Mes 10 astuces pour faire des économies en voyageant

Nous partons chaque année au moins une fois en voyage. Bien souvent, c’est le grand voyage de l’été que nous prévoyons plusieurs mois à l’avance.

Mais il peut aussi nous arriver de partir pour quelques jours comme nous l’avons fait à Rome ou en Camargue. Cette année encore, nous partirons lors d’un grand voyage à Cuba mais j’aimerais aussi faire quelques escapades pas très loin de la maison comme Londres ou Amsterdam.

Et puis cet été, je serai un mois entier seule avec les enfants et je vais donc sans doute partir avec eux (je ne sais pas encore où pour la deuxième quinzaine de juillet).

Partir en voyage, ça coûte cher et il y a des astuces que nous suivons chaque année pour que ça ne nous revienne pas trop cher. Je vous les dévoile aujourd’hui.

1- Ne pas se focaliser sur une destination

Il y a plusieurs destinations qui nous font rêver et quand on part en été, on commence à guetter les prix en janvier/février. Par exemple, l’année dernière, on voulait partir dans le Montana et le Wyoming mais on s’était fixés un prix pour les billets d’avion et on a jamais trouvé moins cher. C’est comme ça qu’on s’est retrouvés au Japon!

japon en famille

2- Utiliser des comparateurs de prix et mettre des alertes

C’est le B.a.-ba de la préparation de voyage. On utilise Liligo et Google Flights en ciblant trois ou quatre destinations. Ensuite on définit pour chaque destination le prix qu’on est prêts à mettre pour le vol pour tous les quatre. Et quand le prix nous semble intéressant, on réserve! Parfois ça peut être un peu frustrant car ça nous est arrivé de réserver une destination en nous disant qu’on aurait pas moins cher… pour nous rendre compte une semaine plus tard qu’une autre destination était devenue moins chère. Mais c’est le jeu!

3- Utiliser le cashback pour les achats à l’avance

Je vous en ai déjà parlé ici, je suis une grande fan de IGraal et pour préparer notre voyage, je l’utilise aussi énormément. C’est principalement pour deux postes de dépense : les logements et la location de voiture. En fonction des offres du moment, je compare ce qui vaut le plus le coup et je réserve ensuite. Pour les logements, on peut parfois récupérer jusque 8% du montant dépensé ce qui n’est pas négligeable. Par exemple, lors de notre périple dans l’Ouest Américain, j’avais récupéré plus de 100€. Si vous souhaitez que je vous parraine, c’est par ici!

Yosemite National Park

4- Tenter les solutions alternatives pour le logement

C’est la prochaine étape dans nos voyages dès que les chambres et les combles seront terminées : tenter l’échange de maison. Je n’ai que des bons échos et j’ai très envie de tenter! Sinon, il existe plein d’autres possibilités : le couch surfing, le house sitting… De notre côté, on a testé l’auberge de jeunesse avec les enfants au Canada (super expérience) et nous irons dormir chez l’habitant à Cuba.

5- Faire des économies sur les activités

Avant de partir, on définit toujours à l’avance les activités que nous allons faire et surtout, le prix que ça va nous coûter. Si on fait deux ou trois activités payantes pendant le séjour, on s’arrange pour privilégier ce qui est gratuit. Ainsi, au Japon on a presque fait que des activités gratuites ou très peu chères (comme la visite des temples par exemple). Il peut aussi être intéressant de se renseigner sur les City Pass qui permettent de faire plusieurs activités à des prix défiant toute concurrence.

6- Organiser ses déplacements à l’avance

Les déplacements dans un pays étrangers, c’est ce qui me fait le plus peur. Du coup, je suis une psychopathe de l’organisation sur ce point. Je me documente à mort avant de partir pour être sûr de trouver les meilleurs prix. Souvent, il y a des tarifs ou des cartes spécifiques pour les touristes qu’on peut acheter à l’avance (comme le JR Pass au Japon par exemple).

JR Pass

7- Manger comme les locaux

La question des repas est parfois compliquée et chez nous, c’est un vrai casse-tête avec Raoul qui ne mage rien. Mais au final, on a jamais eu de problème car on a réussi à s’adapter. On essaie souvent de prendre un logement avec une kitchenette et au pire, il y a toujours une bouilloire pour faire chauffer de l’eau pour des nouilles instantanées. Et manger comme les locaux, c’est profiter des petites échoppes qui proposent des repas pas chers!

8- Télécharger les bonnes applis avant de partir

Certaines applis facilitent la vie et permettent de faire des économies. Avant de partir, je télécharge toujours plusieurs applis qui nous facilitent la vie. L’appli Lonely Planet propose des guides de voyage, Trip Advisor permet de dégotter de bons petits restos, Google Translate permet de télécharger le dictionnaire d’une langue (et grâce à l’appareil photo de traduire des textes – très utile au Japon). On télécharge aussi la carte du lieu où on va sur Here pour profiter du guidage même sans Wifi.

9- Se renseigner en amont sur les frais bancaires

Depuis plusieurs années, l’homme possède une Amex qui nous permet de payer moins de frais dans plusieurs pays. Mais par exemple, cet été au Japon, on a principalement utilisé ma carte bancaire Boursorama car c’est cette banque qui prenait le moins de frais. C’est très important de se renseigner à l’avance pour éviter les mauvaises surprises. Au final, entre le fait que nous avions pas mal de cash (très répandu au Japon) et les frais plutôt bas, ça ne nous a pas coûté trop cher.

poutine Marché jean talon Montréal

10- Se renseigner +++ avant de partir

Je ne le dirai jamais assez : un voyageur préparé est un voyageur qui ne fera pas avoir. Avant de partir, on écume les blogs, les guides de voyage et Pinterest qui sont des mines d’info. Ça évite de se retrouver dans un piège à touristes sans intérêt

J’espère que ce billet vous a plu et surtout qu’il vous aidera à préparer vos prochains voyages. Et vous, vous avez des astuces pour voyager ? Racontez moi tout !

faire des économies en voyageant
Rendez-vous sur Hellocoton !