Mon summer body? Il est prêt depuis 365 jours, merci!

Mon summer body? Il est prêt depuis 365 jours, merci!

Ça y est, mai est arrivé et avec lui les injonctions de se préparer à l’été.

Et quand je dis “se préparer”, je ne parle pas de racheter du rosé et des saucisses pour le barbecue (encore que ça pourrait être l’injonction pour les mâââles)(Non, parce que eux, ils ont le droit d’avoir de la bidoche, tout le monde s’en fout!). Non, il s’agit là de se préparer à avoir un corps parfait pour le dévoiler aux beaux jours.

Il y a quelques jours, mon clavier m’a démangé en voyant sur Twitter le tweet d’une marque qui demandait à ses followers ce qui leur manquait pour être beaux et épanouis avant l’été. Qu’on ne les emmerde pas avec des putains d’injonctions de corps parfait peut-être?

La Farfalle à Cuba
Ta mère en maillot de bain

Mon corps et moi, c’est “Je t’aime moi non plus” depuis toujours. Je suis grande mais courte sur pattes et j’ai toujours eu des cuisses plutôt imposantes. A ça on ajoute une pilosité développée et un bronzage lavabo et vous obtenez que pendant des années, je ne me suis pas mise en jupe/short de tout l’été. Et encore, ça, c’était quand j’étais nullipare et donc sans une seule vergeture et avec les seins hauts et fermes !

Au fil des années, j’ai fait des régimes, perdu du poids, repris dès que j’ai recommencé à manger normalement, eu deux enfants, reperdu, repris… Bref, pendant longtemps, j’ai rêvé d’un summer body de magazine. Régulièrement, je retombe dans mes travers. Je me réinscris à WW, je bois des bouillies infâmes qui sont censées me faire perdre du poids… Tout ça pour perdre 500g, de l’argent et tout plaisir d’être à table.

Je ne sais pas si c’est l’âge qui fait ça mais ces dernières années, j’ai décidé de m’en foutre. Depuis l’année dernière, je porte des shorts quand il fait chaud. Ça parait tout bête mais pour moi c’est un pas énorme! Et quand on était à Cuba, je me suis surprise à me trouver pas si mal en robe courte. Avec le Crossfit, j’ai les jambes plus musclées même si toujours grassouillettes.

La Farfalle à Cuba
Ta mère en short

Celle qui parle le mieux de mon corps c’est ma copine L. “Mais de quoi tu te plains, tu as un corps de pin-up!” (si elle lit ça, je sens qu’elle va se foutre de moi ^^).

Pour résumer (et comme souvent comme conclusion à mes billets d’humeur) : et si on lâchait la grappe des femmes?

Qu’on fasse un 34 ou un 56, on est beach ready 365 jours de l’année!

Rendez-vous sur Hellocoton !