Voyager et être écolo, c’est possible ?

Voilà un moment que j’avais envie de partager avec vous mes réflexions sur ce sujet…

Depuis plusieurs années maintenant, j’essaie d’avoir un mode de vie plus responsable. Évidemment, tout n’est pas parfait mais chaque jour, j’essaie de faire des efforts pour réduire mes émissions de CO2. Moins de déchets, moins d’achat de neuf, moins de déplacements…

Pour aller travailler, je prends le métro et je me déplace quasiment exclusivement à pied à Lille. Je ne conduis pas donc les seuls déplacements que je fais en voiture sont avec l’homme ou ma copine L. Le reste du temps, c’est métro, train ou covoiturage.

J’ai encore une énorme marge de progression, je le sais et je suis très loin d’avoir un comportement parfait. Mais j’essaie, je fais au mieux.

Mais voilà. On voyage. Une à deux fois par an, on prend l’avion tous les quatre et on file au bout du monde. Et cette fois même, si le coronavirus nous le permet, on va partir en Argentine où on prendra des vols intérieurs pour parcourir un maximum de kilomètres en l’espace de deux semaines.

Des efforts chaque jour réduits à néant.

Dans l’idéal, il faudrait qu’on arrête de voyager en avion et qu’on privilégie les destinations plus proches, accessibles en train. Peut-être un jour, mais pour l’instant, je vous avoue que je ne suis pas prête à abandonner nos voyages. Cela ne fait pas si longtemps qu’on a pris le virus mais c’est devenu une passion. On prévoit, on programme, on organise, le temps des préparatifs est presque aussi chouette que le voyage en lui-même. On est conscients de notre impact énorme mais on ne parvient pas à se dire qu’on va tout arrêter. En attendant, on va essayer de faire au mieux, utiliser des produits écologiques, limiter l’utilisation de ressources, multiplier les éco-gestes sur place. Évidemment, ça ne comblera pas notre empreinte carbone. Mais c’est déjà ça…

Nara Japon

Quelle est votre réflexion sur le sujet? Est-ce que c’est une problématique qui vous touche?

6 réflexions au sujet de « Voyager et être écolo, c’est possible ? »

  • Ping :Voyager et être écolo, c’est possible ?

  • 9 mars 2020 à 10 h 27 min
    Permalink

    La jolie photo de Nara ♥ Idem, même débat à la maison, nous faisons de gros efforts mais idem nous prenons l’avion (à cinq maintenant).
    et idem je ne suis pas prête d’arrêter, c’est vraiment notre plaisir.

    Répondre
  • 9 mars 2020 à 12 h 59 min
    Permalink

    C’est une problématique qui me touche particulièrement ! J’ai d’ailleurs fait un article à ce sujet : https://blablachatouille.wordpress.com/2020/03/05/a-poil/
    J’y aborde mon positionnement et mes réflexions au cours de ces derniers temps.
    Je pense qu’on nous culpabilise beaucoup, qu’on sert un discours particulièrement injonctif et qu’on se place de cette manière en compétition les uns envers les autres à dénoncer ceux qui font moins bien, ceux qui font mieux… Mais on se voile la face. Le monde tourne de cette manière, le changement est possible individuellement, en fonction de chaque mode de vie. Et surtout… c’est l’argent qui nous gouverne ! Quand on fonctionnera autrement qu’avec du pétrole, l’heure du refroidissement climatique aura sonné.
    Profitez bien de votre voyage !
    Manon

    Répondre
  • 9 mars 2020 à 14 h 16 min
    Permalink

    C’est en effet compliqué d’être parfait en écologie. Je ne voyage pas beaucoup donc pour l’instant le problème ne se pose pas trop mais si tu agis déjà tout le reste de l’année, ton empreinte carbone reste peut être importante mais tu n’es pas inactive

    Répondre
  • 11 mars 2020 à 9 h 06 min
    Permalink

    oui c’est un vrai sujet, j’ai les mêmes reflexions que toi mais c’est pas évident de trouver le juste compromis !
    De plus les autres alternatives demandent du temps et quand comme moi on a que 4 semaines à l’année, on ne peut pas se permettre de passer une semaine dans les transports…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *