Carnet de voyage à Cuba #4 : calme, luxe et volupté à Cayo Coco et Varadero

Carnet de voyage à Cuba #4 : calme, luxe et volupté à Cayo Coco et Varadero

J’ai hésité avant de poster ce billet car au final, nous n’avons pas fait grand chose de ces derniers jours de voyage. Mais j’avais envie néanmoins de partager avec vous quelques photos de ce petit coin de paradis.

Je vous le disais dans mon billet sur Trinidad, nous avons décidé de partir vers Cayo Coco plus tôt que prévu. Après une semaine à visiter La Havane, Vinales et Trinidad, nous avons eu envie de nous poser un peu. L’homme n’ayant pas de vacances cet été, c’était aussi pour lui l’occasion de déconnecter et de profiter tout simplement de ne rien faire.

De prime abord, il n’était pas super fan à l’idée de se retrouver dans un club en all inclusive. Peur de l’ambiance trop fiesta à gogo et surtout, peur d’être sollicité pour participer à des jeux et autres activités (Monsieur est asocial).

Le premier hôtel où nous avons passé une nuit était le Pullman Cayo Coco, un magnifique hôtel cinq étoiles. Comme nous avons réservé le jour-même, nous avons bénéficié d’une super promo et nous avons eu deux chambres pour la moitié du tarif habituel. Nous y sommes arrivés en fin d’après-midi et y avons passé la nuit et une bonne partie de la journée suivante. Comme nous ne récupérions l’autre logement qu’17h, nous avons rendu la chambre à 10h, mis les affaires dans la voiture et avons passé la journée à chiller à la plage et à la piscine (tout en profitant des cocktails et des buffets).

C’était la première fois que nous séjournions dans un hôtel aussi luxueux et on en garde un souvenir un peu magique. Des cocktails délicieux, un buffet aussi fourni que savoureux, un personnel aux petits soin… Bref, on a adoré!

Le lendemain, nous avons rejoint une autre partie de l’île et notre deuxième hôtel, le Sol Cayo Coco. Nous y avons passé deux nuits et avons beaucoup aimé aussi. Il est bien moins luxueux (et aussi bien moins cher!) que le Pullman mais aussi beaucoup plus familial. J’avais lu que le buffet pouvait être répétitif mais n’étant resté que deux nuits, il nous a paru tout à fait correct. En revanche, nous avons préféré la plage de ce côté de l’île. Du sable blanc et une eau transparente, c’était paradisiaque.

Côté animation, comme je le disais plus haut, c’est un hôtel plus familial. On a donc eu droit le matin à la zumba près de la piscine, aux cours de salsa le soir au bar et au spectacle le soir. L’homme n’a pas été dérangé et il est rentré se coucher avec Raoul pendant qu’on allait au spectacle entre filles.

On a beaucoup aimé notre séjour à Cayo Coco où on a fait plein de rencontres super chouettes. On était très peu de Français, il y avait énormément de Québécois et on a visité en paroles la Belle Province en papotant les pieds dans l’eau! Il y en avait qui venaient pour le vingtième fois! Et oui, pour eux, en trois/quatre heures d’avion et les voilà au paradis. Au final, on a pas du tout regretté d’avoir écourté notre séjour à Trinidad!

Pour la dernière nuit, on a un peu merdouillé. Et oui, après pas mal de voyages, on est pas forcément encore toujours opérationnels…

On avait réservé trois nuits au Sol Cayo Coco en pensant partir tôt le dernier matin pour aller à La Havane. Sauf qu’en y réfléchissant bien, entre les plus de 6h de route (dans le meilleur des cas), la dépose de la voiture et les formalités du départ, on a été un poil optimistes. Du coup, on a annulé la dernière nuit et on a trouvé au dernier moment un hôtel à Varadero, à un peu plus de deux heures de route de la Havane.

Sauf que… On a pas voulu payer trop cher et on a pris un des derniers hôtels disponibles. On s’est donc retrouvés au Roc Arenas Doradas de Varadero. Disons qu’après les deux hôtels précédents, celui-ci a souffert de la comparaison. Un endroit très vieillot et qui mériterait de sacrés travaux de rafraichissement. Pour le coup, on a été contents de n’y passer qu’une nuit. En plus on a trouvé le personnel franchement peu sympa dès lors qu’ils captaient qu’on était Français, exception faite d’un serveur super adorable. Il y avait énormément d’Américains qui étaient clairement là pour profiter des cocktails et se bourrer la gueule. Pas top avec des enfants…

Sol Cayo Coco
Sol Cayo Coco

C’est ici que s’achève notre carnet de voyage à Cuba. Je clôturerai cette série par un billet plus pratique sur tout ce qu’il faut savoir avant d’aller à Cuba!

Rendez-vous sur Hellocoton !