« Non, j’aime pas ça, je veux du jambon!! »

Cette phrase, vous l’avez sans doute déjà entendue si vous avez un enfant qui a entre 2 et 7 ans. C’est aussi une phrase que j’entends sans cesse.

Outre les cochonneries sucrées ou encore les gâteaux apéro, la miss ne varie pas ses repas : jambon, poulet, steak accompagné de purée(et exceptionnellement de pommes de terre sous d’autres formes) et de pâtes. La seule possibilité de lui faire manger des légumes, c’est qu’elle mange des crudités : concombre, tomate et mais, à la rigueur de la soupe de citrouille mais c’est vraiment rare.

neophobie

A la néophobie alimentaire chez les petits, on trouve plusieurs raisons : un besoin d’affirmation, une recherche de sécurité, le fait qu’on force l’enfant à manger ou encore le fait que l’enfant n’a pas été habitué à découvrir des saveurs différentes. Dans le cas de la miss, je pense qu’il s’agit des deux premières raisons. On a essayé de lui expliquer, on lui propose de goûter avant de dire qu’elle n’aime pas, on la fait participer, on lui fait l’historique de l’aliment… Mais ça ne marche pas.

Je suis donc preneuse de tout truc, toute astuce pour solutionner ce problème.

(J’avoue que ce billet est programmé puisque comme vous le savez, je suis à Copenhague mais j’espère trouver des tas d’astuces en rentrant ^^).

Rendez-vous sur Hellocoton !