant européen.

Si vous avez des question ou des choses à ajouter, n’hésitez pas à le dire en commentaire!

15 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *