Ce que nous confions au vent de Laura Imai Messina – Prix Audiolib 2022

Ce que nous confions au vent

J’ai terminé hier le deuxième livre audio reçu dans le cadre du Prix Audiolib 2022.

Sur les pentes abruptes du mont Kujira-yama, au milieu d’un immense jardin, on aperçoit une cabine téléphonique : le Téléphone du vent. Chaque année, des milliers de personnes décrochent le combiné pour confier au vent des messages à destination de leurs proches disparus. 
En perdant sa mère et sa fille, emportées par le tsunami de 2011, Yui a perdu le sens de sa vie. C’est pour leur exprimer sa peine qu’elle se rend au mont Kujira-yama, où elle rencontre Takeshi et sa petite fille, également en deuil. Mais une fois sur place, Yui ne trouve plus ses mots…

Mon avis sur le livre

Ce livre était dans ma PAL depuis un moment et il faisait partie de ceux que j’avais le plus envie d’écouter dans la sélection. Et au final, c’est une déception. Non pas que ce soit un mauvais roman, pas du tout! Le hic, c’est qu’à aucun moment je n’ai senti de connexion avec les personnages. L’histoire est trop lente, avec peu d’intrigue et surtout on a du mal à s’attacher aux personnages. Et je crois que ce qui m’a le plus déçue, c’est le manque de place prise par la cabine dans l’histoire. Au final, c’est presque anecdotique. On suit plus la relation entre Yui et Takeshi et leur cheminement dans le deuil.

C’est trop lent et avec pas mal de moments inutiles à mon goût (les listes par exemple m’ont paru de trop). J’ai plutôt aimé la connexion entre les deux personnages principaux et la façon dont ils se sont insérés dans la vie de l’autre. Mais pour moi, ce livre manque de quelque chose. Je n’ai pas vraiment eu l’impression qu’il se passe grand-chose dans ce livre…

Mon avis sur la narration

J’ai beaucoup aimé la narration de Clara Brajtman qui donne encore plus de douceur à cette histoire.

Une citation qui m’a marquée

Le deuil, lui avait dit une fois Yui, est un drôle de plat qu’on doit manger tous les jours, un fricot fait de petits riens et patiemment ingéré : un jour un quignon de pain, un grain de riz, le lendemain le jaune éclatant du citron. La digestion était lente.

Fiche technique

  • Lu par Clara Brajtma
  • Traduit par Marianne Faurobert
  • Durée : 5h01
  • Date de parution : 15/09/2021
  • Audiolib

Mes notes
Histoire : 14/20
Narration : 18/20

3 thoughts on “Ce que nous confions au vent de Laura Imai Messina – Prix Audiolib 2022

  1. Girls n Nantes Eva says:

    coucou
    j’avoue c est pas mon genre de prédilection et j’ai toujours du mal avec l audio alors si je devais démarrer avec un livre ça ne serait pas celui ci.
    Malgré tout il a l’air quand même très émouvant !

    Répondre
  2. Morandmors says:

    Hello,
    C’est vrai que le résumé donne envie. Par contre, je n’ai jamais testé de livre audio. Peut-être bientôt 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.