La Habana Vieja
Voyage

Carnet de voyage à Cuba #1 : 3 jours à La Havane

Et voilà que s’ouvre ce carnet de voyage consacré à notre voyage à Cuba. Nous avons atterri à La Havane en milieu d’après-midi après un vol direct de dix heures.

Nous avions réservé une casa particular via AirBnb et nous logions au deuxième étage d’un immeuble où vit la maman de notre hôte Karel. C’est son frère, Yuri, qui est venu nous chercher à l’aéroport et nous a trouvé un taxi. Nous avons payé un peu cher (45 CUC – 1CUC=88 centimes) mais comme nous étions 5 plus Yuri, il a fallu prendre un plus gros taxi. En arrivant à la casa, nous avons fait la connaissance de Maxima (la maman) qui nous avait préparé des cocktails au rhum et des jus de fruits pour les enfants.

Après nous être installés et un peu reposés, nous sommes partis à la découverte rapide et sans but précis de notre quartier, La Habana Vieja. Ensuite, comme nous étions fatigués, nous nous sommes arrêtés au café Artes juste à côté du AirBnb pour boire un mojito et grignoter. Je ne vous le conseille pas forcément, le tout était moyen et la serveuse tirait la tronche.

Après une courte nuit de sommeil, nous avons pu profiter du délicieux petit déjeuner cuisiné par Maxima. On l’a pris pour voir et on s’est tellement régalés qu’on l’a finalement pris tous les jours (elle le propose habituellement à 7CUC par personne mais nous l’a fait à 5CUC car nous étions cinq). Il était tellement copieux que pendant trois jours, on a pas déjeuné le midi, prenant une collation vers 16h seulement.

On s’est baladés toute la journée dans la Habana Vieja. Nous avons fait le Museo de la Ciudad (je vous conseille de prendre l’audioguide sinon ça n’est pas très compréhensible), la Plaza Vieja, la Plaza de Armas, la Plaza de la Catedral (où l’on est pas entrés car il faut des manches longues et un pantalon pour y être autorisé) et on est allés se balader sur le Malecon. J’avoue qu’on a été un peu déçus par ce dernier, présenté partout comme un incontournable à faire à la Havane. La moitié des bâtiments sont délabrés et on a passé notre balade à refuser des propositions diverses et variées des jineteros.

Lors de cette journée, nous avons découvert deux super adresses. Tout d’abord un glacier, Helad’oro, qui propose un grand choix de glaces délicieuses. Et le soir, nous avons mangé italien dans un super resto, 5Esquinas, une véritable trattoria où on a mangé des pizzas et lasagnes délicieuses (des options végé sont possibles et si on en a trop, on peut demander un doggy bag). C’est d’ailleurs là qu’on a bu la meilleure pina colada de notre séjour.

Le lendemain, nous avons continué notre balade et nous sommes allés chez Clandestina, un magasin où des artistes créent des vêtements à partir de tissu et vêtements recyclés. C’est un très chouette endroit et vous y trouverez sans doute un cadeau à rapporter!

Ensuite, nous avons fait les touristes à mort en faisant une balade dans la Havane à bord d’une Chevrolet de 1955 toute rose! Nous avons choisi de partir vers l’est de la ville, dans des endroits que nous aurions eu du mal à atteindre à pied. Nous sommes passés près de la fortaleza, au pied du Christ et à côté de la maison du Che. Nous avons payé 40 CUC pour une balade d’une heure.

Ensuite nous nous sommes baladés sur l’Avenida de Marti (aussi appelée le Prado) et vers la Plaza del Parque Central.

Le soir, nous avons mangé chez Antojos, un restaurant de cuisine cubaine où on s’est régalés.

Le lendemain, pour notre dernière journée, nous sommes allés au Museo de Belas Artes et au Museo de la Revolucion. Ce sont deux musées incontournables qui permettent de mieux comprendre la société cubaine (et ça m’a permis de faire une leçon sur le communisme aux enfants sous les yeux amusés d’un groupe de Français ^^).

Nous avons bu une pina colada chez Esto no es un café, un bar niché dans une petite rue à deux pas de la Plaza de la Catedral. Très sympa! En fin d’après-midi, notre balade a été écourtée par la pluie et nous avons trouvé refuge sous les arcades de la Plaza Vieja. Tous les guides mentionnant le Factoria Plaza Vieja et sa bière maison, nous sommes tombés dans le panneau et nous y sommes arrêtés. Ne faites pas la même erreur que nous. La bière est peut-être maison mais elle a le même goût que celle en canette. Il n’y a aucun prix affiché et l’addition se fait à la tête du client. Ce qui fait que notre addition a affiché le double de ce qu’on payait en temps normal. Et la serveuse nous a proposé un saladier de frites à 4CUC avant de nous ramener une pauvre assiette où dix frites se battaient en duel. Manque de bol pour elle, je ne suis pas du genre à me laisser faire et je parle couramment espagnol. Au final, on a quand même payé la somme demandée (elle m’a proposé de diviser la note par deux quand j’ai mentionné mon blog et j’ai horreur qu’on me fasse un traitement de faveur sous prétexte que je suis “influenceuse”) mais on est partis en colère. Dans tous les cas, ne vous faites pas avoir et fuyez cet endroit..

Nous sommes ensuite repassés vers le port pour voir les gros bâteaux de croisière avant de regagner l’appartement en courant pour cause de grosse drache. Nous sommes ensuite ressortis pour aller manger à La Farmacia, un bar/resto qui -comme son nom l’indique- est une ancienne pharmacie. Les cocktails sont bons et les plats aussi!

Pendant notre séjour, nous sommes passés plusieurs fois devant La Bodeguita del Medio, le bar incontournable de la Havane mais nous ne nous y sommes pas arrêtés. Côté cadeaux, il y a des petites boutiques un peu partout mais nous avons particulièrement aimé le Bazar de San Ignacio où plein de vendeurs proposent des objets et vêtements faits mains.

La Habana

Le lendemain, nous avons pris la route dans la matinée (après le bon petit déj de Maxima) en direction de Viñales.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *